Autour du livre


4 juillet 2013
Posté par
Flora

Une première pour le Prix du Boulevard de l’Imaginaire

Ce vendredi 28 juin s’est tenue la première édition du Prix du Boulevard de l’imaginaire au Grand Rex à Paris, le gagnant ayant fait l’unanimité du jury. En quoi consiste ce nouveau prix et qui est l’auteur qui l’a remporté ?

Boulevard_Imaginaire_EdilivreLa création d’un nouveau prix
Le prix du Boulevard de l’Imaginaire a été créé cette année par le Comité des Grands Boulevard parisiens ainsi que la Ligue de l’imaginaire, un collectif d’auteurs fondé en 2008 dont l’objectif est de promouvoir les littératures de l’imaginaire et la survie des libraires. Ce nouveau prix récompense les romans, du thriller au fantastique, en passant par le polar et la science-fiction. Un total de six livres a été sélectionné par un jury scrupuleusement constitué par les membres de la Ligue de l’imaginaire parmi lesquels on peut retrouver Henri Loevenbruck, Maxime Chattam, Franck Thilliez, Jacques Ravenne, Barbara Abel ou encore Bernard Werber.

Les six romans retenus pour la compétition cette année ont été les suivants : Nœuds d’acier de Sandrine Collette, Point Zéro d’Antoine Tracqui, Le Cercle de Bernard Minier, Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu, Les Chiens du purgatoire de Jérôme Fansten, et Un long moment de silence de Paul Colize. Le prix a été remis au Grand Rex, représentant un trophée unique fait de la main de Victor Hugo, à savoir un moule en cire, qui avait inauguré l’ouverture du Musée Grévin en 1882.

Et le gagnant est ?
Le verdict est tombé. Après avoir fait l’unanimité du jury, le premier Prix du Boulevard de l’imaginaire a été décerné à l’auteur belge Paul Colize, pour son roman Un long moment de silence, paru en mars. Ce roman  » entre polar et roman d’espionnage  » fait cohabiter plusieurs époques, débutant sur un plateau de télévision en 2012 mais dont le cœur de l’intrigue se situe entre les années 1940 et 1950. L’auteur nous emmène ainsi à New York en 1948 avec des chasseurs de nazis, mais également au Caire lors d’un massacre en 1954 où la victime se trouve être le père du personnage principal. D’après le jury, un livre exceptionnel à découvrir, surprenant par sa structure historique, sa subtilité et son originalité.

Concernant l’auteur, Paul Colize est né en 1953 et vit en Belgique, à Waterloo. En plus Ligue_de_l'Imaginaire_Edilivred’avoir remporté le premier Prix du Boulevard de l’imaginaire, son roman Un long moment de silence a fait sensation et a également remporté le Prix Landerneau Polar 2013 au mois de mai. Avant la sortie de cet ouvrage, l’auteur a écrit d’autres romans parmi lesquels on pourra retrouver Le baiser de l’ombre ou encore Back up, ce dernier ouvrage ayant reçu le Prix Saint-Maur en poche dans la catégorie Polars le week-end du 22 juin 2013.
Et vous, que pensez-vous de cette première édition du Prix du Boulevard de l’imaginaire ?

Article écrit avec la participation d’Ilanie