Autour du livre


5 décembre 2013
Posté par
Flora

L’expression de la semaine : Tuer la poule aux œufs d’or

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression : Tuer la poule aux œufs d’or.

Cette expression est utilisée aujourd’hui pour traduire une trop grande hâte et le fait de n’avoir aucune vision à long terme des choses, seulement une vision à court terme, immédiate.

Pour retrouver les premières traces de cette expression, il faut remonter à l’Antiquité et à une morale du fabuliste grec Ésope. Mais son véritable sens va être consacré par Jean de la Fontaine au XVIIIème siècle dans sa fable intitulée La Poule aux œufs d’or (qui n’est d’ailleurs qu’un travail de réécriture du texte d’Ésope). Très courte, elle raconte l’histoire d’un homme, personnifiant l’Avarice, qui possède une poule capable de pondre des œufs en or. Cupide, l’avare se dit que son animal possède en lui un véritable trésor et la tue. Mais il ne trouve aucune richesse dans sa poule et, morte, celle-ci ne peut plus pondre d’œufs en or. Il perdit donc l’animal qui pouvait l’enrichir sans fin.

Le sens qu’on lui alloue a donc toujours été le même depuis le XVIIIème siècle (même s’il était plutôt utilisé à l’époque sous un aspect financier). Où La Fontaine, déjà, concluait en ces mots :
« Belle leçon pour les gens chiche :
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches ? »

Expression_de_la_semaine_Edilivre