Cathie Fidler dans Eden l’a lu

 Cathie FIDLER – Le Refuge des gens : Coup de cœur !

Publié par edenlalu
Ce petit recueil réunit quinze nouvelles de l’auteur qu’on peut donc découvrir à travers ce petit bijou que je ne peux que vous conseiller, et vivement ! Les histoires étant très courtes, je ne peux pas, comme je le fais d’habitude pour les recueils ou anthologies, livrer un petit résumé de chaque nouvelle. Ce que l’auteur nous livre ici, ce sont des moments de vie, des instants de « refuge » du quotidien, des instants d’évasion que nous connaissons tous ; nous retrouvons ici dans des lieux que nous avons vus, nous observons des gens que nous avons croisés, nous reconnaissons des attitudes que nous avons eues. D’ailleurs, plus d’une fois j’avais envie de lui crier : oui, oui, je connais, c’est ça !! En fait, c’est participatif … Ce sont des récits vivants, livrés d’une plume alerte et pleine d’humour. Oh, que j’aimerais citer ici quelques passage qui m’ont fait rire, mais cela n’aurait pas le même impact, hors de contexte. Vous vous reconnaîtrez certainement tous dans l’histoire n° IX, celle de ce couple qui se rend chez Ikea pour passer un bon moment (oui, oui), qui annonce déjà le premier obstacle dès les premières lignes, avec ces hommes qui ont « .... « naturellement » le sens de l’orientation » et qui « refusent systématiquement de demander leur chemin si, par le plus grand des hasards, ils sont (très) momentanément désorientés ». Et suit alors ce dédale de rues et destinations de ces zones industrielles, les ZAC, ZUP et ZEP qu’on traverse - je vous jure que j’y étais ! Je connais l’endroit ! J’ai pris l’autre sortie ! Des histoires plus ou moins intenses, plus ou moins touchantes. Mais toutes ont un point commun : l’humour de Cathie Fidler. Elle a un œil pour observer et décrire l’évident ! Plus d’une fois je me suis esclaffée et j’ai souri, j’avais envie de répondre aux personnages, c’était étrange. Mais je ne vais pas vous retenir plus longtemps, pas la peine d’écrire encore plus sur un recueil qui ne fait – malheureusement – que 100 pages. Ah, j’ai une excellente proposition à vous faire : vous voulez connaître le style d’écriture de l’auteur ? Et bien, elle tient un blog ; en lisant ses articles, vous découvrirez ses petits mots d’esprit. Cela vous permettra de voir si vous aimez. Je ne note pas les recueils, toujours inégaux et trop courts, on aime plus une histoire moins une autre. Mais « le refuge des gens », c’est un vrai coup de cœur ! A lire pour passer un bon moment !

Commentaires