Autour du livre


5 juin 2014
Posté par
Flora

L’expression de la semaine : Faire couler beaucoup d’encre

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression : faire couler beaucoup d’encre. Cette expression désigne une nouvelle ou un événement suscitant de nombreux commentaires, particulièrement dans les retombées de presse écrite.

Si la métaphore est plutôt claire, l’origine de l’expression l’est un peu moins. Selon les dires, elle serait apparue dès le milieu du 19ème siècle sous la forme « faire couler des flots d’encre », mais il est tout à fait possible que cette expression soit plus ancienne. A l’époque où la presse écrite connaissait son apogée, dès qu’une nouvelle suscitait l’effervescence générale dans le milieu de la presse, elle était reprise de publication en publication avec plus ou moins de détails croustillants et vendeurs destinés à captiver les lecteurs. Ainsi, les très nombreuses pages imprimées consacrées à ce sujet unique nécessitaient beaucoup plus d’encre qu’un article ordinaire d’une demie-page.

Par conséquent, assimiler une nouvelle largement diffusée et commentée à quelque chose qui fait couler beaucoup d’encre apparaît comme une évidence. Si l’origine vient bien des pages imprimées pour un journal, l’expression est aujourd’hui employée pour des sujets dont on parle beaucoup, et ce tous médias confondus !

Expression_de_la_semaine_Edilivre