Bande-annonce


24 mai 2016
Posté par
Site par défaut

Bande-annonce de «Les Derniers Pas» de Hélène Mathieu et Daniel Weyn

bande_annonce_les_derniers_pas_EdilivreNous avons le plaisir de vous présenter la bande-annonce de Les Derniers Pas aux Éditions Edilivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

– Détails sur le livre :
. Format : 17,0×24,0
. Nombre de pages : 264
. Date de publication : 28 août 2015

– Résumé du livre :
Depuis la rédaction de ce terrible récit, au début des années 1980, les décennies se sont succédées, et année après année, ma confiance dans les progrès de la science n’a cessé de se renforcer. Le moment est venu, de sortir ce manuscrit du tiroir ou il attend son heure depuis 33 ans. Les atroces souffrances décrites dans ce livre, et l’espoir pratiquement inexistant de sortir vainqueur du combat qui nous opposait à la leucémie, à cette époque, font partie du passé.
Comme Camus a dépeint fictivement la peste d’Oran en 1940, maladie mortelle, complètement éradiquée de nos contrées à ce jour, certes, avec moins de talent, mais de façon réaliste, je décris la leucémie d’un autre âge…la leucémie du siècle dernier. Avec, entre autre, l’avènement des cellules souches, plus jamais le patient atteint de cette pathologie, ne subira avec cette intensité, les affres physiques et psychiques de cette maladie. La recherche scientifique a élaboré des traitements moins contraignants, plus adaptés à la réceptivité humaine, aux effets secondaires plus supportables, assorti d’une mise en œuvre thérapeutique moins douloureuse, et surtout au taux de réussite plus élevé. Il est maintenant, très raisonnablement permis à ce patient, d’espérer un futur et d’entrevoir son avenir. Par extension, la famille entourant le malade, pourra œuvrer à son confort, dans une plus grande sérénité. Le quotidien de cette cellule familiale sera vécu dans une paix intérieure apaisante, au bénéfice de tous.

– Biographie de l’auteur :
Libéré de toutes contingences depuis quelques années, Daniel mène une vie paisible à deux pas de la campagne. Il apprécie les voyages lointains, spécialement en Asie et en Afrique.
Rien, dans son cursus, ne le destinait à l’écriture. Les méandres de l’existence et le respect d’une promesse en ont décidé autrement.