Toute notre actualité

Actualité Edilivre

5 novembre 2020
Posté par
digitale@edilivre.com

« Le plancher des vaches »

Signification de l’expression :

Le plancher des vaches : terre ferme par opposition à la mer ; milieu sec ;  Sol stable, par opposition au pont d’un navire, d’un avion, vaisseau spatial…

Origine et définition

Cette expression date du XVIe siècle où elle se disait d’abord « le plancher aux vaches ». Elle puisse ses origine dans le dictionnaire de la marine.

À la fin du Moyen Âge, le transport maritime est en plein essor. Il n’était pas rare que des marins partent en mer pendant des mois, avant de pouvoir remarcher sur la terre ferme et y croiser des animaux, d’où l’usage de cette expression, par opposition au plancher « mouvant » des bateaux.

En effet, le plancher des bateaux qui voguaient en mer, était destiné aux marins et la terre ferme recevait les animaux en général et surtout la race bovine. De ce fait la terre se définissait pour les gens de la mer comme étant le plancher des vaches car c’est le seul endroit où il était possible de les rencontrer. Le choix de cet animal à savoir la vache est on ne peut plus péjoratif et pourrait exprimer une sorte d’opposition à la haute sphère professionnelle, politique ou intellectuelle.

Compléments

On disait aussi autrefois : « Il n’est rien tel que le plancher des vaches » pour indiquer qu’il y a beaucoup moins de danger à voyager par la terre que par la mer.

Exemple

Alors que, vue du ciel, la ville prend la forme d’un oiseau aux ailes déployées, sur le plancher des vaches, le plan urbain est absolument incompréhensible.

Expressions françaises synonymes : Au ras des pâquerettes