Autour du livre


16 février 2017
Posté par
Flora

Les secrets d’une bonne relecture

Si l’écriture d’un ouvrage prend du temps, la relecture est un élément tout aussi important à ne pas négliger. En présence de trop de fautes, une œuvre peut perdre tout son charme. Quelles sont les meilleures méthodes de relecture permettant d’aboutir à un ouvrage le plus parfait possible ?

Astuces_relecture_EdilivreUn travail très chronophage
Le travail de relecture fourni par l’auteur est considérable, mais pas évident compte tenu de la difficulté à pouvoir se détacher de son œuvre. Heureusement, différents moyens sont mis à sa disposition afin de faciliter au mieux ce travail. Tout d’abord, l’auteur peut avoir recours à la fonction  » grammaire et orthographe  » disponible sur word afin de corriger les fautes les plus évidentes. Il est ensuite préférable d’imprimer son œuvre sur papier, pour une lecture plus confortable et plus propice au repérage des erreurs. Il est conseillé de laisser passer du temps entre deux relectures, pour être plus réceptif aux changements à effectuer. Une bonne nuit de sommeil peut parfois faire des miracles ! Les idées sont plus claires, les arguments plus pertinents. Espacer les heures entre les séances de relecture est important, afin de ne pas bâcler ce travail minutieux. Enfin, il est préférable de s’accorder une séance de relecture d’une part centrée sur la syntaxe, et d’autre part destinée aux fautes d’orthographe, pour ne pas passer à côté de grosses erreurs.

Faire relire votre œuvre par votre entourage
On les appelle des  » béta-lecteurs « . Constitués généralement des membres de la famille ou des amis d’un auteur, ils permettent d’aboutir à une relecture souvent plus efficace, en raison de leur regard objectif sur l’oeuvre. Ils vont pouvoir faire part des choses à améliorer sur le texte, et suggérer des idées auxquelles l’auteur n’aurait pas forcément pensé, pour arriver à un ouvrage plus complet et plus enrichissant. Il est important de demander l’avis d’au moins deux ou trois personnes, qui vous parleront franchement et qui n’hésiteront pas à relever ce qui ne va pas. Enfin, une chose intéressante à essayer est de faire lire votre ouvrage à une personne n’étant pas du tout habituée au registre dans lequel vous écrivez, et une seconde qui au contraire en est passionnée. Si la première est conquise par votre œuvre, c’est qu’il y aura de fortes chances pour que votre texte soit bon. Quant à la seconde, étant déjà portée sur votre univers d’écriture, elle vous permettra de savoir si vos idées de base sont réellement originales.

Opter pour un service professionnel
En plus du travail fourni par l’auteur et celui des béta-lecteurs, Edilivre propose un service de relecture effectué par des professionnels du monde de l’édition. En effet, même après plusieurs relectures, il n’est pas rare que certaines erreurs subsistent toujours, pouvant aussi bien être dues à une faute d’inattention qu’à une méconnaissance des règles du code linguistique et des usages. C’est Relecture_d'un_ouvrage_Edilivrepourquoi, faire appel aux services d’un correcteur professionnel permet de conceptualiser un ouvrage plus rigoureux. Les relecteurs d’Edilivre attachent une grande importance au respect du style de ses auteurs, aussi, les corrections apportées sont toujours des modifications de forme et non de fond. Alors n’attendez-plus pour faire relire votre ouvrage et optez pour ce service !

Et vous, comment effectuez-vous la relecture de votre œuvre ? Quelles méthodes vous paraissent les plus efficaces ?