Interview écrite


Agnes_Gold_Horn_Edilivre
27 juillet 2015
Posté par
Edilivre

Rencontre avec Agnès Gold-Horn, auteur de « 17 Colombes… »

Agnes_Gold_Horn_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
Dans le village yatis où règnent la paix et l’harmonie, les enfants dés l’âge de 7 ans reçoivent un rêve cadeau (en référence à la théorie de Jung) qui les accompagnera toute leur vie. Dans ce décor mi –réaliste, mi-fantastique, chaque jour à 17h17, 17 colombes accompagnées d’un oiseau rare, survolent le village.  Certaines de ces colombes disparaissent un jour et simultanément, quelques enfants deviennent tristes. Existe-t-il un lien entre ces deux phénomènes ? Pour le découvrir, un groupe de jeunes personnes est amené à faire un voyage initiatique à l’intérieur des terres, de leur terre. Quête initiatique qui les emmènera dans des lieux merveilleux… Leur amour les sauvera plus d’une fois…La fin de ce manuscrit est l’annonce d’une nouvelle quête qui se déroulera à l’intérieur de la mer… intitulée « Au delà des mers » dont la transcription est en cours de finalisation, suivit d’un troisième manuscrit en cours « Mariage sacré ».

Pourquoi avoir écrit ce livre?
Afin de donner du sens à une aventure parisienne, un ami Michel P. m’a suggéré d’écrire une histoire qui pourrait étayer les kits de tapisserie d’Aubusson que nous allions commercialiser à Paris. Faire un lien aussi avec les aquarelles de Padoneli, son épouse, aquarelles qui ont servis de modèle aux kits. À quelques jours d’intervalles, j’ai rencontré Lee à Monaco qui m’a conseillé d’écrire pour exploiter ma créativité. Il m’a accompagnée tout au long de cette aventure et, m’a surtout motivée à envoyer le manuscrit à une maison d’édition. Il est devenu un ami. J’ai alors profité d’un séjour en maison de rééducation pour commencer cette nouvelle. Aujourd’hui, l’écriture est devenue un tel plaisir que je continue à faire vivre et évoluer les personnages dans plusieurs manuscrits, le troisième est en cours.

À quels lecteurs s’adresse cet ouvrage ?
Ce manuscrit s’adresse à tout public, il a été écrit dans l’optique que les adultes puissent continuer à lire, à raconter une histoire aux enfants, en y trouvant eux-mêmes, en plus du plaisir, un intérêt et un enrichissement personnel. Cet ouvrage est plein de symboles à qui sait les interpréter… Pour tout public car cet ouvrage est facile de lecture, gai, optimiste et surtout plein d’amour et d’espoir.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Les colombes symbolisent la paix, l’espoir du renouveau, d’une nouvelle terre, et surtout l’amour avec un grand A. Comme le chiffre 17, les colombes symbolisent aussi en tant que représentation, la vérité nue, la fragilité et tout à la fois, la force de leur tranquillité. Le 17 comme la colombe représente l’Amour désintéressé. Au fil de l’écriture, je me suis aperçue que j’avais envie de transmettre un peu de rêve, une confiance en la vie et surtout en l’amour fraternel. Qu’en toutes circonstances, l’amour était plus fort que tout, l’amour des Hommes, l’amour de la nature.

Où puisez-vous votre inspiration ?
L’inspiration, me vient tout naturellement, il me suffit de temps à autre, de contempler la beauté d’une rose, la force de la nature, l’espièglerie d’un animal pour que le stylo se mette à courir sur la feuille. Penser à ceux que j’aime est aussi une source d’inspiration. Créer un monde peut-être imaginaire et bien vivant.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?
Je n’avais pas terminé le premier manuscrit, que d’autres idées jaillissaient pour en écrire la suite, intitulée « Au-delà des mers », manuscrit terminé. Le troisième « Mariage sacré » est au commencement, pourquoi pas un dessin animé par la suite?

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’espère que les lecteurs trouveront autant de plaisir à lire le manuscrit que j’en ai pris à l’écrire. Qu’ils puissent s’identifier à certains personnages, trouver des réponses, peut-être même des questions et surtout, trouver un moment de quiétude et quelques sourires.

Résumé du deuxième manuscrit
Nos jeunes aventuriers effectuant un vol à dos de licorne, découvrent la mer, voient au loin les dauphins, ils expérimentent aussi la télépathie. Certains essayent d’élaborer des théories pendant que d’autres vivent une belle histoire d’amour et se dévoilent. Tandis qu’une colonne de lumière, entre mer et ciel venait de naître, ils furent aspirés au fond des océans pour naviguer sur un majestueux trois-mâts, les menant à travers le sable, dans une mer à l’intérieur de la mer. Des étapes à franchir, des défis aussi pour vivre en pleine magie. Des transformations, des métamorphoses pour aller au-delà d’eux-mêmes pendant qu’au pays d’Yatis, les habitants attendent toujours les 17 colombes du 17h17.

Remerciements
Merci à mon entourage, mon fils, ma famille, mes ami(e)s, toutes les personnes que j’ai rencontré, que je rencontre encore pour leurs mots, leurs gestes, leur accompagnement.