Autour du livre


Comment_faire_de_son_journal_intime_un_bon_sujet_de_roman_Edilivre
21 mars 2017
Posté par
Edilivre

Comment faire de son journal intime un bon sujet de roman ?

Depuis que vous êtes tout petit, vous écrivez dans votre journal intime, vous racontez les événements qui vous sont arrivés et les sentiments qui vous ont traversés. Cette intimité, vous voulez maintenant la partager avec des lecteurs. Voici quelques conseils pour transformer votre journal intime en un bon sujet de roman.

Comment_faire_de_son_journal_intime_un_bon_sujet_de_roman_EdilivreCollez à la réalité
Il ne sert à rien d’inventer des épisodes de votre avis, le lecteur se rendra forcément compte que vous jouez avec la réalité. Si vous présentez votre ouvrage comme une autobiographie sous la forme d’un journal intime, vous ne pouvez pas inventer des événements complètement farfelus ou faire une plongée dans le fantastique car cela ne sera pas crédible.
Utiliser le journal intime permet d’établir une proximité avec le lecteur, il ne sert donc à rien de tricher.

Créez du mystère
Vos expériences personnelles sont le matériau qui servira à l’écriture de votre roman, mais pour passionner le lecteur il vous faut une intrigue, quelque chose à raconter. La lecture d’un journal intime permet d’être le spectateur d’un passage, d’une transformation : le personnage, dans ce cas précis vous-même, doit connaître une évolution entre les premières pages et la fin de votre livre. Raconter les événements banals de votre quotidien n’aura pas d’intérêt pour un lecteur qui ne vous connaît pas, tandis qu’un épisode de votre vie qui vous a marqué et qui vous a fait réfléchir et évoluer conduira le lecteur à s’interroger sur sa propre vie. La lecture d’un journal intime est intéressante si elle est source de réflexion et si elle conduit à une analyse des sentiments.

Écrivez au jour le jour
Pour que votre journal intime reste authentique, nous vous conseillons d’écrire tous les jours, vous pouvez par exemple raconter votre journée ou décrire vos sentiments. Tout ce que vous écrirez pourra servir de base à votre futur roman. Écrivez « à chaud » ce que vous ressentez car cela vous rendra plus proche de vos lecteurs.
Attention cependant à cette écriture très instinctive. Même si votre style varie au fil des jours selon votre humeur ou votre état d’esprit, votre roman devra lui être homogène, vous ne pouvez pas retranscrire votre journal intime tel quel. Veillez donc bien à la cohérence du style et du niveau de langage utilisé. Même si vous racontez vos propres expériences, évitez d’être trop familier dans votre écriture : certaines maladresses ne plairont pas aux lecteurs qui souhaitent lire un roman de qualité et bien écrit.

Soyez cohérent dans la construction de votre écrit Comment_faire_de_son_journal_intime_un_bon_sujet_de_roman_Edilivre
Vous parlez de vous, donc cette étape sera plus facile que lors de la construction d’un personnage fictif, mais pour autant il vous faut éviter certains pièges. Dans un journal intime, vous vous livrez entièrement, et vous pouvez vous étendre sur votre ressenti, c’est d’ailleurs ce que l’on attendra de ce type de roman. Il est un exercice de psychologie humaine car on peut suivre tout le cheminement de votre pensée. Vous devez donc rester cohérent et être juste dans la description de vos sentiments. Même si l’être humain est pétri de contradictions, le lecteur doit être capable de vous suivre, et doit comprendre les raisons de vos choix et de vos actes. Ne partez donc pas dans tous les sens !
Enfin, parce qu’il vient de vous encore plus que tout autre écrit, votre ouvrage va nécessiter de nombreuses relectures, et il peut être bon de le faire relire par des personnes extérieures. N’oubliez pas que votre journal intime est le miroir de vos pensées, réfléchissez donc bien à ce que vous voulez faire découvrir de vous avant de le publier.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur ce genre littéraire, nous vous invitons à lire notre article sur l’écriture d’une autobiographie en allant sur ce lien.