Autour du livre


Les clés pour réussir son intrigue
31 juillet 2015
Posté par
Guillaume

Les clés pour réussir son intrigue

Avant de vous lancer dans l’écriture de votre manuscrit, il est important de bien réfléchir à votre histoire, afin de produire une histoire digne de ce nom. Quelles sont les clés pour construire une bonne intrigue ? Nous vous proposons quelques conseils afin de vous aiguiller d’éviter les écueils.

Sachez où vous allez 

Les clés pour réussir son intrigueUne intrigue, c’est une suite de péripéties, événements ou actions qui sont directement reliés au but que poursuit votre protagoniste. Il est donc essentiel de savoir dès le départ quel va être le but de votre histoire. Quel but va poursuivre votre personnage principal ? Quel problème doit-il résoudre, ou quelle quête doit-il mener à bien ? En sachant quel sera le point final de votre histoire, vous éviterez de vous perdre dans les méandres de votre imagination, et de créer une intrigue sans queue ni tête. Vous aurez une meilleure visibilité sur l’histoire. Même si cela semble étrange, commencer par la fin de votre histoire est le meilleur moyen de vous assurer que votre intrigue tiendra la route. Pensez également à vous demander quelles seraient les conséquences en cas d’échec de la part de votre héros, et quels critères doit-il remplir pour mener sa quête à bien. Quelles sont les conditions indispensables au bon déroulement de sa mission ?

Ne vous éparpillez pas 

Les clés pour réussir son intrigueVous avez une imagination foisonnante et les idées ne cessent de germer dans votre tête. Vous avez probablement déjà une liste de péripéties longue comme le bras à intégrer à votre intrigue. Attention ! Sachez qu’il est important de ne pas s’emballer et de ne pas s’éparpiller. Ne cherchez pas à intégrer systématiquement toutes vos idées dans votre intrigue. Cela la desservira et la rendra bien trop dissolue. Soyons clairs : chaque action, chaque épreuve traversée par votre protagoniste, chaque découverte, chaque rencontre doit être en lien avec l’objectif final ou aider à la compréhension du lecteur. Exemple : votre personnage doit traverser une épreuve dans le but de trouver un objet qui lui permettra d’accéder à l’épreuve finale ou qui l’aidera à mener sa quête à bien. Il n’est pas nécessaire d’introduire des événements non pertinents ou qui n’apportent rien à votre histoire, simplement pour remplir plus de pages ou sous prétexte de ménager le suspens. Un chapitre entier consacré à un événement ou à une rencontre inutile casserait le rythme de votre récit et aurait plutôt l’effet inverse. Il peut bien entendu y avoir des intrigues secondaires dans votre manuscrit. Cependant veiller à ne pas trop vous éloigner de la trame principale. N’hésitez pas à faire un plan détaillé afin de vous aider. En bref : faites le tri !

Rythmez votre intrigue et ménagez le suspens 

Les clés pour réussir son intrigueTout n’est pas toujours rose dans la vie. Aussi, afin de rester un minimum crédible et de bien rythmer votre intrigue, l’important est de maintenir un certain équilibre. Il est peu probable que votre protagoniste réussisse tout ce qu’il entreprend. Veiller à ne pas rendre l’histoire trop idyllique. L’important est de trouver le juste milieu : ce qu’il parvient à obtenir, ses réussites, ce qu’il doit abandonner en chemin, ses échecs. Ce sont principalement les échecs qui vont vous permettre de bien dynamiser le récit. Par ailleurs, ne vous dévoilez pas trop vite : il faut éviter de donner trop d’informations ou trop de détails aux lecteurs afin qu’ils ne devinent pas par avance ce que va faire votre personnage, ou comment va se terminer votre récit. En somme : il faut ménager le suspens. Distiller des indices petit à petit, de façon discrète, afin que le lecteur soit intrigué et avide de lire la suite de votre roman. Une histoire sans surprises, sans suspens et sans rythme va très vite ennuyer votre lecteur.

Une recette miracle ?

Les clés pour réussir son intrigueSachez que bon nombre d’œuvres suivent un schéma narratif précis : il s’agit du Voyage du héros, ou Monomythe, théorie décrite par Joseph Campbell dans son livre « Le héros aux mille et un visages ». C’est un schéma de narratif auquel nous sommes inconsciemment habitués, et qui se décompose en douze étapes. On peut néanmoins le résumer en 5 grands points : l’appel à l’aventure, que le héros accepte ou bien refuse dans un premier temps, une série d’épreuves, un objectif atteint, donnant au héros un nouveau savoir, le retour dans le monde ordinaire, l’utilisation du savoir acquis pour améliorer le monde. Beaucoup d’œuvres connues s’en inspirent : Harry Potter, Hunger Games, le Hobbit. On le retrouve également au cinéma, dans des films comme Star Wars, Pirates des Caraïbes, Indiana Jones ou Matrix. Il peut donc être intéressant pour vous de vous en imprégner afin de construire votre intrigue, même si tous les types de récits ne s’y prêtent pas.

Et vous, qu’en pensez-vous? Quels sont vos astuces pour créer une bonne intrigue?

Article écrit avec la participation de Maëva.

 

Comment faire la promotion de son livre