Toute notre actualité


Autour du livre


3 juillet 2014
Posté par
Flora

L’expression de la semaine : Passer l’arme à gauche

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression : passer l’arme à gauche. Bien que cette locution un brin morose signifie mourir, tout simplement, son origine est plutôt originale et il en existe d’ailleurs plus d’une.

Les premières explications s’accordent sur la connotation de maladresse associée à la « gauche » depuis des siècles. Et sans grande surprise, la première origine est d’ordre militaire. En effet, au 17ème siècle, lorsque les soldats devaient charger leur fusil, ils avaient pour habitude de le tenir de la main gauche pour utiliser la droite afin de déchirer la cartouche plus facilement. Mais ces mouvements répétitifs et nombreux rendaient les soldats particulièrement vulnérables aux tirs ennemis. Passer l’arme à gauche était donc synonyme de mort à ces occasions. Par ailleurs, lors des funérailles suivies des honneurs militaires, les soldats passaient leur arme à gauche, canon vers le sol, en signe de deuil et de respect envers le défunt.

Toujours dans le registre du combat, une autre explication provient du domaine de l’escrime : là où c’est la main droite qui détient le plus souvent le fleuret, passer l’arme à gauche au duelliste revient à la lui arracher de la main droite pour mieux le vaincre.

La dernière origine date quant à elle du Moyen-Âge, lorsqu’après un mariage, les écus des deux familles étaient accolés afin de former un nouveau blason : les armoiries de l’époux à droite, et celles de l’épouse à gauche. Mais si l’homme venait à mourir, ses armes étaient transférées à gauche du blason, et c’est ainsi que passer l’arme à gauche signifiait que l’on venait de rendre l’âme.

Expression_de_la_semaine_Edilivre