Autour du livre


Expression_de_la_semaine_Edilivre
20 février 2014
Posté par
Flora

L’expression de la semaine : Broyer du noir

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression : Broyer du noir.

Aujourd’hui, cette expression désigne le fait d’avoir le moral au plus bas, d’être désespéré et de ressasser en permanence son malheur.

Les débuts de cette expression remontent au XVIème siècle. A l’époque, « broyer du noir » désigne une technique de peintres qui, pour obtenir de la peinture dont le noir, broient des pigments (le noir pouvait ainsi être constitué d’ivoire brûlé mais aussi de charbon, etc.).

Au XVIIème siècle, l’expression est reprise par la médecine. On pense alors que les aliments, une fois ingurgités, sont broyés par le système digestif, l’estomac agissant comme une meule qui écraserait la nourriture. Les médecins pensaient également que, pendant le processus de digestion, le corps humain sécrétait une bile noire, responsable des humeurs des gens. Une croyance, bien sûr erronée, héritée de l’Antiquité et qui vaut à l’expression « broyer du noir » d’être associée au XVIIème à la mélancolie et à la tristesse.

Elle ne prendra réellement son sens actuel qu’au XIXème, n’étant cette fois plus associée à la digestion mais à une dépression pure et simple, à un mal-être profond.

Expression_de_la_semaine_Edilivre