Autour du livre


Auteur_de_la_semaine_Edilivre
7 juillet 2014
Posté par
Flora

L’auteur de la semaine : Bret Easton Ellis

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’auteur : Bret Easton Ellis.

Figure emblématique de la Génération X, Ellis est l’un des auteurs contemporains les plus influents de ces dernières années. Né le 7 mars 1964 à Los Angeles, Bret Easton Ellis grandit en Californie et étudie dans une école privée qui, par la suite, le destine à se lancer dans un cursus musical au Bennington College. Autodidacte et passionné, il joue dans plusieurs groupes musicaux tout en s’adonnant à l’écriture. En 1986, il publie d’ailleurs son premier livre, Moins que zéro, avant même d’avoir été diplômé. Déjà très mature, Ellis dépeint dans ce roman le sombre tableau de la Cité des Anges, à travers la décadence et la violence vécues par un adolescent en mal de vivre. Très bien reçu par la critique, le livre se vend à 50 000 exemplaires dès la première année et le jeune écrivain y voit là une route toute tracée.

Ellis s’envole donc pour New York l’année suivante, où il trouve l’inspiration pour son second roman intitulé Les Lois de l’attraction. Dans la continuité du premier, ce livre retrace la descente aux enfers d’une bande de jeunes étudiants américains à la fin des années 1980, à travers le regard d’un narrateur qui fait partie de l’histoire. Le style d’Ellis, d’apparence minimaliste et distancé, est en fait d’une objectivité criante de vérité. Son authenticité le distingue immédiatement dans l’univers littéraire moderne. L’œuvre sera d’ailleurs adaptée au cinéma en 2001 par Roger Avary.

Mais c’est en 1991 avec American Psycho qu’Ellis réussit un coup de maître. Véritable référence littéraire contemporaine, l’ouvrage reste sans doute le plus controversé de ces dernières années. Transgressif et violent, le livre suit le parcours du serial-killer, Patrick Bateman. En parfaite caricature du Golden Boy de Wall Street, matérialiste et misogyne, Bateman devient rapidement le symbole d’un mercantilisme abominable et d’une génération déchue. Le livre fait beaucoup de bruit dès sa sortie en raison des scènes violentes et pornographiques décrites. A tel point qu’Ellis est contraint d’engager des gardes du corps suite à de nombreuses menaces de mort… L’adaptation cinématographique de 2000 réalisée par Mary Harron, porte à l’écran l’œuvre d’Ellis en choisissant le talentueux Christian Bale dans le rôle du psychopathe Patrick Bateman.

D’autres romans sont venus s’ajouter à son panel exemplaire, tels que Zombies, Glamorama et tout dernièrement, Suite(s) Impériale(s). Son prochain ouvrage, intitulé Tranquil Reflections, devrait voir le jour d’ici 2015. Au fil de chacune de ses œuvres, Ellis a prouvé être un auteur qui sait dépeindre, avec un réalisme violent, la société corrompue dans laquelle nous vivons, et ce dans un style audacieux inimitable.

Auteur_de_la_semaine_Edilivre