Autour du livre


La_nouvelle_liseuse_PocketBook_Edilivre
11 février 2014
Posté par
Edilivre

La nouvelle liseuse de PocketBook : opération séduction

La PocketBook Basic 2, commercialisée depuis début février, compte bien se faire une (petite) place sur le marché. Fidèle au credo de la société PocketBook, cette nouvelle liseuse se fait fort d’innover pour un prix modique. La bonne pioche ?

La_nouvelle_liseuse_PocketBook_EdilivreUn modèle de début de gamme
PocketBook ne lésine pas sur les moyens pour se faire un nom sur le marché de la liseuse, sortant régulièrement de nouveaux modèles afin de proposer toujours plus d’innovations. Cette nouvelle liseuse n’est pas à proprement parler une innovation puisqu’elle se conçoit comme un modèle de début de gamme (prix fixé à 70 euros), compromis entre la PocketBook Mini et la Basic Touch, ses deux prédécesseurs.

D’apparence sobre, la Basic 2 offre un interface intuitif, même si la fonctionnalité « touch » n’est pas présente sur ce nouveau modèle. A part l’absence du tactile, il est en tout point similaire à l’interface du Basic Touch.

Mais ici, le bouton central servira de navigateur pour accéder à toutes les fonctionnalités de la liseuse, permettant aussi de tourner les pages. Une ergonomie revue par rapport au modèle tactile mais qui permet de s’aligner sur une grille de prix plus abordables et de faire jouer d’autres atouts face à ses concurrents.

Petit mais costaud
Avec ses 256 Mo de Ram et ses 4Go de mémoire intégrée (possibilité de pousser jusqu’à 32 avec possibilité d’intégration de carte micro SD), la Basic 2 s’est bien intégrée sur la grille d’entrée de gamme du marché.

La_nouvelle_liseuse_PocketBook_EdilivreCompatible WIFI, la liseuse tolère aussi un nombre impressionnant de formats de lecture (types .doc, .rtf, .pdf, etc.). 16 au total, auxquels viennent s’ajouter 4 formats graphiques. Son processeur est également plus puissant que celui des autres liseuses PocketBook dont il s’inspire (1GHz). Son écran 6 pouces E-ink Pearl HD (800×600 pixels) permet une certaine fluidité tout en réduisant considérablement la luminosité parasite et la fatigue des yeux. Un crédo qui, s’il n’est pas original car inhérent à tous ces types de produits, permet au moins de s’aligner sur les autres concurrents.

De par son prix et sa fonctionnalité, la Basic 2 n’est donc en rien révolutionnaire. Mais elle vient faire concurrence notamment à la Kindle d’Amazon (59€) et la Nolimbook by Carrefour (69,90€), en jouant sur une une ergonomie simplifiée : l’abandon du tactile pour plus de confort. L’avenir dira si le pari est gagnant.

Que pensez-vous de cette nouvelle liseuse ? Lui préférerez-vous ses concurrentes ou vous laisserez-vous tenter ?

Article écrit avec la participation de Quentin