Interview vidéo


6 juin 2014
Posté par
Flora

Bande-annonce de  » Les passagères de l’Albatros  » de André-Jean Bonelli

Bande_annonce_Les_passagères_de_l_Albatros_EdilivreNous avons le plaisir de vous présenter la bande-annonce du livre Les passagères de l’Albatros aux Editions Edilivre.

 

 

 

 

 

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=tau8bk84yss&feature=youtu.be »]

 

– Détails sur le livre :
. Format : 13.4×20.4
. Nombre de pages : 266
. Date de publication : 14/05/2014

 

– Résumé du livre :
Un jour en allant dans sa chambre, Jany s’aperçoit qu’elle a disparu, c’est ensuite le tour de son appartement et de son lieu de travail ! Elle va se trouver entraînée dans une fuite en avant et vivra une aventure surréaliste en compagnie de la sœur imaginaire de ses rêveries. Un chemin initiatique au cœur des mythes et des légendes dont l’enjeu est de permettre à Anne, sa sœur virtuelle, d’exister. Un rêve ? Non, le périple de Jany va bien au-delà. L’eau, la terre, l’air et le feu deviennent le fil conducteur de cet étrange voyage qui les conduira dans le Labyrinthe de Dédale. À la fin du roman, la vérité se dévoile, mais est-ce la fin de l’aventure ?
Tous les personnages mythologiques sont empruntés aux cultures d’Extrême-Orient.

 

– Biographie de l’auteur :
Né à Marseille, André-Jean Bonelli est médecin. En parcourant le monde, au cours de nombreuses missions humanitaires en Asie, il s’enrichit de la vision du monde et emmagasine les souvenirs. Curieux de tout ce qui touche à l’histoire de l’humanité et aux légendes entourant les mondes disparus, il sillonne le monde à la recherche d’indices, et se glisse dans la peau de détective d’un passé oublié. Aidé par une série de hasards et de coïncidences, il poursuit sa quête de l’aventure, méconnue de l’humanité, qui devient une des sources de ses romans. On retrouve cette quête dans la trilogie de la saga des Alwars. Un de ses romans, Le Village au Bout du Chemin, a été adapté par FR3. Le peintre surréaliste Pier le Colas a qualifié André-Jean Bonelli de « sorcier de l’imaginaire ». Certains romans dépassent le cadre de la science-fiction pour devenir de l’anticipation. Le devenir de la planète projeté dans les siècles futurs si les dérives actuelles se poursuivent : pollutions, montée du fanatisme et de l’intégrisme pour Loona ; l’homme esclave d’une technocratie outrancière qui le déshumanise à l’extrême dans Kôbol. Couverture réalisée par Fred Fischer.