Toute notre actualité


Actualité Edilivre


8 août 2013
Posté par
Flora

L’expression de la semaine : La boîte de Pandore

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression de la semaine : La boîte de Pandore.

Cette expression se définit comme étant la source de nombreux malheurs, l’origine d’ennuis et de catastrophes.

Elle tire son origine de la mythologie gréco-romaine. Prométhée et Epiméthée, deux frères titans, furent chargés par Zeus de créer les hommes. Mais ému par la fragilité des humains, Prométhée vola le feu aux dieux afin de le donner aux hommes, et lui ainsi que son frères s’installèrent parmi les humains. Pour se venger, Zeus ordonna à Héphaistos de créer la première femme : une femme en argile, identique à une déesse. Elle reçut de nombreux dons par les dieux, à savoir la beauté, l’amabilité, la grâce, l’intelligence, mais aussi l’art de la tromperie et de la séduction. Les dieux lui donnèrent le nom de Pandore, ce qui signifie en grec « doté de tous les dons ».

Pandore fut envoyée chez les titans, et Epiméthée succomba à ses charmes, pour finir par l’épouser. A leur mariage, on remit à Pandore une jarre dans laquelle se trouvaient tous les maux de l’humanité, et on lui interdit de l’ouvrir. Mais cette dernière ne respecta pas la condition, et un jour où Epiméthée était absent, sa curiosité finit par l’emporter. En ouvrant la boîte, tous les maux s’évadèrent pour se répandre sur la Terre : la vieillesse, la maladie, la folie, le chagrin, le vice, la tromperie, la ruse et la famine, tous inconnus des Hommes. Au fond de la boîte, il ne resta plus que l’espérance, qui finit également par sortir, afin de donner le courage aux Hommes de supporter tout  ce qui venait de s’abattre sur eux.

Expression_de_la_semaine_Boite_de_Pandore_Edilivre