Autour du livre


29 mai 2013
Posté par
Flora

Quand Roland Garros nous est conté

Alors que la nouvelle saison du tournoi international de tennis s’annonce sous un ciel ombrageux, voici quelques ouvrages tantôt biographiques, tantôt historiques qui tentent de percer les clés du succès de cette manifestation.

Yannicl_Noah_EdilivreLa victoire de Yannick Noah, 30 ans déjà
Yannick Noah, la cinquantaine flamboyante, s’est imposé comme un acteur incontournable de cette compétition sportive, depuis son entrée dans le tournoi et sa victoire mémorable le 5 juin 1983. Des biographies détaillées reviennent sur le caractère « bien trempé » de celui-ci, retraçant son parcours singulier, de son enfance dans les Ardennes françaises à sa victoire. Deux ouvrages, aux titres très ronds, ont particulièrement retenu notre attention : Balles de match et T’as pas deux balles ? rédigés par le joueur de tennis en personne.
Ces ouvrages ont le mérite d’explorer toutes les facettes de sa personnalité ainsi que ses multiples talents.

De sa carrière de tennisman à sa vocation de chanteur, l’artiste-sportif nous livre ici tous les pans de son existence, défendant corps et âme sa réputation de « personnalité préférée des Français ». Par ailleurs, ces livres ont le mérite de faire la part belle à l’univers musical de Noah que ce dernier tente de nous faire découvrir tandis que ses actions humanitaires sont également mises en avant. Son engagement envers les enfants défavorisés, ses convictions politiques généreuses confirment sa place de choix dans le cœur des Français.
Ces deux biographies en hommage à ses exploits, reviennent, par ailleurs, sur sa vie privée, retraçant ses nombreuses idylles, de son mariage avec, Cécilia Rodhe, mannequin suédois de l’Agence Elite à celui avec Isabelle Camus, productrice de l’émission Un gars, une fille. Ils n’omettent rien non plus de sa carrière de chanteur, entamée en 1991 et à laquelle il se consacre entièrement depuis 2002.
Balle de match narre, par ailleurs, son emménagement à New-York, exil qui fut largement controversé par la presse lors des élections présidentielles de 2012 : changement de cap ou expatriation fiscale de la part du grand champion ?

Un essai particulièrement remarquable
Rouge est la terre, paru en 2013, dévoile tous les rouages et les dessous du tournoi. Le sociologue Bertrand Pulman, qui est aussi l’auteur de ce livre, explore ici tous les recoins de cette manifestation qui a su conquérir les générations au cours des décennies.
Ce dernier, qui a eu la chance de se promener dans les coulisses de la compétition tennistique, nous en apprend un peu plus sur cet énorme appareil économique, qui génère chaque année un chiffre d’affaires colossal.
Désigné comme une véritable « machine à cash », la manifestation engendre à présent 160 millions d’euros contre 0,3 millions d’euros en 1980.

Prenant son essor en plein milieu des années 80, elle bat son plein sous l’impulsion de Philippe Chatrier, président de la Fédération française de tennis de 1973 à 1993. Rouge est la terre s’impose toutefois comme un savant ouvrage, loin de réduire la compétition au statut superficiel d’« otium » où parisiens mondains et carrés VIP se pressent. Non, Bertrand Pulman rend ici hommage au travail des bénévoles, participants actifs du bon déroulement de l’évènement.Roland_Garros_Edilivre
Il souligne tout particulièrement l’organisation minutieuse de cette manifestation, mettant en avant l’arrière-plan logistique, les retombées médiatiques, et les dimensions culturelles du sport aujourd’hui.
Notons que cette publication exhaustive présente plus Roland Garros sous un angle social que sportif.

Etes-vous intéressé par l’un de ces ouvrages ? Regarderez-vous Roland Garros cette année ? Quel joueur est votre favori ?

Article écrit avec la participation de Camille