L’auteur de la semaine : Miguel de Cervantes

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir l’auteur : Miguel de Cervantes.

Il est difficile d’établir une biographie exacte de cet écrivain né au XVIème siècle. La tradition espagnole veut que l’on nomme son enfant d’après le nom du Saint du jour, il est donc probable que d’après cette tradition Cervantes soit né un 29 septembre. De son enfance, on sait simplement qu’il est le fils d’un chirurgien, et qu’il est le 3ème d’une fratrie de 5 enfants.
Miguel de Cervantes s’installe à Madrid en 1566 et assiste à de nombreuses représentations de théâtre. C’est de ces spectacles que la passion de Cervantes pour le théâtre naît. Il admire les comédiens et leur mode de vie. Le jeune homme quitte l’Espagne pour l’Italie en 1569 et c’est alors qu’il découvre le style et les arts italiens, dont il reste influencé tout au long de sa vie.

Cervantes aime la littérature mais ne veut pas devenir écrivain, ce qu’il veut c’est entrer dans l’armée. Il s’engage dans une compagnie de soldats dès 1570. Cette vie militaire lui fait découvrir l’Italie dans toute sa grandeur puisqu’il a séjourné à Naples, à Venise ou encore à Parme. Il raconte les souvenirs de ses voyages dans l’une de ses nouvelles. Cervantes prend part à la bataille de Lépante en 1571, au cours de laquelle il perd complètement l’usage de sa main gauche, ce qui lui vaut dès lors le surnom de « manchot de Lépante ». Cela n’empêche pas cet aventurier de reprendre le combat dès 1572. La vie de Miguel de Cervantès est une suite de péripéties toutes plus incroyables les unes que les autres. Le bateau dans lequel il se trouvait pour rentrer en Espagne est attaqué par des pirates et Cervantes se retrouve esclave à Alger. Il ne sera libéré qu’en 1580.

A son retour à Madrid, Cervantes écrit sa première œuvre littéraire remarquable, « La Galatea ». Son roman « Don Quichotte » prend également forme vers 1585 mais il ne sera publié qu’en 1604 sous le titre « L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche ». Le roman est un succès immédiat. Il marque la fin du réalisme et crée le genre du roman moderne. « Don Quichotte » est certainement le plus bel exemple de roman picaresque. Ses romans sont souvent présentés comme des autobiographies qui nous dépeignent la vie de jeunes hommes pauvres auxquels il arrive toutes sortes d’aventures, un peu comme à l’écrivain lui-même. L’œuvre de Cervantes est un incontournable de la littérature, aux côtés de Shakespeare, Dante ou encore Rabelais.

Miguel de Cervantes souffre de diabète et meurt le 23 avril 1616.

Auteur_de_la_semaine_Edilivre