Autour du livre

L’esclavage dans la littérature
29 mai 2017
Posté par
Edilivre

L’esclavage dans la littérature

La traite des Noirs aux États-Unis est une époque de l’histoire à laquelle bon nombre d’écrivains se sont intéressés. Avec cet article découvrez ou redécouvrez comment est perçu l’esclavage dans la littérature.

L'esclavage_vu_par_la_littérature_EdilivreLa voix de l’écrivain comme une délivrance
L’esclavage, comme bien d’autres faits historiques, a fait l’objet de multiples romans destinés à dénoncer la ségrégation mais aussi à lever le voile sur les pratiques inhumaines infligées aux populations africaines des siècles durant.
La Case de l’oncle Tom, écrit en 1852 par Harriet Beecher Stowe, fut le roman le plus vendu du 19ème siècle et le second livre le plus vendu de ce même siècle, derrière la Bible. L’auteur y raconte l’histoire du vieux Tom, un homme dévoué, sensible et pieux, qui est contraint de se soumettre à l’inhumaine condition des esclaves noirs après avoir été racheté pour travailler sur une plantation de coton. Aujourd’hui encore, on considère que le livre aida à l’émergence de la cause abolitionniste dans les années 1850. L’impact du roman fut tel qu’on attribue à Abraham Lincoln ces mots, prononcés lorsqu’il rencontra l’écrivain au début de la guerre de Sécession : « C’est donc cette petite dame qui est responsable de cette grande guerre. »

Un sujet traité avec authenticitéL'esclavage_vu_par_la_littérature_Edilivre
Le roman de Alex Haley, Racines, publié en 1976 traite ouvertement de l’histoire bouleversante d’une famille afro-américaine en Amérique du Nord. L’auteur remporta d’ailleurs le Prix Pulitzer pour cet ouvrage. Il se trouve que la sincérité avec laquelle les auteurs racontent l’esclavage ne fait qu’intensifier nos émotions. Il ne s’agit alors plus de se documenter, mais de prendre conscience de ce qu’ont enduré les peuples avant nous.

Par ailleurs, Christiane Taubira, avait su trouver les mots justes en la faveur des peuples victimes des traites négrières. Dans son ouvrage L’esclavage raconté à ma fille, elle rappelle que même si cette pratique est abolie dans notre pays depuis 1848, ses conséquences morales, politiques et économiques affectent aujourd’hui encore des millions d’individus. Paroles percutantes d’une mère militante et passionnée…

L'esclavage_vu_par_la_littérature_EdilivreEt qui gagne tous les lecteurs…
Rappelez-vous le Candide de Voltaire. Nombreux parmi nous avons été d’abord confrontés à l’esclavage au lycée en lisant cet épisode marquant du Nègre de Surinam à qui il manque une jambe et une main. En réalité, l’esclavage est un sujet qui, bien que des plus cruels, semble être un thème récurrent dans la littérature de jeunesse. De nombreux romans pour enfants ont su traiter avec subtilité cette triste période de l’histoire. Ainsi, L’Empire Invisible, Deux graines de cacaoLa chasse aux merles ou encore le Royaume Volé, ont également connu un vif succès auprès de jeunes lecteurs.

Et vous, avez-vous lu des romans sur l’esclavage ? Lesquels vous ont le plus marqué ?