L’expression de la semaine : Être dans la lune

Cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’expression : Être dans la lune.

Ce proverbe, véritable métaphore, signifie « être distrait ». Il fait allusion au comportement d’un individu déconnecté de la réalité. Cette maxime rime également avec « avoir la tête dans les étoiles » ou encore « être sur sa planète ».
L’astre lunaire renvoie, dans les mythes et l’imaginaire occidentaux, au rêve et à l’onirisme. Passive, la lune, éternelle représentante du féminin, s’oppose sans cesse au soleil, actif, symbole du masculin (ce sont un peu le yin et le yang chinois). Ces deux-là font écho à un état de complémentarité, d’ailleurs on se souvient des paroles un brin désuètes de Charles Trénet selon lesquelles « Le Soleil a rendez-vous avec la lune »…

Au siècle des Lumières, il désigne, sous l’influence du philosophe, révolutionnaire et homme politique Mirabeau, l’être qui contemple l’astre lunaire et qui, par là-même, se détache des contingences matérielles.
A cette même époque, le qualificatif « de la lune » est déjà utilisé pour qualifier un rêveur. Marcel Achard, dramaturge français du XXème siècle, a donné la part belle dans sa pièce, Jean de la lune, à un personnage éponyme, véritable incarnation de notre proverbe.

Cousin spirituel du Petit Prince, Jean de la lune, éternel adolescent, protagoniste principal de la pièce, vit tout seul sur une boule argentée… ! Il profite de la venue d’une comète pour se rendre sur Terre où son arrivée se révèle particulièrement fracassante. Accueilli brusquement, Jean de la Lune se voit malmené par ses congénères et fait des rencontres décevantes.

Nos voisins étrangers ont également des équivalents de cette expression dans leur répertoire littéraire. En Angleterre, on entend par exemple « être dans les nuages » tandis que les Américains parlent du très culinaire « être sorti au déjeuner » !                                                                     

Être_dans_la_lune_Edilivre