L’expression de la semaine : Devoir une fière chandelle

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir l’expression : devoir une fière chandelle. Cette expression signifie être très reconnaissant envers quelqu’un.

Si le sens de la locution provient de la tradition catholique, ses origines sont quant à elles un peu plus floues. En effet, cette expression est dérivée de l’expression devoir une belle chandelle à Dieu, où la chandelle vient du cierge qu’il fallait autrefois aller faire brûler à l’église en l’honneur de Dieu ou de la Vierge, lorsqu’on échappait à un grand danger ou quand l’un de nos souhaits avaient été exaucés. D’ailleurs, à la fin du 18ème siècle, « devoir une fière chandelle à Dieu » signifiait « échapper à un grand péril ». Quant au sens de l’adjectif « fière », il a ici le sens de grand ou de remarquable, comme pour témoigner de la grandiloquence divine du sens originel, ce qui renforce notamment l’idée de reconnaissance.

Aujourd’hui encore, la locution est employée lorsqu’on a une grande dette de reconnaissance envers quelqu’un, plus particulièrement après un service rendu.

Expression_de_la_semaine_Edilivre