Prométhée noir

Par Daouda Massa Diarra

Thème : Arts et spectacle

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 184

Date de publication : 23/02/2015

ISBN : 9782332869708

Disponible

Livre papier
16,00 €

Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Résumé

Ils sont nombreux, les hommes politiques qui ont préféré la vérité de la politique à la politique de la vérité. Ce n'est pas le cas d'Amadou Toumani Touré, Président du Mali jusqu'en 2012, aujourd'hui en exil. Il fut le héros de la révolution de mars 1991, le père de la démocratie, l'initiateur du multipartisme, le promoteur du pacte de réconciliation nationale et des accords d'Alger. Mais les hommes ont fait de lui ce que les dieux firent de Prométhée : un coupable. Camus n'a-t-il pas eu raison ?
Mais au-delà, ses vérités continuent à retentir : sauvegarde de la démocratie, respect de la constitution, usage du dialogue dans la résolution des conflits. Amadou Toumani est, à l'image de Prométhée, le dieu voleur de feu. Et comme ce héros, il subit les conséquences de sa mission, qui était de donner aux hommes la liberté.

Biographie de Daouda Massa Diarra

Né le 1er janvier 1987 à Baye C/Bankass, Daouda Massa Diarra fréquente la faculté des lettres, langues, arts et sciences humaines de Bamako (FLASH), où il obtient une maîtrise en lettres modernes. Élève-professeur à l’École normale supérieure de Bamako, il abandonne cette formation pour préparer un Master en littératures française et comparée à l'université Paul Valéry Montpellier III, qu'il obtient en 2013. Il est coauteur de Jamajiri ou l'arbre du peuple, un recueil de contes publié aux Éditions Edilivre en avril 2014.

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Nostalgie d'un passé revolu - 08/04/2015

Où sont passés les fils de la démocratie? Où est passé le régime populaire du Mali? Ceux qui nous disaient en 1991 "Le pouvoir au peuple, gloire au peuple ! Honneur au peuple ! Victoire au peuple ! Reconnaissance au peuple ! Fidélité au peuple !" Ceux qui nous disaient "À bas la dictature ! À bas le monopartisme !" Ceux qui nous disaient "Vive la démocratie ! Vive la républiqu! Vive le multipartisme !" Ceux qui ont pris le pouvoir et l'ont rendu, ceux qui ont respecté le peuple et la République, ont été contraints au silence, à l'exil. Le peuple contrarié continue à méditer sur son triste sort en silence. Le Manding balance comme l'eau de la grande calebasse mais le Manding ne croulera jamais. La vérité tôt ou tard dira un jour son mot !!!

Avis - 07/04/2015

Seul la vertu d'un homme politique, lui détermine le Bamaliba qui souffre. Où sont les fils de la démocratie, le régime populaire ?

Les mots d'ATT - 04/03/2015

Le Président ATT nous disait : "Toute chose enfante son petit mais seule la guerre enfante sa mère. La lutte contre le terrorisme, ce n'est pas aller tomber et revenir. Le Mali seul ne peut pas faire face à cette guerre car on aura toujours des replis et des replis tactiques. Il faut la force conjuguée de tous les états de la bande sahelo-saharienne". On ne l'a pas cru et nous voilà devant les faits aujourd'hui. Il nous disait à propos de la transition : "Qu'est-ce qui sort d'une transition. Il n'en sort absolument rien. Rien, absolument rien. Même pas un coup d'état ne doit nous pousser à sortir des limites de la constitution". Et nous avons vu le drame...

Critique - 03/03/2015

Si Amadou Toumani avait préféré la politique de la vérité, le Mali aurait-il connu cette crise ?

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.