Autour du livre


16 mars 2017
Posté par
Flora

L »histoire de l’e-book

S’imposant peu à peu comme le support de lecture préféré des Français, l’e-book a connu une bien longue histoire depuis sa création. Retour sur quelques étapes qui ont façonné sa renommée.

liseuse_EdilivreQuelques dates-clés
Le livre numérique a vu le jour entre 1992 et 1993, sous l’initiative de deux doctorants de l’Ecole Polytechnique de Milan, F. Crugnola et I. Rigamonti, qui réalisent alors un appareil électronique, dédié à la seule lecture de textes. En 1998, Cybook, la toute première liseuse, que l’on doit à Michael Dahan et Laurent Picard, est commercialisée. Le marché numérique se développe alors aux Etats-Unis où de nombreuses entreprises créent leur propre support de lecture électronique.

Naissent ainsi, en 2003, Bookeen, Kindle d’Amazon en 2007, Pocketbook en 2008, Sony Reader, la même année, Nook, en 2009, et Kobo, partenaire de la Fnac. La création du livre numérique remonte à 1971 (il fête donc bientôt ses 40 ans !) mais de nombreux changements ont eu lieu depuis.
Par la suite, les « géants » de la distribution numérique s’imposent sur le marché du livre. Tandis qu’en 1995, Amazon se détache comme étant la première grande librairie en ligne, les e-books arrivent ensuite sur Google et la British Library met en ligne la version numérique de la bibliothèque en novembre 2000.

Quelques chiffres et faits marquants
Depuis 2008, le nombre d’utilisateurs de l’e-book ne cesse d’augmenter. En 2012, ils sont plus de 300 000 à avoir une liseuse, celle-ci s’étant imposée comme le cadeau incontournable des fêtes de fin d’année. La liseuse « low-cost », nommée Txtr Beagle, apparaît comme la plus légère du marché, pesant 130 grammes, et la moins chère s’élevant à un coût de 9,90 euros.liseuse_Edilivre
Elle présente toutefois quelques contraintes, puisqu’elle ne possède ni écran tactile, ni d’alimentation par pile, ni de connection wifi. Le projet Gutenberg, initié en 1971 par Michael Hart à l’université de l’Illinois aux Etats-Unis, a permis de donner un essor considérable au livre numérique. Il a notamment permis de présenter une version de livres électroniques libres, appelés parfois e-tests. Le slogan du projet, « Brisons les barrières de l’ignorance et de l’illettrisme », inscrit celui-ci dans une volonté de distribuer des œuvres du domaine public.

Utilisez-vous une liseuse ? Depuis quand ?