Autour du livre


9 février 2017
Posté par
Edilivre

Suivez le guide : les maisons d’écrivains

A Paris, les demeures d’hommes de lettres célèbres abondent. Ces hauts lieux de culture permettent d’appréhender un peu plus leur personnalité et de comprendre leur processus de création.

Maison_Balzac_EdilivreAu cœur de Passy résidait… Balzac
Considérée comme un véritable musée littéraire, la Maison de Balzac, charmant pavillon bourgeois, nous plonge parmi les multiples talents de l’écrivain.
Située au cœur de l’ancien village de Passy, dans le 16ème arrondissement, cette somptueuse habitation abrita l’homme de 1840 à 1847. Le romancier y conçut une bonne partie de son illustre Comédie humaine mais y composa aussi certains de ses plus beaux chefs-d’oeuvre tels que La Cousine Bette, Le Cousin Pons, Splendeurs et misères des courtisanes.

La légende raconte qu’à l’époque où Balzac résidait à Passy, ses invités devaient présenter un mot de passe pour pénétrer dans les lieux. Criblé de dettes, l’auteur du Père Goriot et d’Eugénie Grandet, se méfiait de tous ses visiteurs, allant jusqu’à emprunter le pseudonyme très littéraire de Monsieur de Breugnol afin de passer inaperçu. Si le mobilier ne s’avère pas d’époque, mis à part celui du cabinet de travail, très 19ème siècle, les différentes pièces présentent des tableaux, des manuscrits, des éditions originales et bien d’autres objets ayant appartenu au génie. Le plus de cet endroit ? Il abrite un ravissant jardin, dans lequel l’on peut flâner, et même boire un café, l’été venu.

En plein Marais, logeait Victor Hugo

Maison_Hugo_EdilivreSous les sublimes arcades de la place des Vosges, dans le 4ème arrondissement de
Paris, se trouve la demeure du grand maître romantique. Aujourd’hui transformée, elle est entièrement dédiée à la mémoire de l’auteur des Misérables et de Notre-Dame de Paris. Hugo y vécut de 1832 à 1848, juste avant sa période d’exil, dans un magnifique appartement de 300 m2, en style gothique, situé au 2ème étage de l’immeuble. Baptisé l’hôtel de Rohan-Guéménée, l’endroit explore les trois temps-phares de l’existence du célèbre poète et romancier, scandés autour de son expatriation à Guernesey et à Jersey, de manière chronologique : l’Avant, le Pendant et l’Après.

Les lieux offrent des expositions temporaires passionnantes. Actuellement, « Hugo politique » revient sur l’expérience de l’écrivain en tant que pair de France, député et sénateur, tandis qu’une autre manifestation, intitulée « La Place de la femme dans l’oeuvre de Victor Hugo » analyse sans détour les nombreuses conquêtes du poète et sa passion pour la comédienne Juliette Drouet. Le plus de l’endroit ! Après la visite, vous pouvez siroter une boisson en terrasse, au café Hugo, par exemple, situé au 22 place des Vosges, ajoutant ainsi une continuité gustative à la visite culturelle !

En périphérie de Paris, rendez-vous chez Céline et Zola
Les banlieusards, désireux de rester dans leurs vertes contrées et de ne point s’aventurer dans le tumulte de la capitale, seront enchantés par les demeures rustiques de certains prosateurs de renom. Céline, l’auteur de l’inoubliable Voyage au bout de la nuit, résidait dans les Hauts-de-Seine, à Meudon, par ailleurs ville-mère du sculpteur Auguste Rodin et du musicien Wagner. C’est dans cette villa que le célèbre romancier composa ses dernières œuvres, et qu’il effectua même quelques consultations médicales !

Maison_Zola_EdilivreZola, romancier naturaliste, demeurait, quant à lui, dans son pavillon de Medan, acquis en 1878 grâce aux gains de L’Assommoir. Cette demeure fut le témoin de ses amours avec une charmante lingère, Jeanne Rozerot, mère de ses enfants. L’auteur de Germinal y organisa également ses fameuses « Soirées de Medan », qui réunissaient de nombreux talents littéraires de l’époque, parmi lesquels figuraient Maupassant, Flaubert, Tourgueniev, les frères Goncourt, Alphonse Daudet.

Avez-vous déjà visité ces lieux ? Avez-vous envie de vous y rendre ?