Autour du livre


comment_choisir_entre_réalité_et_imaginaire_dans_ses_descriptions_Edilivre
30 mars 2017
Posté par
Flora

Comment choisir entre réalité et imaginaire dans ses descriptions ?

Qu’il s’agisse de vos personnages, ou des lieux où se déroule l’action de votre roman, vous allez devoir choisir entre coller strictement à la réalité ou bien vous en détacher pour construire un monde qui vous est propre. Vous trouverez dans cet article quelques conseils pour faire votre choix entre réalité et imaginaire dans vos descriptions.

comment_choisir_entre_réalité_et_imaginaire_dans_ses_descriptions_EdilivreSe rapprocher le plus possible de la réalité
Si vous choisissez d’ancrer votre histoire dans la réalité, il vous faudra être très rigoureux. En effet, dès que vous ferez le moindre écart vis-à-vis de la vérité, le lecteur pensera que vous avez fait une erreur et ne vous le pardonnera pas. Veillez donc à bien vous renseigner et à être le plus proche possible du monde réel. Attention aux anachronismes ou aux problèmes de géographie. Si vous situez São Paulo en Chine dès le premier chapitre, cela commence mal !

Se rapprocher de la réalité demande beaucoup de travail en amont, de recherches et de précisions mais ce travail paye et présente beaucoup d’avantages. Coller à la réalité permet à votre lecteur de ne pas être perdu et de savoir tout de suite où il se trouve. De même, vous vous épargnez des descriptions longues et fastidieuses nécessaires à la compréhension du fonctionnement d’un monde parallèle. Avec des références connues, le lecteur comprendra tout de suite où vous avez voulu en venir : utiliser Paris comme la ville des amoureux, faire conduire votre personnage principal en Porsche… Tout cela aide à la compréhension globale du récit car tout lecteur retrouvera les repères auxquels il est habitués. Ils aident à saisir la personnalité des personnages et l’ambiance générale de votre ouvrage.

Créer un monde imaginaire
Choisir comme décor un univers créé de toutes pièces vous rend plus libre mais signifie également un travail considérable. Vous êtes plus libre car vous n’avez pas besoin de respecter de normes précises, de codes qui sont institués dans nos sociétés. Mais attention, faire le choix de l’imaginaire ne doit pas vous conduire à éviter toute recherche. Si, en effet, les us et coutumes de la vie réelle n’ont pas lieu d’être, vous aller cependant devoir créer les vôtres. Votre monde, bien qu’imaginaire, se doit de rester cohérent et ne peut pas sortir de nulle part. Le lecteur doit comprendre où vous voulez en venir.

comment_choisir_entre_réalité_et_imaginaire_dans_ses_descriptions_EdilivreJ. K. Rowling a parfaitement compris cela en écrivant Harry Potter puisque son monde est complètement construit dès le premier tome. Lire les aventures de ce sorcier, c’est se plonger dans un univers, avec ses propres codes et une ambiance bien particulière. Vous allez donc devoir, tout comme elle, réfléchir à l’atmosphère que vous voulez créer et construire tout ce qui l’entoure, c’est à dire la culture, les normes, et pourquoi pas jusqu’à instaurer une langue ou un style vestimentaire

Réussir à mêler imaginaire et réalité
Si vous ne souhaitez pas vous lancer dans la création d’un monde totalement imaginaire, vous pouvez construire votre histoire dans la vie réelle et créer certains éléments qui différeront de la vérité telle que le lecteur la connaît. Par exemple, inventer des chansons ou des émissions de radio permet de ne pas fixer son récit dans le temps. De même, présenter un Président de la République fictif ou des événements qui n’ont pas eu lieu permet de rester libre et de prendre ses distances vis-à-vis de la réalité.

L’avantage principal de ce mélange des genres tient au fait que les parties réelles rendent plus crédibles les créations de l’auteur. Le lecteur ne se sent pas déboussolé dans un monde qui lui est totalement inconnu et vous aurez tout le loisir d’ajouter votre touche personnelle.

Et vous, préférez-vous écrire sur un monde imaginaire ou sur la réalité ? Qu’en est-il lorsque vous lisez ?