Autour du livre


17 avril 2014
Posté par
Edilivre

L’Afrique dit « oui » à la lecture numérique !

Décidément, le livre numérique n’a pas fini de faire parler de lui. Après la Chine et le Brésil, c’est maintenant au tour de l’Afrique de franchir le cap. Et pour cause : la lecture numérique semblerait remédier aux problèmes d’éducation dans les pays en développement.

Afrique_lecture_numérique_EdilivreLa ruée vers les pays d’Afrique
Depuis quelques temps, diverses organisations tentent de démocratiser la lecture numérique sur le continent africain. Déjà en 2010, l’organisme Worldreader avait tenté l’expérimentation en misant sur l’usage des liseuses électroniques au Ghana. Et le verdict en fut très positif car d’après les résultats, les liseuses favoriseraient l’alphabétisation en incitant les enfants à lire davantage.

Outre sa petite taille attrayante et pratique, la liseuse serait en effet un bon moyen d’avoir accès à la connaissance ! Un accès qui demeure parfois compliqué par l’acheminement des livres, en raison de leur coût et des rares librairies ne disposant pas toujours de l’ouvrage en question. Depuis, de nombreux moyens sont mis en place afin d’organiser une meilleure distribution des e-books dans ces marchés émergents où la bande passante et la connexion internet sont encore très faibles. Par chance, des spécialistes y travaillent : le stockage de données devrait donc permettre, d’ici quelques années, l’accès au web et donc à la lecture pour tous !

Snapplify, le précurseur Afrique_ebooks_Edilivre
Depuis 2011, la plateforme sud-africaine Snapplify, qui fut très présente au London Book Fair (l’équivalent de notre Salon du livre parisien), a signé de nombreux accords avec les leaders locaux et plusieurs éditeurs internationaux. En collaboration avec plusieurs éditeurs numériques, la compagnie en plein essor a récemment lancé l’Academic eReader. Déjà utilisé par Macmillian Education, cette « académie »permet aux utilisateurs de prendre des notes, de souligner ou de faire des annotations sur des e-books. Snapplify stocke ensuite les données et les modifications sur un serveur sécurisé, permettant ainsi aux étudiants d’accéder à leurs e-books librement.

La plateforme a récemment souligné les efforts réalisés par les éditeurs provenant de différents pays d’Afrique grâce à ses innombrables projets à venir. Une révolution en termes d’éducation qui ouvre le champ des possibles du marché littéraire. Qu’on en soit accroc ou pas, l’édition numérique détient malgré tout, l’énorme avantage de pouvoir transgresser toutes les frontières, même géographiques ! Nous vous invitons par ailleurs à consulter cet article qui vous expliquera comment liseuses et tablettes nous poussent à lire plus.

Et vous, que pensez-vous de l’expansion du livre numérique ?

Article écrit avec la participation d’Alicia