Autour du livre


comment_reprendre_l'écriture_d'un_livre_Edilivre
23 mars 2017
Posté par
Edilivre

Comment reprendre l’écriture d’un livre ?

Il y a quelques mois, quelques années, vous étiez inspiré et vous vous lanciez dans l’écriture de votre manuscrit. Et puis, au beau milieu de cet investissement, c’est la panne sèche, vous n’aviez plus aucune idée pour avancer ! Depuis, votre manuscrit traîne dans un de vos tiroirs et plus le temps passe, plus il vous fait peur. Nous allons aujourd’hui vous donner quelques conseils pour le dépoussiérer et reprendre l’écriture de votre livre

Comment_reprendre_l'écriture_d'un_livre_EdilivreRelire ce que vous avez déjà écrit
Après une période d’arrêt, se relire est toujours bénéfique. L’arrêt permet de prendre du recul sur ce que vous avez écrit et vous êtes alors plus à même de corriger les fautes d’orthographe, mais aussi de revoir vos choix concernant le vocabulaire, le style, les lieux… Quand on ne l’a pas lu depuis longtemps, notre manuscrit est un peu comme le livre de quelqu’un d’autre. C’est ainsi que l’on peut développer sa réflexion, savoir si ce qu’on lit nous convient, nous semble juste. La relecture va vous permettre de savoir exactement où vous en étiez avant l’arrêt et ce que vous souhaitez voir évoluer dans le manuscrit.

Retravailler l’histoire
Votre réflexion a sûrement évolué depuis que vous vous êtes arrêté. Vous n’êtes pas dans le même état d’esprit et cela joue beaucoup sur votre style. Concentrez-vous sur un personnage ou un lieu en particulier. Ce travail vous donnera le fil conducteur de votre manuscrit, et les modifications d’un personnage entraîneront des changements subtils dans les dialogues, dans les sentiments que ressentent les protagonistes de votre histoire. La trame se construit ainsi par petites touches.

Écrire un passage qui vous inspire
Le plus simple pour reprendre l’écriture de votre manuscrit est de commencer par uncomment_reprendre_l'écriture_d'un_livre_Edilivre passage auquel vous pensiez et qui vous inspire. Sans chercher à répondre à l’ordre chronologique du manuscrit ou même à sa logique, entraînez-vous à réécrire un texte sur un sujet qui vous anime. Cette scène ne fera peut être pas partie de votre ouvrage final, et n’a peut être même aucun rapport avec les thèmes que vous souhaitiez aborder mais elle vous permettra de retrouver l’inspiration et le goût de l’écriture. Ne recommencez pas là où vous vous étiez arrêté ! Si vous aviez laissé votre manuscrit en suspens, peut être est-ce parce que vous ne saviez pas comment continuer ce passage là. Ne restez pas bloqué et écrivez le plus possible sur ce qui vous passe par la tête. Si vous manquez d’inspiration, n’hésitez pas à vous exercer grâce à des petits jeux d’écriture. Sous le prétexte de contraintes, ils aident souvent à renouer avec l’envie d’écrire.

Écrire de façon régulière
L’écriture est comme un muscle, plus on la travaille, plus elle s’améliore. Il est donc important de s’entraîner à écrire, car plus vous écrirez, plus votre écriture sera fluide et claire. Fixez-vous des objectifs, une page par jour par exemple. Même si vous écrivez peu, les effets seront bénéfiques.

Ne pas penser qu’à ça !
Le moindre événement de votre vie, même insignifiant, peut devenir une source d’inspiration. Sortir, s’aérer l’esprit, rencontrer du monde, voilà différents moyens pour reprendre le fil de votre manuscrit. Lorsque l’on écrit, on puise dans son imaginaire mais aussi et surtout dans ce que l’on a vécu nous même. Les petits détails du quotidien, comme les moments marquants de votre vie, peuvent se retrouver au service de l’écriture, donc surtout, n’oubliez pas de vivre !

Et vous, avez-vous un manuscrit qui attend dans un tiroir depuis longtemps ? Faites-vous des pauses dans l’écriture de vos ouvrages ? Et quels sont vos conseils pour reprendre l’écriture après une pause plus ou moins longue ?