Mireille Perrier dans La Provence pour son ouvrage « La Solitude de l’ornithorynque »

La Provence dresse le portrait de Mireille Perrier. L’occasion pour l’auteur de présenter son ouvrage « La Solitude de l’ornithorynque »

 

 

A-propos du livre :

« Claire n’avait pas toujours apprécié Confucius. Il prônait la modération, la soumission aux princes de ce monde, ne se révoltait pas contre l’ordre établi… À ses yeux, il manquait de romantisme. En feuilletant Les Entretiens, elle s’était pourtant laissé séduire. « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie », lut-elle à haute voix avant de coucher le livre à l’horizontale sur les autres volumes de la bibliothèque… »