Blog

La règle de la semaine : « Plein et Plain »

Les mots plein et plain , n’ont pas les mêmes significations.

Emprunté du latin planus (« plat, uni, égal »), l’adjectif plain(e) décrit à l’origine une qualité physique.

L’adjectif plein est le féminin de pleine (rempli).  Qui contient le maximum de choses ou de personnes Exemple : Une salle pleine de monde.

Le nom féminin plaine désigne une grande étendue plate. Exemple : Les animaux broutent dans la plaine.

Remarque 1:

Quand l’adjectif plein précède le nom désignant ce qui est rempli ou prend familièrement le sens de « beaucoup, très », on se gardera de faire l’accord.

Exemples :

Il a les poches pleines de billes mais Il a des billes plein les poches.

Avec des paillettes plein les yeux.

Il y a plein de visiteurs (et non pleins de visiteurs).

On note toutefois que plein se met au pluriel dans l’expression à pleins gaz, qui signifie « à pleine puissance, à toute vitesse ».

Remarque 2 :

La tournure (tout) plein de relève du langage familier et sera avantageusement remplacée par beaucoup de.

Il gagne beaucoup d’argent (de préférence à plein d’argent).

Remarque 3 :

Selon l’Académie, c’est par confusion avec l’adjectif plain que l’on écrit la pleine mer pour « la haute mer, le large ». De nos jours, mieux vaut toutefois s’en tenir à la graphie avec e, si l’on ne veut pas faire de vagues. De même écrira-t-on, en termes de marine, battre son plein quand la marée, arrivée à son plus haut point, demeure un temps stationnaire. Comme l’explique Littré, son est ici adjectif possessif (et non synonyme de « vibration sonore », comme certains le croient encore) et plein, substantif, désigne le plus haut niveau de la marée (entendez : marée haute… ou mer étale, à l’époque où l’on parlait du plain de l’eau). Par métaphore, cette locution s’applique à toute manifestation se maintenant à son point culminant, à son paroxysme.

Exemple :

Les festivités battent leur plein.

La règle de la semaine : « Plein et Plain »