Toute notre actualité


Actualité Edilivre


6 juin 2013
Posté par
Flora

L’expression de la semaine : Tenir la chandelle

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression : Tenir la chandelle.

Cette expression, qui signifie servir de tiers complaisant dans une relation amoureuse, date du début du XIXème siècle.

A cette époque, l’électricité et les lampes de chevet n’existaient pas. Lorsque la bourgeoisie avait une soudaine envie de batifoler dans leur lit conjugal, les employés de maison étaient appelés à la rescousse pour qu’ils tiennent à proximité un chandelier afin de donner de la lumière au couple d’amoureux. Mais soyez rassuré, le valet ou la soubrette se devaient de tourner le dos aux ébats.

A noter que dans certaines cultures où la virginité féminine doit être conservée jusqu’au mariage, le rôle du porteur de chandelier, qui est obligatoirement une personne de confiance, n’est plus d’éclairer la scène mais de venir illuminer le drap après l’acte afin de s’assurer de la présence de taches prouvant que la mariée était bien vierge.

Actuellement, la signification de cette expression est bien plus moderne. En effet, on dit qu’une personne tient la chandelle quand elle est seule avec un couple et que celle-ci se sent de trop.

Et dans les autres pays ? En Angleterre, cette expression se dit «  To play gooseberry » ce qui signifie « Jouer la groseille » et en Espagnol « Hacer de carabina », ce qui donne en français «  Faire le chaperon » !

Expression_de_la_semaine_Edilivre