La ligne de lingerie dérivée de Fifty Shades of Grey

La trilogie érotique Fifty Shades of Grey (Cinquante nuances de Grey) est un succès mondial. Les produits dérivés font logiquement leur apparition sur le marché. Dernier venu : une ligne de lingerie à l’effigie des personnages des romans.

Ligne_de_lingerie_Fifty_Shades_Of_Grey_Edilivre » Oh my « 
Jeux érotiques, adaptation au cinéma, cosmétique et à présent lingerie. Les produits dérivés de la trilogie Fifty Shades of Grey se multiplient. La marque de lingerie britannique BlueBella met en vente une ligne de lingerie dédiée aux personnages du roman : Christian Grey et Anastasia Steele.
Les modèles, qui coûteront entre 13 € et 45 €, arboreront des citations du roman telles que  » Oh my  » ou encore  » You. Are. Mine.  » Les sous-vêtements se déclineront au féminin (bodys, soutien-gorge et culottes de soie) et au masculin (boxers uniquement).

 » Chaque femme devrait apprécier pleinement sa sensualité « 
La marque BlueBella se décrit comme mêlant féminité et sensualité. La collection de lingerie, réalisée avec l’accord d’E.L. James, l’auteur de Fifty Shades of Grey, répond à cette exigence.
Sur son site internet, la marque britannique rend hommage à la trilogie :  » Etant une entreprise qui connaît les femmes, leurs goûts et leurs plaisirs mieux que les autres, nous étions les mieux placés pour amener cette série iconique à la vie « .
La présidente de BlueBella enfonce le clou :  » Nous pensons que chaque femme devrait découvrir et apprécier pleinement sa sensualité. Les romans Cinquante Nuances de Grey ont joué un rôle important dans le changement de la perception de la sensualité féminine.  »
Ligne_de_lingerie_Fifty_Shades_Of_Grey_EdilivreIl faudra attendre Noël 2013 pour acheter les pièces de la collection au Royaume-Uni et en Irlande. Voilà qui tempérera la patience des adeptes, en attendant de savoir qui incarnera Christian et Ana sur grand écran.

Que pensez-vous de ce nouveau produit dérivé ? Avez-vous lu la sage Fifty Shades of Grey ?

Article écrit avec la participation d’Audrey