Autour du livre


17 février 2017
Posté par
Edilivre

Le syndrome de la page blanche : comment l’éviter ?

De nombreux écrivains connaissent le syndrome de la page blanche. Comment renouer avec la créativité ? Voici quelques conseils pour vous aider à apprivoiser cet animal sauvage qu’est l’inspiration.

Pensez « outside the box »
L’inspiration peut surgir de n’importe où : un lieu, une phrase, un sentiment, une sensation. Éteignez la télévision, sortez de chez vous et ouvrez-vous au monde qui vous entoure. C’est la matière de vos ouvrages. Cela peut paraître cliché, mais c’est de l’extérieur que viennent la plupart des idées.
Votre subconscient est aussi une incroyable pompe à idées. Il vous révèle des choses vécues pendant la journée. Lorsque vous écrivez, mettez-vous en  » mode automatique « .  L’expérience a fait ses preuves : André Breton en est un parfait exemple. N’hésitez pas à jeter vos idées sur le papier. Il y en aura forcément une ou plusieurs meilleures que les autres. Ecrivez tout ce qui vous vient à l’esprit, vous pourrez le corriger ensuite.
Une idée de roman peut vous sauter à la figure au détour d’une rue, vous devez simplement être prêt à l’accepter. Vous ne l’écrirez peut-être pas dans l’immédiat, mais cela pourra être utile plus tard… quand vous serez à court d’inspiration !

Noter, noter, toujours noter
Ayez toujours un carnet sous la main et un stylo avec. C’est un bon moyen de tenir l’inspiration en laisse. Vous n’êtes pas à l’abri d’une bonne idée dans un moment inattendu. Vous pourrez la noter pour la relire plus tard. Ecrivez tout ce qui vous paraît exploitable. Vous pouvez avoir un personnage sans contexte. Ce n’est pas pour autant que cette source d’inspiration ne mérite pas d’être retenue.
Si vous avez une idée, que vous l’avez retournée dans tous les sens mais que rien ne vient, mettez-la de côté. Cela viendra plus tard. Quand vous reprendrez, essayez de voir les choses sous un autre angle.

Savoir se faire du mal
Comment_trouver_l'inspiration_EdilivrePour que l’inspiration vienne, il faut savoir la forcer. A force de travailler sur votre projet, les idées suivront. Ecrivez tous les jours, même seulement quelques lignes. Cette routine ouvrira l’inspiration. N’hésitez pas : asseyez-vous devant votre feuille de papier ou votre page de traitement de texte. Faites-vous du mal.
L’inspiration passe aussi par la préparation : reprenez votre carnet de notes. Planifiez le déroulement de votre récit, rassemblez la matière qui vous a inspirée. Si l’inspiration s’enfuit, rattrapez-la au moyen de ces notes. Avec tous ces conseils, vous devriez pouvoir trouver l’inspiration, et la garder auprès de vous.

Et pour vous, quels sont vos secrets pour trouver l’inspiration ?