Tag Archives: élections


La culture gay à travers les livres

À l’occasion de la Gay Pride qui aura lieu demain à Paris, nous vous proposons un petit florilège de la littérature LGBTQ. Fiction, sociologie et histoire, plongez dans un univers gai et coloré . . .

 

Gay Pride l’Histoire, Olivero Toscani 

histoire gp

Quoi de mieux pour commencer ce classement que de revenir sur les origines de la Gay Pride. C’est en tout cas la mission que s’est donné Oliviero Toscani dans son livre « Gay Pride l’Histoire ». Célèbre photographe des années 80, il a notamment collaboré avec le magazine Elle, Vogue, Harper’s Bazar, ou encore Paris Match. Plus que de simples outils de publicité, ces photographies sont devenues avec le temps de véritables symboles de la lutte contre l’homophobie, le racisme ou encore le sida. Il est également l’un des acteurs majeurs du plus gros coup de communication de l’association Act Up :  le fameux préservatif sur l’Obélisque de la Concorde. De multiples raisons de vous laisser emporter par ce livre captivant. 

 

 

 

 

Global Gay, Frédéric Martel 

global gay

On continue ce top avec un ouvrage passionnant. Dans « Global Gay ; La longue marche des homosexuels », Frédéric Martel parcourt le monde afin d’analyser la place et les droits des homosexuels dans les différents pays du globe. Pour cela, en cinq ans l’auteur s’est rendu dans près de 45 pays et a rencontré des centaines de locaux prêts à partager leur expérience. L’occasion de faire le point sur les avancées et les inégalités qui persistent pour la minorité LGBTQ. Ainsi, on apprend par exemple qu’en Iran les homosexuels risquent encore aujourd’hui la pendaison. Ce pays n’est pas un cas isolé : huit autres infligent la même sentence. Fort heureusement, ils sont nombreux à avoir évolué. C’est notamment le cas de la France où le mariage gay est maintenant légalisé. Sans jamais tomber dans le pathos ou la victimisation, le livre retrace avec justesse les conditions de vie de la communauté LGBTQ et l’évolution progressive des mentalités dans le monde.

 

 

 

 

Dictionnaire des cultures gays et lesbiennes, Collectif 

dictionnaire gays et lesbiennes

Pour celles et ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur la culture LGBT : ce dictionnaire est fait pour vous ! 600 articles, 200 illustrations, une cinquantaine de dossiers thématiques sur le cinéma, le féminisme ou encore la publicité, tous les sujets y sont abordés. En plus des aspects culturels (littérature, artistique etc.), l’ouvrage apporte également un regard sur l’évolution des modes de vie LGBTQ depuis la fin du XIXème siècle. L’occasion de comprendre les enjeux sociaux et juridiques qui découlent de cette culture gay. Bien que l’ouvrage soit davantage centré sur la France, le lecteur pourra également découvrir les grandes figures du mouvement à l’étranger comme Virginia Woolf ou Pasolini. Un dictionnaire de référence pour tous les curieux de culture.

 

 

 

 

 

Harvey Milk, Randy Shilts

Harvey-Milk-Sa-Vie-Son-Epoque-

On poursuit ce classement avec la biographie de l’un des acteurs les plus importants du mouvement LGBTQ. Harvey Milk fut en 1977 le premier homme politique ouvertement homosexuel à se voir confier un poste au conseil municipal de San Francisco. Dès lors, il n’aura de cesse de lutter contre les discriminations à l’égard de la communauté dans toute l’Amérique. Un homme fort et engagé, qui fut malheureusement tragiquement assassiné seulement onze mois après sa prise de fonction. Témoin de la difficulté des minorités à faire valoir leurs droits, Harvey Milk restera néanmoins une figure emblématique de l’Histoire. Une vie et un engagement passionnants que le réalisateur Gust Van Sant porta à l’écran en 2008. Dans le rôle principal, l’acteur Sean Penn. Sur le même thème, vous pourrez également découvrir l’ouvrage de Safia Amor : « Harvey Milk : non à l’homophobie ».

 

 

 

 

Rainbow warriors, Ayerdhal 

rainbow warriors

Enfin, on termine ce top en beauté avec un roman loufoque et déjanté. « Rainbow Warriors », c’est l’histoire d’un général de division, Geoff Tyler, qui va contre sa volonté être mis à la retraite. À la place, il se voit confier la direction d’une armée privée. L’objectif est simple : parvenir à faire tomber le dictateur d’un État africain afin de permettre le bon déroulement des élections. Tout semble se dérouler sans accroc à un détail près : l’armée est majoritairement composée de personnes issues de la communauté LGBT. Un thriller à la fois intense, rempli d’émotions et surtout irrésistiblement hilarant. Un ouvrage  politiquement incorrect qui fait du bien !

 

 

 

 

 

N’hésitez pas à nous dire quels sont les romans LGBTQ qui vous ont marqués et inspirés.

Bande annonce de « Quand le Meilleur perd » de Elisabeth Butcher

Bande_annonce_Quand_le_Meilleur_perd_EdilivreNous avons le plaisir de vous présenter la bande-annonce du livre Quand le Meilleur perd aux Éditions Edilivre.

 

 

 

 

 

[youtube= »https://www.youtube.com/watch?v=jyrMwrPZqh0&feature=youtu.be »]

 

– Détails sur le livre :
. Format : 13,4×20,4
. Nombre de pages : 64
. Date de publication : 22/10/2013

– Résumé du livre :
Germain, étudiant en pharmacie de vingt-cinq ans, rentre de métropole pour aider son père dans l’organisation d’élections aux Antilles. Un scandale à l’étranger secoue le monde politique. L’atmosphère tendue, le parti risque sérieusement de s’affaiblir. A son retour, Germain retrouve Estelle, dont il est amoureux depuis le lycée. Saura-t-il conquérir son cœur avant de repartir en métropole pour achever ses études ?

– Biographie de l’auteur :
Elisabeth Butcher signe avec Quand le meilleur perd son deuxième ouvrage publié aux Editions Edilivre. Dans ce roman l’auteur met à profit ses dons de poétesse pour brosser un tableau très vivant des événements sociaux politiques d’une époque marquée par la recherche du plaisir, l’érotisme et l’humour.

 

 

Barack Obama, un amoureux de la littérature à la Maison Blanche

Le mardi 6 novembre 2012, Barack Obama a été réélu président des États-Unis. Il a remporté la bataille face au candidat républicain, Mitt Romney. Cette victoire est l’occasion de souligner que le dirigeant de la première puissance mondiale est un passionné de littérature.

La victoire d’Obama
Barack Obama est né le 4 août 1961 à Honolulu, à Hawaï, d’un père kényan et d’une mère américaine. Il a passé une partie de son enfance à Jakarta, en Indonésie. En 1988, il est diplômé de la faculté de droit de Harvard.
Son introduction officielle dans la vie politique est marquée par son élection en tant que sénateur de l’Illinois en 1996. L’homme politique gravit petit à petit les échelons et se présente à la présidence des États-Unis en 2007 face au candidat républicain, John McCain. En 2008, il est investi président des États-Unis. Après 4 années passées au pouvoir, le 6 novembre dernier, il est réélu avec 50 % des voix contre 48 % pour Mitt Romney. L’écart entre les deux candidats était de 2,8 millions de voix. Au cours de la campagne présidentielle, son adversaire, Mitt Romney, a engagé une bataille de longue haleine. On se souvient, notamment, le 3 octobre, du premier débat durant lequel l’actuel président des États-Unis délivra une piètre prestation face à un concurrent précis et incisif dans ses propos. Malgré ce léger bémol, les actions de son opposant ne se sont pas avérées payantes.

Un homme passionné de littérature
Tout au long de la campagne, les équipes de la Maison Blanche ont axé la communication du président autour de son image d’intellectuel. Barack Obama a été présenté comme étant un lecteur assidu et passionné. En 2008, lors de son premier mandat, il a effectué une lecture publique du livre pour enfant Green Eggs and Ham, traduction Les œufs verts au jambon, du Docteur Seuss, auteur et illustrateur américain pour enfant, en compagnie de sa femme, Michelle, et de ses deux filles, Malia Ann et Natasha. Le démocrate s’est confié sur ses goûts en matière de cinéma, musique et littérature. Le président apprécie tout particulièrement le roman Moby Dick de l’auteur Herman Melville, l’essai Self Reliance du philosophe Ralph Waldo Emerson et les tragédies de William Shakespeare. L’amour de Barack Obama pour les lettres est un réel atout. Le partage avec le public de ses passions a eu une influence positive sur son image en le rendant plus sympathique, ouvert et accessible. Cette manœuvre a appuyé la position d’homme sage du président, un statut favorable qui lui a permis de s’attirer la confiance des électeurs.

Obama, l’auteur
La plupart des français l’ignore mais l’ancien sénateur de l’Illinois a déjà écrit plusieurs ouvrages. En mars 2008, le président se confie dans une autobiographie intitulée, Les rêves de mon père. Dans cette œuvre, il raconte sincèrement son parcours, son enfance passée à Jakarta et décrit avec franchise ses victoires et défaites. Il évoque également la mort accidentelle de son père, qu’il n’avait pas vu depuis de nombreuses années. Cet ouvrage a rencontré un véritable succès. Plus récemment, en 2011, il a publié un livre pour enfants, Lettre à mes filles. Ce roman illustré rend hommage à 13 personnalités influentes des États-Unis et a été rédigé par l’homme politique avant sa prise de fonction présidentielle. Obama est encore loin d’avoir écrit son dernier mot. En effet, le démocrate rédige actuellement un livre en collaboration avec l’écrivain américain, prix Nobel de la paix en 1986 et rescapé de la Shoah, Elie Wiesel. Les deux hommes se sont rencontrés en 2009 lors de la visite du camp de concentration nazi Buchenwald, en Allemagne. L’ouvrage ne traitera pas de sujet politique car l’écrivain de 84 ans déclare « nous discutons de philosophie, de la contemplation mais jamais de politique ». Mais, le sujet du livre ne sera pas dévoilé avant la publication car Elie, étant très superstitieux, ne parle pas d’un ouvrage en cours d’écriture.

Le président, pourtant mis en danger lors de cette dernière campagne présidentielle, a su conserver sa position. La popularité de l’homme politique, auteur du « Yes we can », peut s’expliquer en partie grâce à son image d’homme simple, cultivé et passionné…de littérature entre autres.

Article écrit avec la participation de Camille