Tag Archives: LGBT


La 2ème édition du concours « Prenez la parole ! » est lancée… À vos plumes !

Affiche concours prenez la parole 2

 

Après une première édition pleine de succès, Edilivre réitère l’organisation de ce concours d’écriture unique. Aux côtés de l’association Le Refuge, nous vous invitons à participer à un concours de nouvelles fort et authentique autour des thèmes de l’homosexualité et de la transidentité. Qu’elle soit douce, engagée ou imaginée, venez faire entendre votre voix : « Prenez la parole ! »

 

Quelques mots sur le concours « Prenez la parole » 

 

« Il n’y a que deux conduites avec la vie : Ou on la rêve ou on l’accomplit » – René Char

 

À travers ce concours, nous vous proposons d’apporter une vision d’ensemble et un regard novateur sur la question LGBTQ. Homosexuels, lesbiennes, transidentitaires… partagez votre expérience, votre histoire et votre passion de l’écriture. Cette année encore, proches, amis, parents et grands-parents sont tout autant invités à écrire sur le sujet. Récit de vie heureux, témoignage engagé mais également fiction, les genres acceptés sont à l’image du concours : ouvert au plus grand nombre.

 

 

 

Le Refuge 

 

L’Association Le Refuge a été créée en 2003. Elle fait de la protection des jeunes LGBTQ son combat quotidien. Chaque jour, elle accompagne et héberge des gays et lesbiennes qui font face au rejet de leur famille. Les aider à sortir de leur situation d’errance et leur permettre de reprendre confiance en eux sont les combats de l’association. Ainsi, Le Refuge prend en charge les victimes d’homophobie ou transphobie, leur propose un hébergement temporaire ainsi qu’un accompagnement psychologique et social. www.le-refuge.org

 

 

Une première édition pleine de promesse

 

Avec plus 800 nouvelles déposées en moins d’un mois, la première édition du concours « Prenez la parole » a été une grande réussite. Elsa Millon-Faure et sa nouvelle intitulée « Boulevard Of Broken Dreams » avaient remporté les suffrages du jury.

Pour découvrir le palmarès 2017, cliquez ici.

 

Comment participer ? 

 

Pour participer rien de plus simple. Vous aurez un mois à partir du 4 juin  pour écrire votre nouvelle. Une fois votre récit terminé, vous pourrez ensuite le déposer en ligne via notre formulaire (voir lien en dessous). C’est sur ce dernier que vous pourrez inscrire vos coordonnées et insérer votre nouvelle. Attention, vous avez jusqu’au 5 juillet pour envoyer votre nouvelle. Au-delà, plus aucune nouvelle ne sera acceptée.

 

Lien vers le formulaire en ligne

Pour être acceptée, votre nouvelle devra :

– être écrite en langue française

– ne pas dépasser les 10 000 caractères, espaces compris

– ne pas contenir d’illustrations, images ou photos

Chaque participant ne pourra présenter qu’une seule et unique nouvelle dont il garantira être l’auteur et le détenteur des droits. Ce concours est gratuit, aucuns frais d’inscription ne sont ou ne seront demandés.

L’objectif de ce concours est d’apporter un soutien et un élan positifs aux LGBTQ, ainsi tout texte ayant une portée homophobe, transphobe, … sera immédiatement disqualifié.

Téléchargez le règlement du concours- Prenez la parole 2018

 

Un Grand Jury d’exception

 

Les nouvelles finalistes seront cette année encore départagées par un Grand Jury haut en couleur ! Les quatre grands jurés de l’édition précédente seront encore aux côtés des membres de l’équipe d’Edilivre et du Refuge. Ce ne sont autres que la journaliste, écrivain et scénariste Tatiana de Rosnay, le producteur Gérard Louvin, l’humouriste, acteur et metteur en scène Jarry ainsi que l’animatrice et actrice Laurence Boccolini.

 

Gagner la publication de votre premier roman ! 

 

1er prix :

 

– Mise en forme et impressions de la nouvelle en 50 exemplaires, non vendables (d’une valeur de 200€)

– L’édition d’un premier roman par Edilivre (La mise en page, la correction du manuscrit, la création d’une couverture graphique, le référencement sur Amazon et la Fnac, sur les sites de lecteurs et le référencement Libraires et Decitre d’une valeur de 2000€ offerts)

 

2ème prix :

– Mise en forme et impressions de la nouvelle en 40 exemplaires, non vendables (d’une valeur de 180€)

– L’édition d’un premier roman par Edilivre (La mise en page, la création d’une couverture personnalisée, le référencement sur Amazon et la Fnac, sur les sites de lecteurs et le référencement Libraires et Decitre d’une valeur de 900€ offerts)

 

3ème prix :

– Mise en forme et impressions de la nouvelle en 30 exemplaires, non vendables(d’une valeur de 150€)

– L’édition d’un premier roman par Edilivre (La mise en page, la création d’une couverture personnalisée, le référencement sur Amazon et la Fnac et le référencement Libraires et Decitre d’une valeur de 700€ offerts)

 

Prix du Public :

– Un exemplaire des nouvelles gagnantes 2017

– Un exemplaire du recueil « LGBTQ »

– Un tote bag + un bloc-notes + un stylo + une bonbonnière Edilivre

– Une mise en ligne de la nouvelle sur nos réseaux sociaux

 

Quand vient l’heure des résultats…

 

La sélection des nouvelles se fera en trois étapes. Le premier jury composé d’auteurs et de lecteurs réalisera une première sélection. Cette première phase se tiendra entre les mois de juillet et août, 50 nouvelles seront alors sélectionnées. Parmi elles, 3 seront ensuite retenues par le deuxième jury composé des bénévoles de l’association Le Refuge. Courant septembre, un jury composé de salariés d’Edilivre et de membres de l’association Le Refuge lira et notera selon une grille de notation les 10 nouvelles finalistes. Durant cette même période, les internautes seront appelés à voter sur Facebook pour élire le Prix du Public parmi les 10 finalistes. Edilivre et l’Association Le Refuge révéleront les 4 gagnants du concours (les 3 lauréats et le Prix du Public) ainsi que le classement complet sur leur site Edilivre.com en septembre 2018.

Des livres pour réfléchir sur le genre

Comme le disait Simone de Beauvoir : « on ne naît pas femme, on le devient ». Contrairement au mot « sexe » qui se réfère davantage aux caractéristiques biologiques d’une personne (génétique, hormones, chromosomes), la notion de genre est fondée sur le sentiment d’appartenance de cette personne à une catégorie de nature sociale. Découvrons ensemble une sélection de livres pour réfléchir sur le genre.

A comme aujourd’hui – David Levithan

C’est l’histoire de A, un individu se réveillant chaque jour dans un corps différent. Le personnage prend l’identité et le genre de la personne dont il occupe le corps mais ne connaît pas son propre genre. Des règles primordiales régissent son existence : ne pas se faire remarquer, ne pas s’attacher ni trop s’infiltrer dans la vie de son hôte. Jusqu’au jour où A tombe amoureux de Rhiannon, la petite amie de son hôte du jour. Les jours suivants, A va tenter par tous les moyens de la revoir, quitte à bousculer la vie de ses hôtes et à enfreindre ses propres règles. A travers cette histoire d’amour peu commune, l’auteur en profite pour aborder une multitude de problématiques liées à l’adolescence, et en particulier celle de l’identité de genre. Le roman sera prochainement adapté au cinéma.

 

 

 

A Kiss in the Dark – Cat Clarke

Ce roman raconte l’histoire d’Alex, une jeune fille qui fait la connaissance de Kate sur le site Internet de leur groupe de musique favori. Lorsqu’elles décident de se rencontrer, l’attirance est immédiate. Cependant, Alex se rend très vite compte que Kate pense qu’elle est un garçon à cause de son look androgyne. Alex se met alors à jouer le jeu pour ne pas la perdre. Mais plus elles se rapprochent, plus il devient difficile pour Alex de faire semblant et de garder son secret. Avec ce roman, Cat Clarke nous offre une histoire poignante et un personnage en questionnement sur son genre très intéressant.

 

 

 

Je suis qui je suis – Catherine Grive

C’est le début de l’été et Raph’, un enfant qui ne sait plus vraiment quelle est son identité, se voit contraint de passer toutes ses vacances à la maison. Pour passer le temps, l’enfant commence à voler le courrier de ses voisins. Son chagrin persiste malgré tout, mais Raph’ va rapidement faire la connaissance de la cousine d’un de ses amis. Cette rencontre va lui permettre de découvrir l’origine de son mal-être. Il s’agit d’un roman très court mais avec un personnage principal très touchant dont on ne connait pas le genre au début du livre.

 

 

 

Opération pantalon – Cat Clarke

Autre roman de Cat Clarke mais plus récent, Opération pantalon raconte l’histoire de Liv, un adolescent qui sait depuis toujours qu’il est un garçon et non une fille. Ses parents le laissent s’habiller et s’exprimer comme il le souhaite, mais le règlement très strict de son collège en matière d’uniforme lui interdit de porter un pantalon. Liv décide alors de lancer l’opération pantalon, une campagne visant à permettre aux filles de pouvoir porter un pantalon. Ce roman aborde la thématique de la transidentité sur un ton très positif. Liv, par sa force de caractère, est un personnage très touchant et attachant.

 

 

 

Dominique – Cookie Allez

Dominique est un roman nous présentant un couple qui vient d’avoir un enfant et qui a décidé de ne pas lui assigner de genre à sa naissance. Son sexe est gardé secret, aussi bien pour l’entourage de la famille que pour le lecteur. L’auteur ne fait aucun accord et n’utilise pas de pronom, une tâche difficile car la langue française est très genrée. Le but des parents est de laisser leur enfant développer sa personnalité en toute liberté, sans lui imposer les normes et les stéréotypes de genre de la société dans laquelle il grandit.

 

 

 

Garçon ou fille – Terrence Black

Sam, 13 ans, vient de perdre sa mère et est envoyé en Angleterre chez son oncle et sa tante. Il a du mal à s’intégrer. Son cousin Matthew et sa bande décident de le mettre à l’épreuve : se déguiser en fille pendant une semaine et aller au collège avec eux sans que personne ne se doute de rien. Sam relève le défi et la plaisanterie des garçons va très vite se retourner contre eux. Contre toute attente, Sam va prendre goût à ce challenge. Ce roman est intéressant car il permet de réfléchir sur les stéréotypes de genre et les normes sociales. Il s’agit néanmoins d’un ouvrage moins abouti sur les questions de genre que ceux cités précédemment, car il reste beaucoup plus en surface sur ces questions.

La culture gay à travers les livres

À l’occasion de la Gay Pride qui aura lieu demain à Paris, nous vous proposons un petit florilège de la littérature LGBTQ. Fiction, sociologie et histoire, plongez dans un univers gai et coloré . . .

 

Gay Pride l’Histoire, Olivero Toscani 

histoire gp

Quoi de mieux pour commencer ce classement que de revenir sur les origines de la Gay Pride. C’est en tout cas la mission que s’est donné Oliviero Toscani dans son livre « Gay Pride l’Histoire ». Célèbre photographe des années 80, il a notamment collaboré avec le magazine Elle, Vogue, Harper’s Bazar, ou encore Paris Match. Plus que de simples outils de publicité, ces photographies sont devenues avec le temps de véritables symboles de la lutte contre l’homophobie, le racisme ou encore le sida. Il est également l’un des acteurs majeurs du plus gros coup de communication de l’association Act Up :  le fameux préservatif sur l’Obélisque de la Concorde. De multiples raisons de vous laisser emporter par ce livre captivant. 

 

 

 

 

Global Gay, Frédéric Martel 

global gay

On continue ce top avec un ouvrage passionnant. Dans « Global Gay ; La longue marche des homosexuels », Frédéric Martel parcourt le monde afin d’analyser la place et les droits des homosexuels dans les différents pays du globe. Pour cela, en cinq ans l’auteur s’est rendu dans près de 45 pays et a rencontré des centaines de locaux prêts à partager leur expérience. L’occasion de faire le point sur les avancées et les inégalités qui persistent pour la minorité LGBTQ. Ainsi, on apprend par exemple qu’en Iran les homosexuels risquent encore aujourd’hui la pendaison. Ce pays n’est pas un cas isolé : huit autres infligent la même sentence. Fort heureusement, ils sont nombreux à avoir évolué. C’est notamment le cas de la France où le mariage gay est maintenant légalisé. Sans jamais tomber dans le pathos ou la victimisation, le livre retrace avec justesse les conditions de vie de la communauté LGBTQ et l’évolution progressive des mentalités dans le monde.

 

 

 

 

Dictionnaire des cultures gays et lesbiennes, Collectif 

dictionnaire gays et lesbiennes

Pour celles et ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur la culture LGBT : ce dictionnaire est fait pour vous ! 600 articles, 200 illustrations, une cinquantaine de dossiers thématiques sur le cinéma, le féminisme ou encore la publicité, tous les sujets y sont abordés. En plus des aspects culturels (littérature, artistique etc.), l’ouvrage apporte également un regard sur l’évolution des modes de vie LGBTQ depuis la fin du XIXème siècle. L’occasion de comprendre les enjeux sociaux et juridiques qui découlent de cette culture gay. Bien que l’ouvrage soit davantage centré sur la France, le lecteur pourra également découvrir les grandes figures du mouvement à l’étranger comme Virginia Woolf ou Pasolini. Un dictionnaire de référence pour tous les curieux de culture.

 

 

 

 

 

Harvey Milk, Randy Shilts

Harvey-Milk-Sa-Vie-Son-Epoque-

On poursuit ce classement avec la biographie de l’un des acteurs les plus importants du mouvement LGBTQ. Harvey Milk fut en 1977 le premier homme politique ouvertement homosexuel à se voir confier un poste au conseil municipal de San Francisco. Dès lors, il n’aura de cesse de lutter contre les discriminations à l’égard de la communauté dans toute l’Amérique. Un homme fort et engagé, qui fut malheureusement tragiquement assassiné seulement onze mois après sa prise de fonction. Témoin de la difficulté des minorités à faire valoir leurs droits, Harvey Milk restera néanmoins une figure emblématique de l’Histoire. Une vie et un engagement passionnants que le réalisateur Gust Van Sant porta à l’écran en 2008. Dans le rôle principal, l’acteur Sean Penn. Sur le même thème, vous pourrez également découvrir l’ouvrage de Safia Amor : « Harvey Milk : non à l’homophobie ».

 

 

 

 

Rainbow warriors, Ayerdhal 

rainbow warriors

Enfin, on termine ce top en beauté avec un roman loufoque et déjanté. « Rainbow Warriors », c’est l’histoire d’un général de division, Geoff Tyler, qui va contre sa volonté être mis à la retraite. À la place, il se voit confier la direction d’une armée privée. L’objectif est simple : parvenir à faire tomber le dictateur d’un État africain afin de permettre le bon déroulement des élections. Tout semble se dérouler sans accroc à un détail près : l’armée est majoritairement composée de personnes issues de la communauté LGBT. Un thriller à la fois intense, rempli d’émotions et surtout irrésistiblement hilarant. Un ouvrage  politiquement incorrect qui fait du bien !

 

 

 

 

 

N’hésitez pas à nous dire quels sont les romans LGBTQ qui vous ont marqués et inspirés.