L’expression de la semaine : Mettre sa main au feu

Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir l'expression : Mettre sa main au feu L'origine de cette expression remonte à l'époque médiévale où l'on se fiait davantage à la justice de Dieu qu'à celle des hommes. Ainsi, l'individu accusé devait porter une barre chauffée par le feu à mains nues et la maintenir ainsi. Si la plaie qui en ressortait était propre et bien cicatrisée, on considérait la personne comme étant innocente. Dans le cas contraire, on graduait la sentence en fonction de l'état de la blessure. Aujourd'hui, on utilise cette expression pour convaincre une personne du bien-fondé de nos propos ou de nos actions en étant prêt à subir la justice divine, à "mettre sa main au feu". Mettre_sa_main_au_feu_Edilivre

    Commentaires