Le Jeu de massacre

Par Monyka Madrigali

Thème : Autres / Divers

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 94

Date de publication : 07/07/2014

ISBN : 9782332740441

Disponible

Livre papier
12,00 €

Livre numérique : format Pdf
1,99 €

Résumé

« Le jeu. La communication impossible. La nécessité du jeu comme divertissement existentiel se révèlera être bientôt une sordide tendance commune. Aujourd’hui, j’ai compris que les pièges ont inauguré le passage au jeu. Pièges – points d’abord hésitants et dispersés sur un fond de banalité amoureuse – ils ont prétentieusement enflé jusqu’à devenir la seule possibilité de survie. Leur démesure a dégradé le contexte même qui les avait créés, nous. La douloureuse contagion s’est opérée au détriment d’un terrain sain. Restaient donc les pièges qui proliféraient, d’abord en points d’interrogations dont on évite d’obtenir une réponse, ensuite comme affirmations absolues et dès lors irréfutables. »

Biographie de Monyka Madrigali

Monika Madrigali est née à Toulon en 1955. Après des études universitaires à Nice, elle a commencé à travailler en Italie (en Toscane, où elle réside encore) comme professeur de français. L’auteure écrit depuis toujours et a déjà publié un recueil de nouvelles en Italie, Momenti di Seduzione, ainsi qu’un roman, Senza rispondere, mai. Elle offre aujourd’hui Le jeu de massacre aux Éditions Edilivre

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Ouvrage intéressant - 23/01/2015

Ouvrage intéressant , il est rempli de réflexions sur le jeu, la tentation, la passion, le massacre, l'enfermement. Il est assez bien écrit. C'est-à-dire que l'on suit bien le fil de vos idées, qu'il est agréable à lire, clair. J’ai parcouru votre roman avec intérêt. Une ambiance très particulière dans cette relation hors normes qui génère un suspense… Une belle qualité d’écriture. Un roman original. Étrange narration entre volonté philosophique, roman... En même temps que votre récit ressemble à la fois à une poésie et à un synopsis... Je dois vous dire que j'ai dévoré votre "Jeu de massacre". Votre écriture est charmante, légère et il est bien rare de trouver un livre bien fait tant sur la forme que sur le fond. Pourtant, mon honnêteté intellectuelle me pousse à vous dire que votre incipit me laissait un peu dubitatif. Cela m'est apparut comme un peu compliqué, un peu trop intellectualisé peut être. Puis je me suis plongé dans le texte et n'ai plus pu relever la tête. Quelle étrange expérience que cette intrusion dans ce couple bancal. Des désirs inavoués, des silences inavouables. L'amer rappel que la communication est notre meilleur allié et notre pire ennemi. Un jeu de dupes, insidieux, inévitable. Victorien.

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.