Tag Archives: Auteur à succès du mois


Edilivre_remercie_ses_10000_auteurs_Edilivre

Newsletter Auteurs février 2015 – Youpi ! Le cap des 10 000 auteurs et les résultats régionaux du Prix sans piston

Edilivre passe le cap des 10 000 auteurs publiés !

Edilivre_remercie_ses_10000_auteurs_EdilivreNous sommes heureux de vous annoncer que notre communauté dépasse désormais les 10 000 auteurs publiés.

Nous remercions chaleureusement chacun d’entre vous, aussi bien les tout premiers qui ont cru en nous dès le début que les plus récents qui nous ont choisi pour publier leurs écrits. Edilivre est avant tout une très belle histoire humaine faite de rencontres et d’échanges entre passionnés.
Merci à tous pour votre confiance.

EN SAVOIR +

________________________________________________________________________

Découvrez les lauréats régionaux 2015

Prix_de_l_auteur_sans_piston_2015Face à un monde de l’édition des plus fermés, Edilivre a décidé d’organiser chaque année le « Prix de l’auteur sans piston ». Ce prix met en lumière des auteurs d’Edilivre au niveau régional puis national.  Fin 2014, les auteurs membres des Clubs Auteurs ont voté pour élire les lauréats régionaux de cette nouvelle édition. Nous vous invitons à découvrir les 26 lauréats régionaux du Prix de l’auteur sans piston 2015.
Nous vous donnons rendez-vous à partir du lundi 2 mars sur notre site afin de voter pour sélectionner les 5 finalistes nationaux qui auront l’honneur d’être départagés par notre jury présidé par Thierry Beccaro.

Nous comptons sur vous et vous souhaitons de belles découvertes littéraires 😉

DÉCOUVRIR LES LAURÉATS

________________________________________________________________________

L’auteur à succès du mois

Auteur_a_succes_du_mois_EdilivreDécouvrez Valentin Rousseaux, auteur du livre La Croisée du destin. Ce roman de science-fiction raconte l’histoire du jeune Sacha qui vit une folle aventure dans un monde inconnu où se jouera son destin.

Ce jeune auteur de 17 ans a su faire preuve d’originalité et de persévérance pour promouvoir son livre à travers de nombreuses initiatives : contacts directs avec des journalistes et des libraires locaux, participation à de nombreux salons, création d’une page Facebook… Un bel état d’esprit qui s’est avéré payant car plus de 400 exemplaires de son ouvrage se sont écoulés l’année dernière.
Découvrez sans plus tarder son parcours exceptionnel !

LIRE SON INTERVIEW

LIRE UN EXTRAIT

________________________________________________________________________

Edilivre y était

Edilivre_y_etait_Edilivre12ème édition du Salon du livre de Navarrenx

Les 31 janvier et 1er février derniers, une dizaine de nos auteurs a eu l’occasion de participer à la 12ème édition du Salon du livre de Navarrenx.
De nombreuses activités ont ponctué ces 2 jours. Les visiteurs ont par exemple eu l’opportunité de rencontrer un chanteur basque et un chef cuisinier. Ils ont également pu profiter d’un spectacle musical.

Nos auteurs ont eu plaisir à participer à ce salon régional qui leur a permis de promouvoir leur livre, de rencontrer leurs lecteurs et de partager des moments conviviaux avec d’autres écrivains.

VOIR LES PHOTOS

________________________________________________________________________

Les médias en parlent

Découvrez 2 mises en avant d’auteurs Edilivre dans les médias que nous avons choisies parmi les 103 retombées du mois dernier.
logo_journal
La_Voix_Du_Nord_Guillaume_Le_Chevalier_Edilivre
Le quotidien régional La Voix du Nord a rencontré Guillaume Le Chevalier, auteur de Rêves d’enfant, afin de discuter de sa passion pour l’univers fantastique. Durant cet échange, l’auteur, à l’imagination débordante, a retracé son parcours allant de lecteur amateur à conteur professionnel pour enfin devenir auteur de contes et de nouvelles fantastiques. Sa passion pour l’écriture fait partie intégrante de sa vie car il aime créer des histoires et se plonger dans un monde imaginaire. Maintenant que son projet s’est concrétisé, Guillaume souhaite que son public s’élargisse. C’est également ce que nous lui souhaitons !
EN SAVOIR +
________________________________________________________________________

Bandes-annonces à découvrir

couverture couverture
VOIR LA BANDE-ANNONCE VOIR LA BANDE-ANNONCE
________________________________________________________________________

Interviews d’auteurs à lire

couverture Marie-Christine Martens
Une preuve d’innocence
LIRE L’INTERVIEW
couverture Chloé Jussac
Un matin aux odeurs de chocolat
LIRE L’INTERVIEW
couverture Jean-Marc Savoye
Le Pouvoir d’une alimentation réussie
LIRE L’INTERVIEW
couverture Dominique Humblot
Autopsie d’un harcèlement moral
LIRE L’INTERVIEW
________________________________________________________________________

Interview d’auteur à voir

couverture visuel_interview
VOIR L’INTERVIEW VIDEO
________________________________________________________________________

La sélection du mois

POÉSIE
L'opportunisteLa Commode oblique Rimes volées
Volume 2
La partition de ma viePoèmes au long cours Le GüegüenseÀ la marge
JEUNESSE / ADO
Vierge noireABCDes Rimes Il ne se passait jamais rienZoutagadou Destins croisés1, 2, 3… Copains !
La cabane
La Quatrième PériodeLes Bottines et le Souriceau, et autres récits
ROMAN POLICIER / SUSPENSE
Délires d'insomniaqueJe veux voir Rodolphe ! AmoriUn poil de mangouste La voix du désirNatures mortes Souvenirs d'une thésardeSanatorium

 

Ce qu’il ne fallait pas manquer la semaine dernière

Retrouvez ci-dessous les actualités de la semaine dernière qu’il ne fallait pas manquer. Bonne lecture !

 

>>> Actualités Edilivre :

L’auteur à succès du mois : Valentin Rousseaux

Découvrez les lauréats du Maghreb du Prix de l’auteur sans piston 2015

Succès de l’opération « Echanges de critiques littéraires »

Edilivre passe le cap des 10 000 auteurs publiés !

 

>>> Actualités Autour du livre :

L’expression de la semaine : Faire le mariole

 

 

Ce_qu_il_ne_fallait_pas_manquer_Edilivre

L’auteur à succès du mois : Valentin Rousseaux

Nous avons le plaisir de vous présenter  » L’auteur à succès du mois « , Valentin Rousseaux et son ouvrage La croisée du destin qui s’est vendu à plus de 400 exemplaires en 2014.

Auteur_a_succes_du_mois_Edilivre

Quand et comment vous êtes-vous mis à l’écriture ?
Je me suis mis à la rédaction de « La croisée du destin » à l’âge de 13 ans, même si j’ai toujours pris beaucoup de plaisir à écrire des histoires fantastiques.
L’idée de mon roman m’est venue par hasard ; j’étais en vacances dans le Périgord, et le paysage m’a beaucoup inspiré. Ensuite, j’ai conçu l’univers de « La croisée du destin » et tout a commencé.

Qu’avez-vous écrit et publié jusqu’à aujourd’hui ?
J’ai toujours eu énormément d’idées de romans, mais seule celle de « La croisée du destin » a réellement abouti. Cependant, j’ai déjà eu l’occasion de commencer deux autres romans, que j’espère pouvoir poursuivre après l’écriture de ma trilogie. Je suis d’ailleurs assez bien avancé dans le second opus, que j’aurai sûrement achevé pour la fin de l’année.

Pourquoi avez-vous écrit ce livre et quelles ont été vos sources d’inspiration ?
Comme je l’ai dit précédemment, j’ai débuté la rédaction de mon roman fantastique à l’âge de 13 ans. Je ne savais pas vraiment où j’allais, je n’avais aucune idée fixe. Je laissais ma main écrire, sans aucune restriction. La seule vraie raison qui m’a poussé à rédiger est le besoin d’exprimer ce que je pense. Depuis tout petit, j’ai toujours passé beaucoup de temps à concevoir des univers imaginaires. Écrire un livre fut le moyen que j’ai trouvé pour partager tout cela.
Mes inspirations sont nombreuses. Les voyages, tout d’abord, sont sources de nombreux décors. Dès qu’un paysage me touche, j’essaie de l’intégrer dans mon roman. J’ai également été beaucoup inspiré par mes rêves, ainsi que par des lectures telles qu’Harry Potter et Tara Duncan. Enfin, les personnages de mon roman sont souvent inspirés de mes amis ou de ma famille.

Comment avez-vous connu Edilivre et pourquoi avez-vous décidé de publier chez Edilivre ?
J’ai découvert Edilivre en cherchant une maison d’édition sur Internet. J’ai attendu longtemps avant de signer car je voulais être sûr de mon choix. J’ai lu énormément d’avis sur les forums, mais je me rends compte maintenant que, si ça peut être utile dans certains cas, les forums regorgent également de personnes frustrées ou déçues. J’ai finalement signé chez Edilivre car je trouvais qu’il était intéressant de pouvoir participer à de prestigieux salons du livre, comme la Foire du livre de Bruxelles et le Salon du livre de Paris, et je n’ai pas été déçu à ce niveau-là. J’ai eu l’occasion de participer à maints événements, ce qui n’aurait pas été possible avec une plus petite maison d’édition.

Pourquoi avoir choisi le service « Pack Ebook » et qu’est-ce qu’il a apporté à votre livre ?
Dès la parution de mon roman, j’ai voulu le rendre plus accessible. La diffusion et la distribution sont très difficiles et il faut mettre toutes les chances de son côté pour que votre ouvrage soit visible. Quoi de mieux qu’Apple, Kindle ou encore Kobo by Fnac, les plus grandes plateformes de ventes numériques ? Je pense que ce service a considérablement amélioré la visibilité de mon ouvrage.

Pourquoi avoir choisi le service de réalisation « d’une couverture graphique » et qu’est-ce qu’il a apporté à votre livre ? Selon vous, quel rôle a joué cette couverture graphique dans le succès de votre ouvrage ?
S’il y a bien un service que je recommande à chaque nouvel auteur d’Edilivre, c’est la réalisation d’une couverture. Je suis enchanté de la couverture de mon roman car je suis persuadé que c’est l’élément d’un ouvrage qui fait le plus vendre. Personnellement, je ne m’intéresse qu’aux livres dont la couverture m’attire d’une façon ou d’une autre. Après seulement, je prends le temps de lire le résumé.
De plus, avec la description que je leur ai fourni, les graphistes ont réussi à imaginer et à exprimer ce que je souhaitais avec un grand professionnalisme.

Vous avez bénéficié d’articles dans plusieurs médias. Comment avez-vous fait pour les obtenir et quel a été l’impact de ces mises en avant ?
Les premières interviews m’ont été proposées par des journalistes. Cependant, il ne faut pas croire que tout se fait tout seul. J’ai envoyé des communiqués de presse à plusieurs journaux, qui l’ont fait paraître. J’ai également profité d’être présent à de grands salons du livre pour rencontrer des journalistes et obtenir quelques contacts.
Ces mises en avant ont été déterminantes dans la diffusion de mon roman en améliorant considérablement sa visibilité.

Pourquoi avoir participé à des salons littéraires (Foire du livre de Bruxelles, Salon du Livre de Paris, …) et qu’est-ce que cela vous a apporté ?
Si j’ai décidé de m’inscrire et de participer à plusieurs salons du livre, c’est tout simplement car rien n’est meilleur pour le roman que l’on souhaite défendre que de se faire voir dans ce genre d’événements. Cela draine une foule de monde qui, même sans l’acheter, aura vu le roman et pourra en faire une publicité. La meilleure diffusion d’un roman demeure le bouche à oreille.
De plus, participer à des salons littéraires est également une occasion de rencontrer d’autres auteurs. Il s’agit dès lors de s’échanger quelques conseils et de se constituer un réseau de contacts.
Pour moi, la participation à des salons littéraires est toujours un moment privilégié. J’adore faire de nouvelles rencontres et pouvoir discuter avec des lecteurs. Ce sont des moments riches et instructifs.

Où et comment votre livre s’est-il le mieux vendu et dans quel format (papier ou numérique) ? Comment l’expliquez-vous et qu’avez-vous fait en particulier ?
La majeure partie des ventes de mon ouvrage s’est effectuée dans les librairies, même si cela restait globalement limité à ma région. Du reste, c’est lors de salons du livre que j’ai le mieux vendu. En seulement un an, j’ai vendu une cinquantaine d’ouvrages lors d’événements littéraires, ce qui est beaucoup pour un jeune auteur inconnu. Je pense que cela est dû en partie grâce à mes mises en avant dans les médias, mais également car je fais toujours mon possible pour participer aux salons littéraires auxquels on m’invite.

Avez-vous mis en place des démarches particulières auprès des libraires ?
Faire valoir son roman auprès des libraires n’est pas toujours facile. Je les aborde donc toujours avec deux propositions : soit ils commandent eux-mêmes mon livre en contactant Edilivre, à un prix préférentiel, soit je leur fournis des exemplaires, qu’ils peuvent mettre en dépôt-vente, mais à un prix un peu plus élevé que s’ils l’achetaient directement. Ils optent généralement pour la deuxième option pour ne pas prendre de risques, mais certains ont préféré l’acheter eux-mêmes.
Je pense néanmoins qu’il est primordial de se rendre personnellement chez les libraires. Même si cela prend beaucoup de temps, vos démarches s’avéreront payantes pour la mise en avant de votre livre.

Comment avez-vous fait la promotion de votre livre ?
Avant même la parution de mon ouvrage, j’ai créé une page Facebook, « La croisée du destin », sur laquelle je tenais informées toutes les personnes qui le souhaitaient sur l’avancée de mon projet. Cette page a été, je pense, la meilleure publicité pour mon roman. Je poste encore régulièrement des messages pour donner les dates des événements littéraires auxquels je participe. J’ai également créé un compte Twitter, même si j’avoue ne pas m’en servir beaucoup.
À la fin de mon roman, j’indique d’ailleurs ma page Facebook afin que tous les lecteurs souhaitant être tenu informés de mes événements puissent l’être.

Quels sont vos projets d’écriture à venir ?
Comme dit plus haut, j’ai pour but d’achever ma trilogie avant de commencer tout autre nouveau projet. Cependant, concilier mes études et l’écriture n’est pas toujours chose aisée. J’espère donc avoir fini au plus vite.
Quant à la suite, j’ai plusieurs idées, dont un roman de la même trempe que « La croisée du destin » ainsi qu’un autre abordant un sujet très différent.

Quels conseils souhaitez-vous donner aux auteurs Edilivre pour les aider à écrire et à promouvoir leur livre ?
En tant que très jeune auteur, je ne pense pas avoir beaucoup de conseils à procurer à des adultes bien plus à l’aise avec les lecteurs que moi. Cependant, j’ai ciblé trois idées qui me semblent essentielles :

– Lors d’événements littéraires, il me semble impératif de rester simple et accessible. Les gens n’aiment pas forcément être abordés de manière trop « commerciale ». Je pense qu’il faut considérer les événements littéraires, non pas comme un moyen de vendre, mais plutôt comme un tremplin pour se faire connaître. En effet, si les gens s’y rendent, c’est bien pour rencontrer des auteurs et non pas seulement « acheter ». Sinon, ils ne prendraient pas la peine de venir et se rendraient au libraire le plus près de chez eux. Non, s’ils sont là c’est pour pouvoir discuter et échanger.

– Il me semble également primordial, avant de faire publier son roman, de le relire maintes et maintes fois et de le faire corriger par des lecteurs aguerris, tant pour les fautes d’orthographe que pour l’intrigue. Un roman parsemé de fautes d’orthographe n’est pas vendable. Il ne faut donc pas lésiner sur l’effort et s’accrocher, même si cela prend un temps incroyable.

– Il est impératif de ne jamais baisser les bras. Il existe énormément de moyens de se faire connaître : les réseaux sociaux, la télévision, les journaux, les événements littéraires, etc. Il est évident que, de temps à autre, on a l’impression que cela ne sert à rien, que son roman est bon pour les oubliettes. Mais ce n’est pas le cas. Tant que quelqu’un y croit, tout est possible. Après tout, il suffit de tomber sur la bonne personne pour sortir du lot.

Affiche_48_heures_pour_écrire_2ème_édition_Edilivre

Newsletter Auteurs janvier 2015 – Découvrez l’actualité incontournable du mois

Bonjour,

Toute l’équipe d’Edilivre se joint à moi pour vous souhaiter nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
Une année riche en projets d’écriture et pleine de publications à nos côtés 😉

2015 commence en beauté ! Nous vous invitons à découvrir les finalistes de « 48 heures pour écrire ». Plus de 2 000 auteurs ont participé à cette 2ème édition sur le thème du « courage ». Ce début d’année est également synonyme de droits d’auteur et nous y attachons une grande importance. Sachez que nous sommes pleinement mobilisés pour vous faire parvenir le fruit de vos écrits le plus vite possible.

Bonne année et bonne lecture !
Chaleureusement,
David Stut
Directeur d’Edilivre

________________________________________________________________________

Votez pour le Prix du Public – 48 heures pour écrire

Affiche_48_heures_pour_écrire_2ème_édition_Edilivre2 101 auteurs ont participé à la 2ème édition de « 48 heures pour écrire », le 1er concours d’écriture francophone.

Le jury, composé de 300 auteurs et lecteurs, vient enfin de dévoiler les 10 nouvelles finalistes.
Nous vous invitons à voter pour vos préférées sur Facebook afin d’élire le Prix du Public.
Pour lire les 10 textes finalistes, rendez-vous sur cette page.
Les nouvelles font 2 à 3 pages maximum.
Bonne lecture et bons votes !

JE VOTE !

 

________________________________________________________________________

Vos droits d’auteur en préparation

Calcul_de_vos_droits_d_auteur_EdilivreComme chaque année vous êtes très nombreux à attendre avec impatience vos droits d’auteur.
Notre équipe se mobilise actuellement pour finaliser le décompte de vos ventes en rassemblant celles générées dans tous les formats sur notre site mais aussi auprès des libraires et de nos partenaires.

Un relevé des ventes précis sera envoyé à tous les auteurs d’ici la fin du 1er trimestre de cette année. Si vous avez généré suffisamment de droits d’auteur et atteint le seuil de versement stipulé dans votre contrat de publication, le paiement de vos droits vous sera adressé par chèque à votre adresse postale.

EN SAVOIR +

________________________________________________________________________

L’auteur à succès du mois

auteur_a_succes_du_mois_edilivreDécouvrez Pierre-Jean Arsigny, auteur du livre Romane. Ce roman policier est un pur concentré d’adrénaline. Suite au kidnapping de sa fille, un inspecteur de police est entraîné dans une course folle à sa recherche dans les quartiers les plus malfamés de New York.

Ce livre a été vendu à des centaines d’exemplaires aux formats papier et numérique. Il a même fait partie du top des ventes d’Amazon.

Pour faire connaître son livre, l’auteur, Pierre-Jean s’est surtout appuyé sur les réseaux sociaux et son cercle d’amis. Il a diffusé le lien de son livre sur sa page Facebook personnelle et a pu bénéficier d’un bouche à oreille efficace. Le jeune écrivain a également parié sur la lecture au format numérique puisque la conversion de son ouvrage au format Epub grâce au Pack Ebook lui a permis de toucher de nombreux lecteurs sur tablettes et liseuses.
Ce témoignage est une source d’idées et de bons conseils pour promouvoir votre ouvrage.
Découvrez-le sans plus attendre !

LIRE SON INTERVIEW

LIRE UN EXTRAIT

________________________________________________________________________

Edilivre y était

Salon_du_livre_de_la_Rochelle_Edilivre8ème édition du salon du livre de La Rochelle

Les 5, 6 et 7 décembre derniers, une dizaine de nos auteurs a eu l’occasion de participer à la8ème édition du salon du livre de La Rochelle.
L’événement a attiré plus de 200 auteurs en séances de dédicaces et plusieurs milliers de visiteurs. De nombreuses activités ont ponctué ces 3 jours. En effet, les passants ont eu l’occasion d’apprécier au fil de leur visite un atelier d’origami, une démonstration de calligraphie à la plume de verre ou encore une grande enquête policière.

Nos auteurs ont eu plaisir à participer à ce salon régional qui leur a permis de promouvoir leur livre, de rencontrer leurs lecteurs et de partager des moments conviviaux avec d’autres auteurs.

VOIR LES PHOTOS

________________________________________________________________________

À vos agendas

Salon_International _du_Livre_au_Féminin_EdilivreSalon International du Livre au Féminin  » ELLEs se LIVREnt « 

Les samedi 7 et dimanche 8 mars 2015Inscrivez-vous gratuitement en adressant un mail à actualite@edilivre.com
Plus que 5 places disponibles
S’INSCRIRE

_________________________________________________________________

Les médias en parlent

Découvrez 2 mises en avant d’auteurs Edilivre dans les médias que nous avons choisies parmi les 192 retombées du mois dernier.
logo_journal
article
Le quotidien régional Le Bien Public a rencontré l’auteur Cécile Castelli au cours de la séance de dédicaces de son ouvrage Bellus Locus Vellinus. Lors de cette entrevue avec ses lecteurs, Cécile a partagé les raisons qui l’ont poussée à écrire son premier roman mais aussi quelques anecdotes concernant son écriture. Face au succès rencontré par sa fiction, l’écrivain a bien compris que ses fans attendaient désormais la suite. Message bien reçu puisqu’elle travaille actuellement à l’écriture de son deuxième roman. Un troisième est également en cours de préparation. Il faudra donc encore un peu de patience pour retrouver la suite des aventures de la romancière.
EN SAVOIR +
  logo_journalarticle Le journal local Paris Normandie a mis à l’honneur Bertille Vanelle et son ouvrage Il l’appelait « Sido », un livre sur la mère de Colette. C’est pour conclure la semaine d’exposition consacrée à Colette que la romancière a animé une causerie dans une bibliothèque de sa région. Au cours de cet échange, Bertille a narré sa rencontre avec la « grande dame » et sa passion qui en découla pour ses ouvrages. Pour conclure cette chaleureuse entrevue, Bertille a présenté son dernier ouvrage qui est quant à lui inspiré de sa vie personnelle.
EN SAVOIR +

________________________________________________________________________

Bandes-annonces à découvrir

Découvrez les bandes-annonces des ouvrages Maire ou terroriste ? et Le mal des maux dits.
couverture couverture
VOIR LA BANDE-ANNONCE VOIR LA BANDE-ANNONCE

________________________________________________________________________

Interviews d’auteurs à lire

couverture S. Dehoue Beraud
La prof se cache pour déprimer
LIRE L’INTERVIEW
couverture Cindy Latouche
Elina
LIRE L’INTERVIEW
couverture Virginie Desplain
Des ronds dans l’eau
LIRE L’INTERVIEW
couverture Carole Pain Quilgars
Le Petit Frère
LIRE L’INTERVIEW
________________________________________________________________________

Interview d’auteur à voir

Découvrez l’interview vidéo de J.K. Danard qui nous parle de son ouvrage, La Vignée.
couverture visuel_interview
VOIR L’INTERVIEW VIDEO
________________________________________________________________________

La sélection du mois

ESSAI / ÉTUDE
L'opportunisteUn moment avec vous Guide pratique à l’usage de l’écrivain débutant La partition de ma vieÉlucubrations extravagantes Le GüegüenseLove and Couples – L’Amour et le couple
ROMAN HISTORIQUE
Vierge noireLéo Académie ou de l’humour au stalag IX C Il ne se passait jamais rienL’Orphelin sans grade Destins croisésLes Écrits parleront La Quatrième PériodeLes Yeux bleus de glace
TÉMOIGNAGE
Délires d'insomniaqueLe Jargon du Sapeur-Pompier AmoriLes Dessous de la Grossesse La voix du désirDe Tunis à Toulouse Souvenirs d'une thésardeLes Larmes rouges

 

 

Prix_de_l_auteur_sans_piston_2015

Newsletter Auteurs décembre 2014 – Votez pour les lauréats régionaux du Prix de l’auteur sans piston et préparez les fêtes de fin d’année

Bonjour,

Pour clôturer l’année en beauté, nous vous adressons nos dernières actualités.
Les inscriptions au Prix de l’auteur sans piston 2015 sont terminées. Une fois de plus, ce prix littéraire, que nous avons créé pour vous, a rencontré un grand succès avec plus de 500 auteurs inscrits. Vous devez à présent choisir les lauréats régionaux. Nous vous invitons donc à participer aux votes en partant à la découverte de nouvelles plumes.

Savez-vous que les fêtes de fin d’année sont le moment où les ventes de livres sont les plus importantes ?
Afin de ne pas passer à côté de nombreux lecteurs, nous vous conseillons de commander vos livres au plus tard le mercredi 10 décembre à 12h.
Passé cette échéance, il sera trop tard pour que le père Noël arrive à temps 😉

Toute l’équipe d’Edilivre se joint à moi pour vous souhaiter d’agréables fêtes de fin d’année.

Chaleureusement,
David Stut
Directeur d’Edilivre

________________________________________________________________________

Votez pour les lauréats régionaux du Prix de l’auteur sans piston

Prix_de_l_auteur_sans_piston_2015Cette année, vous avez été 506 à vous inscrire au Prix de l’auteur sans piston contre 353 l’année dernière. Nous vous remercions pour votre participation et votre enthousiasme. Les votes régionaux sont à présent ouverts !

Le principe est très simple : les auteurs membres d’un club évalueront les livres d’un autre club en sélectionnant 3 livres parmi l’ensemble des ouvrages en compétition.

Pour recevoir les éléments nécessaires afin de pouvoir voter, envoyez-nous un mail à marketing@edilivre.com.
Bonne lecture et bons votes !
EN SAVOIR +

________________________________________________________________________

Commandez vos livres pour les recevoir avant Noël

Faites_le_plein_d_exemplaires_avant_les_fetes_EdilivreLe grand jour de Noël approche et il serait dommage que vous ne receviez pas vos livres à temps pour les placer sous le sapin.

Afin d’éviter cela, nous vous invitons à passer commande sur votre boutique auteur au plus tard le mercredi 10 décembre à 12h et de choisir Colissimo/UPS comme mode de livraison (livraison en 48h/24h, France métropolitaine et Monaco).

Pour toutes commandes passées avant cette date, Edilivre expédiera vos ouvrages le 18 décembre au plus tard.
JE COMMANDE MES LIVRES

________________________________________________________________________

L’auteur à succès du mois

auteur_a_succes_du_mois_EdilivreDécouvrez Juan Pedro Sempere, auteur du livre Le Chemin des Dames.

Ce roman policier raconte le parcours d’un enfant à la recherche de son identité. Juan Pedro Sempere est un auteur aussi talentueux pour écrire que pour promouvoir son livre. En effet, l’écrivain a multiplié les initiatives pour le faire connaître.

Il s’est aidé des réseaux sociaux puisqu’il a créé une page Facebook dédiée à son roman. Cet outil lui a permis d’informer ses lecteurs et d’en toucher de nouveaux. Il a commandé 300 exemplaires de son livre et a mis en place des dépôts-ventes dans les librairies de sa ville. Son ouvrage a rencontré un réel succès, notamment grâce à la mobilisation de ses proches qui l’ont aidé à le promouvoir.

L’interview de cet auteur vous sera très utile. Nous vous invitons à la découvrir sans plus attendre.

LIRE SON INTERVIEW

LIRE UN EXTRAIT

________________________________________________________________________

Edilivre y était

23ème édition du Festival Bibliopolis à Thouaré-sur-LoireSalon_du_livre_Bibliopolis_Edilivre

Le 16 novembre dernier, Edilivre a participé à la 23ème édition du Festival du Livre Bibliopolis à Thouaré-sur-Loire, organisée par la mairie de la ville.
Cette manifestation a accueilli des auteurs, des éditeurs et des lecteurs dans une ambiance des plus chaleureuses.

Sur le stand Edilivre, nos auteurs ont passé une agréable journée rythmée par des échanges entre professionnels et des rencontres avec leurs lecteurs. Des spectacles, des animations et des ateliers d’écriture ont également eu lieu lors de cet événement.

VOIR LES PHOTOS

________________________________________________________________________

À vos agendas

En savoir plus
Salon du Livre de RevelLe vendredi 1er mai 2015 à Revel (31)Inscrivez-vous gratuitement en adressant un mail à actualite@edilivre.com
Plus que 5 places disponibles
S’INSCRIRE

_______________________________________________________________________

Les médias en parlent

Découvrez 2 mises en avant d’auteurs Edilivre dans les médias que nous avons choisies parmi les 124 retombées du mois dernier.
logo_journal
article
Le journal local La Nouvelle République a mis à l’honneur la jeune auteur Julie Massé et son recueil de poésie À l’encre de ma plume. C’est au cours d’une soirée consacrée à Bernard Clavel que Julie a fait sensation avec la qualité de ses poèmes. Quelques mois plus tard, son premier recueil de poésie est publié. L’auteur, qui écrit depuis l’âge de 15 ans, exprime avec ses textes ce qu’elle n’ose pas dire. Cette première publication s’inspire de l’univers de la poétesse. Les nombreux avis de lecteurs qu’elle a reçus l’encouragent à écrire un deuxième ouvrage.
cite_des_mots

EN SAVOIR +

  logo_journalarticle Le quotidien L’Est Républicain a mis en avant l’auteur Edith Prot et son livre Dan Porter assure le S. A. V.. Après 2 ouvrages publiés, Edith a le plaisir de présenter la suite des aventures du policier Dan Porter. L’intrigue de ce récit emporte les lecteurs dans la Meuse, avec une coiffeuse et un mystère qui se cache dans un petit village. Une manoeuvre étonnante qui ne devrait pas laisser les amateurs de polar indifférents. Les lecteurs de Dan Porter seront également heureux de retrouver les aventures du héros de cette ancienne institutrice à la retraite qui se consacre désormais à ses passions : l’écriture bien sûr, mais aussi la peinture et la randonnée.
cite_des_mots
EN SAVOIR +

________________________________________________________________________

Bandes-annonces à découvrir

Découvrez les bandes-annonces des ouvrages Marcelline ! Qu’as-tu fait de toi… et Un seul bruit sur la terre d’Espagne.
couverture couverture
VOIR LA BANDE-ANNONCE VOIR LA BANDE-ANNONCE

________________________________________________________________________

Interviews d’auteurs à lire

couverture Fabien Pitorre
L’Union des Ombres

LIRE L’INTERVIEWarticle

couverture Jean-François Louvet
L’Apocalypse est pour demain

LIRE L’INTERVIEWarticle

couverture Bernard Simonnet
Dans la tourmente de Monteralet

LIRE L’INTERVIEWarticle

couverture Marie-Christine Martens
Juste un mot de toi

LIRE L’INTERVIEWarticle

________________________________________________________________________

Interview d’auteur à voir

Découvrez l’interview vidéo de Bernadette Daures qui nous parle de son ouvrage, Une vie, à suivre….
couverture visuel_interview
VOIR L’INTERVIEW VIDEO

________________________________________________________________________

La sélection du mois

couvertureLe Prix de la Douleur couvertureAmour 2.0 couverturePour elle pour Lui couvertureDe jour à jour

 

couvertureL’impact des mots couvertureLe Secret du sablier couvertureFur West, petit mais cow-boy ! couvertureKAMORA CITY

 

couvertureLe Manifeste de la Pensée longaniste couvertureBienestance couvertureLa troisième l’enterre couvertureSensibilité

 

Affiche_48_heures_pour_écrire_2ème_édition_Edilivre

Newsletter Auteurs novembre 2014 – Aidez la Croix-Rouge, concours d’écriture ce vendredi et résultats du concours de J’aime

Bonjour ,

Les fêtes de fin d’année approchent ! Voilà une belle opportunité de promouvoir vos livres et de toucher de nouveaux lecteurs.
Nous sommes heureux de vous annoncer nos dernières actualités à travers cette lettre.

Tout d’abord, nous vous invitons à participer à la 2ème édition du concours « 48 heures pour écrire ». Pour connaître le thème, rendez-vous ce vendredi à 19h sur notre site. Plus de 12 000 € de lots sont à gagner. C’est le moment de nous montrer votre créativité 😉
Dans le but de rendre la littérature plus accessible, nous renouvelons également notre soutien à la Croix-Rouge française avec l’opération « Un livre pour tous ». Jusqu’au 31 janvier 2015, pour tout livre acheté sur Edilivre.com, un livre au format papier sera offert à la Croix-Rouge française.
Enfin, découvrez ci-dessous les gagnants du dernier Concours de J’aime Facebook qui a eu lieu au mois d’octobre. Avec plus de 33 000 « J’aime » récoltés, vous avez battu tous les records. Félicitations à tous les participants !

Chaleureusement,
David Stut
Directeur d’Edilivre

________________________________________________________________________

Participez ce vendredi à « 48 heures pour écrire »

Affiche_48_heures_pour_écrire_2ème_édition_EdilivreLe 1er concours d’écriture limité dans le temps revient ce vendredi ! La 2ème édition de « 48 heures pour écrire » débutera le vendredi 21 novembre à 19h.

Pour connaître le thème du concours, nous vous donnons rendez-vous sur notre site. Vous aurez alors 48 heures pour écrire une nouvelle de 2 pages maximum et nous envoyer votre texte avant le dimanche 23 novembre, 19h.

Plus de 12 000 € de lots sont à gagner.
Nous comptons sur vous !

EN SAVOIR +

________________________________________________________________________

Edilivre se mobilise pour la Croix-Rouge – Un livre pour tous

En savoir plus

Après une 1ère édition qui avait permis de recueillir plus de 6 500 livres en 2012, nous sommes heureux de vous annoncer la 2ème édition de l’opération « Un livre pour tous » au profit de la Croix-Rouge française.

Du 1er novembre 2014 au 31 janvier 2015, pour tout livre acheté au format papier ou numérique sur Edilivre.com, Edilivre offrira à la Croix-Rouge française un livre au format papier.

Merci pour votre soutien.

J’OFFRE UN LIVRE À LA CROIX-ROUGE

________________________________________________________________________

Résultats de la 5ème édition du Concours de J’aime Facebook

En savoir plus

Durant tout le mois d’octobre, la 5ème édition du concours de « J’aime » sur Facebook a eu lieu.
Le but de ce concours, uniquement ouvert aux auteurs ayant été publiés du 1er janvier 2014 au 30 juin 2014, était de promouvoir leur ouvrage auprès de nouveaux lecteurs en les incitant à cliquer sur le bouton « J’aime » de la page web dédiée à leur livre sur Edilivre.com.

Découvrez ci-dessous les résultats du concours :

1er Prix :
Martine Mollon avec 3 434 J’’aime pour son livre Contes de l’obscur.
2ème Prix :

Raphaël Guillard avec 2 531 J’’aime pour son livre Les clés pour gagner souvent à tous les jeux de tirages.

3ème Prix :

Jordan Diowe avec 2 329 J’’aime pour son livre Le Rêve aux loups.

4ème Prix :

Dominique Jarraud avec 2 008 J’’aime pour son livre Curiosité mortelle.

5ème Prix :

Nathy LaBell avec 1 858 J’’aime pour son livre 365 délices pour le coeur.

Nous remercions l’ensemble des auteurs participants et adressons toutes nos félicitations aux gagnants.

DÉCOUVRIR LA SUITE DU CLASSEMENT

________________________________________________________________________

L’auteur à succès du mois

Auteur_a_succes_du_mois_EdilivreDécouvrez « L’auteur à succès du mois », Yannik Provost, pour son ouvrage Mylène Farmer : une grande astronaute.

Cette biographie réunit toutes les interviews accordées par l’énigmatique Mylène Farmer. Un travail précis et riche sur la vie et les multiples facettes de l’artiste.

Yannik Provost est un auteur discret mais il a su trouver ses lecteurs. C’est en misant essentiellement sur Internet et les réseaux sociaux que l’auteur a multiplié ses ventes pour atteindre plus d’un millier d’exemplaires vendus en quelques mois.

Tout d’abord, il a mis en avant son livre sur le site Internet dédié à Mylène qu’il anime. Il s’est également investi dans l’animation et la gestion d’une page Facebook et d’un compte Twitter à l’image de son livre. Une activité dynamique, suivie et personnalisée lui a permis de tisser une relation privilégiée avec son lectorat. De plus, l’auteur reversera l’intégralité de ses droits d’auteur à une association. Une action qui a également touché le coeur de ses lecteurs.

Nous vous invitons à lire l’interview de cet auteur qui vous sera très utile pour promouvoir votre ouvrage.

LIRE SON INTERVIEW

LIRE UN EXTRAIT

________________________________________________________________________

Edilivre y était

Salon_du_livre_du_mans_Edilivre25ème Salon du Livre du Mans

Du 3 au 5 octobre, Edilivre était présent au
Salon du Livre du Mans qui s’est tenu à l’espace culturel des Quinconces.

C’est au sein d’un événement qui a attiré plusieurs dizaines de milliers de visiteurs que nos auteurs ont eu l’opportunité de passer un excellent moment en dédicaçant leur ouvrage tout en rencontrant des lecteurs et d’autres auteurs.

La manifestation était également ponctuée de nombreuses animations pour le plaisir de tous.

VOIR LES PHOTOS

________________________________________________________________________

A vos agendas

En savoir plus

L’envolée des Livres

Les 18 et 19 avril 2015 à Châteauroux (36).Inscrivez-vous gratuitement en adressant un mail à actualite@edilivre.com

Plus que 5 places disponibles

S’INSCRIRE

________________________________________________________________________

Les médias en parlent

Découvrez 2 mises en avant d’auteurs Edilivre dans les médias que nous avons choisies parmi les 116 retombées du mois dernier.
logo_journal
article
Sortir, le supplément du magazine culturel Télérama, a lu et approuvé l’ouvrage Dictionnaire (subjectif) du trentenaire parisien de Stéphane Pocidalo. C’est avec une plume leste et une certaine tendresse que l’auteur épingle les us et coutumes de ces jeunes trentenaires parigots. Cet ouvrage, composé de 30 chapitres, dresse un portrait malicieux, ironique et parfois grinçant de ces parisiens trentenaires qui râlent à tout bout de champs, aiment détester leur ville mais n’en restent pas pour le moins de grands rêveurs. Un portrait exaltant de cette génération.
cite_des_mots
EN SAVOIR +

 

  logo_journalarticle L’hebdomadaire régional, L’Observateur de Beauvais, a mis en avant l’auteur Nidhalas et son livre Les Héritiers du bien. Cet ouvrage, premier tome d’une trilogie, est fondé sur un univers médiéval fantastique. Ce récit est un projet de longue date puisque Nidhalas l’a rédigé en 1989. Son manuscrit a donc longtemps hanté ses tiroirs.
La trilogie met en scène un peuple qui a trouvé une certaine harmonie sociale. Mais au fur et à mesure, tout laisse à penser que ce n’est pas si rose. Nidhalas a en tête la trame de la suite de cette histoire et il rédige actuellement le second tome qu’il espère publier en 2015.

cite_des_motsEN SAVOIR +

________________________________________________________________________

Bandes-annonces à découvrir

Découvrez les bandes-annonces des ouvrages Je ! et L’archange à peau noire.
couverture couverture
VOIR LA BANDE-ANNONCE VOIR LA BANDE-ANNONCE

________________________________________________________________________

Interviews d’auteurs à lire

couverture Tsvetanka Shopova
Thérapie du coeur
LIRE L’INTERVIEW
article
couverture Olwenn Michelet
2203 : le nouveau monde
LIRE L’INTERVIEW
article
couverture Dominique Désormière
« Inhumanitaire »
LIRE L’INTERVIEW article
couverture JMF
UN ARTISTE UNE ILLUSION
LIRE L’INTERVIEW article

________________________________________________________________________

Interview d’auteur à voir

Découvrez l’interview vidéo de Jean-Marc Rives qui nous parle de son ouvrage, Les pouvoirs du crâne de cristal.
couverture visuel_interview
VOIR L’INTERVIEW VIDEO

________________________________________________________________________

La sélection du mois

couvertureAlchimie d’émaux Volume 1 couvertureLes disparus de Central Park couvertureDes ronds dans l’eau couvertureNaissance de réflexions

 

couvertureÉlucubrations extravagantes couvertureLa Quête Ultime couvertureUn renouveau couvertureFairytale

 

couvertureLes Clés de l’Inde couvertureNe dites pas que ça passe avec le temps couvertureSanatorium couvertureLilith

 

president_prix_auteur_sans_piston_Edilivre

Newsletter Auteurs octobre 2014 – Thierry Beccaro, Président du Jury du Prix de l’auteur sans piston – 48 heures pour écrire…

Bonjour,

L’automne est bien installé. Les nuages s’assombrissent, le vent se rafraîchit, les feuilles tombent… le moment est idéal pour rester bien au chaud chez vous afin d’écrire en compagnie d’une bonne tasse de votre breuvage favori.

Ce mois-ci, nous sommes heureux de vous dévoiler l’identité du Président du Jury du Prix de l’auteur sans piston 2015. Il s’agit de Thierry Beccaro, célèbre présentateur sur France Télévisions. Plutôt sympa, non ?

Savez-vous que « 48 heures pour écrire » sera de retour en novembre ? Nous vous proposons même de faire partie de son Jury. Alors profitez-en, nous comptons sur votre mobilisation.
Découvrez également ci-dessous les auteurs et les événements qui ont marqué l’actualité de ces dernières semaines.

Bonne lecture !

Chaleureusement,
David Stut
Directeur d’Edilivre

_________________________________________________________________________

Thierry Beccaro, Président du Jury du Prix de l’auteur sans piston

Thierry_Beccaro_president_prix_auteur_sans_piston_EdilivreC’est avec une grande joie que nous vous dévoilons l’identité du Président du Jury du Prix de l’auteur sans piston 2015.
Il s’agit du très emblématique Thierry Beccaro, célèbre présentateur sur France Télévisions notamment de l’émission Motus depuis plusieurs années.
Il présidera un Jury composé d’une trentaine de libraires et d’une quarantaine de journalistes.
Ce Jury aura pour mission de départager les 5 auteurs finalistes nationaux de cette édition 2015.

Nous remercions chaleureusement Thierry Beccaro pour son investissement et sa participation au sein de ce Jury.

EN SAVOIR +

_________________________________________________________________________

Participez au Jury du concours « 48 heures pour écrire »

En savoir plus

« 48 heures pour écrire », le 1er concours de nouvelles limité dans le temps, fera son grand retour le vendredi 21 novembre à 19h ! A cette occasion, nous invitons tous les amoureux de la lecture à faire partie du Jury.

Même si vous faites partie de ce Jury, vous pourrez quand même participer au concours. En effet, un participant-membre du Jury n’aura jamais à évaluer sa nouvelle. En tant que membre du Jury, vous devrez attribuer une note sur 20 à chacune des nouvelles que vous devrez évaluer. Tous les échanges se feront par mail. Aucun déplacement n’est donc à prévoir.

Ce Jury est également ouvert à tous les amoureux de la lecture. N’hésitez donc pas à en parler autour de vous. Si vous souhaitez faire partie du Jury ou si vous avez des questions, écrivez-nous à nouvelles@edilivre.com.

Nous comptons sur vous 😉

JE SOUHAITE FAIRE PARTIE DU JURY

_________________________________________________________________________

L’auteur à succès du mois

En savoir plus

Découvrez « L’auteur à succès du mois », Maria Augusta Dias Cardoso, pour son ouvrage Maman, tu avais raison, les anges existent !.
Dans cet ouvrage, Maria raconte le périple de sa famille lorsque celle-ci a fui le Portugal pour rejoindre la figure paternelle en France. Seule avec ses 7 enfants, sa mère a regagné la France au péril de sa vie.

Pour faire connaître cet ouvrage et pour rendre hommage à sa mère, Maria redouble d’énergie pour promouvoir son livre et multiplie les projets. En effet, celle-ci met en place plusieurs séances de dédicaces, participe à des salons, contacte les médias et rencontre même des personnalités, telle que Florence Aubenas.

C’est avec une forte personnalité et beaucoup d’énergie que Maria a su trouver ses lecteurs et vendre plusieurs centaines d’exemplaires de son livre.
Découvrez l’interview de cette auteure époustouflante !

LIRE SON INTERVIEW

LIRE UN EXTRAIT

_________________________________________________________________________

Edilivre y était

En savoir plus19ème édition de La Forêt des Livres à Chanceaux-près-Loches

Le 31 août dernier, la 19ème édition de de la Forêt des Livres s’est déroulée à Chanceaux-près-Loches.

C’est dans un petit village charmant au coeur d’une forêt de la région Centre, qu’une dizaine de nos auteurs ont pu profiter de ce salon pour rencontrer leurs lecteurs, dédicacer leur ouvrage et partager un moment convivial avec les autres auteurs participants.

Plus de 60 000 visiteurs furent au rendez-vous ! Un événement riche en rencontres et ponctué par la venue de nombreuses personnalités : le Prince Consort Henrik de Danemark, Michel Denisot, Rama Yade, Raymond Poulidor ou encore Francis Lalanne.

Un très beau salon littéraire qui a enthousiasmé nos auteurs !

VOIR LES PHOTOS

_________________________________________________________________________

A vos agendas

En savoir plus
Salon du Livre de Navarrenx
Le 31 janvier et le 1er février 2015 à Navarrenx (64).Inscrivez-vous gratuitement en adressant un mail àactualite@edilivre.com

Plus que 5 places disponibles

S’INSCRIRE

_________________________________________________________________________

Les médias en parlent

Découvrez 2 mises en avant d’auteurs Edilivre dans les médias que nous avons choisies parmi les 98 retombées du mois dernier.
logo_journal
article
Infirmiers.com, le premier média à destination des professionnels de santé en France, a mis en avant l’ouvrageChroniques d’une jeune maman débordéed’Anne-Cécile George. Dans cet ouvrage, l’auteure, infirmière puéricultrice en formation, raconte les aventures de son quotidien. Anne-Cécile, qui désigne l’école d’infirmière comme l’école de la vie, aborde avec humour et dérision son rôle de maman. Cet ouvrage décomplexe le rôle de jeune mère, fait sourire et surtout rassure toutes celles qui ont déjà vécu ces moments difficiles mais qui forgent le caractère d’une super maman.
cite_des_mots

EN SAVOIR +

  logo_journalarticle Le quotidien régional, La Nouvelle République,  a présenté l’ouvrage Pour une vie meilleure… d’André Pierné. En ayant exercé les professions de chercheur, pilote, grand reporter et détective, cet auteur donne l’impression d’avoir vécu plusieurs vies. Malgré le fait qu’il soit un incroyable touche-à-tout, André s’est inspiré de l’histoire de ses aïeuls pour l’écriture de son dernier livre. En effet, il retrace dans ce nouveau roman l’arrivée de sa famille en Algérie, ses 7 ans en 1940, la Seconde Guerre mondiale et ses souvenirs sur les bancs de l’école où il côtoya Yves Saint-Laurent. Toujours très actif à 81 ans, André a de multiples projets d’écriture. Son prochain livre sera sur le dopage.
cite_des_mots

EN SAVOIR +

_________________________________________________________________________

Bandes-annonces à découvrir

Découvrez les bandes-annonces des ouvrages L’imprudence suivi de La fameuse liste et Images dérobées.
couverture couverture
VOIR LA BANDE-ANNONCE VOIR LA BANDE-ANNONCE
_________________________________________________________________________

Interviews d’auteurs à lire

couverture Sabfak
Maudit 25 juin ou le crime à l’américaine

LIRE L’INTERVIEWarticle

couverture Amélie Louis
Libre ou rebelle

LIRE L’INTERVIEWarticle

couverture Emmanuel Donzel
Au-delà des sens

LIRE L’INTERVIEWarticle

couverture France Vögel
Huit jours

LIRE L’INTERVIEWarticle

_________________________________________________________________________

Interview d’auteur à voir

Découvrez l’interview vidéo de Hugues Mircher qui nous parle de son ouvrage, L’Eglise catholique en procès.
couverture visuel_interview
VOIR L’INTERVIEW VIDEO
_________________________________________________________________________

La sélection du mois

couvertureLéa et Nathan et le monde magique couvertureVers la onzième dimension couverturePar-delà la ligne rouge couvertureLa mer fait beaucoup de fous
couvertureUne Carioca heureuse à Paris couvertureLe Noël du chat Martin couvertureMobilisation générale pour sauver les renards couvertureBataille acidulée contre sa leucémie
couvertureMes nouvelles d’Afrique couvertureLa prof se cache pour déprimer couvertureUn sale boulot d’humain couvertureL’Arbre à deux vies
Auteur_a_succes_du_mois_Edilivre

L’auteur à succès du mois : Maria Augusta Dias Cardoso

Nous avons le plaisir de vous présenter  » L’auteur à succès du mois « , Maria Augusta Dias Cardoso et son ouvrage Maman, tu avais raison, les anges existent ! qui s’est vendu à plusieurs centaines d’exemplaires en 2013. 

Auteur_a_succes_du_mois_Edilivre

Depuis quand écrivez-vous ?
J’ai toujours adoré écrire aussi bien des poèmes que de jolies lettres. Malheureusement, j’ai tout perdu.

Quel est votre passé en tant qu’auteur ? Cet ouvrage est-il votre première publication ?J’ai commencé à écrire cet ouvrage à l’âge de 10 ans. Je le rédigeais au fur et à mesure, je le mettais de côté un temps puis je le reprenais. Lorsque je partais en vacances, j’emmenais mon manuscrit afin de reprendre son écriture. Cela a été comme ça de nombreuses années. Puis un jour ma fille a tout jeté. J’ai donc dû tout recommencer. Je pense que la première version de mon ouvrage devait comporter plus de 400 pages, cette deuxième version, qui a été publiée, comporte plus de 100 pages.
Ce livre retrace mon histoire personnelle. Quand j’étais petite, ma mère vivait dans une extrême pauvreté au Portugal et mon père travaillait en France. Un soir, ma mère a fait ses bagages et nous avons effectué un long voyage pour rejoindre la France, aidés par un passeur, mes 7 frères et sœurs et moi. C’est la vision d’une petite fille de ce voyage.

Pour quelles raisons avez-vous décidé de publier ce manuscrit ?
Lorsque mon écrit était terminé, j’en ai fait des photocopies, plusieurs centaines de photocopies. Puis, je les ai offertes à mes frères et sœurs. Ainsi qu’à des personnes de mon entourage : des personnes de mon immeuble, mon médecin… Suite à cela, beaucoup de personnes m’ont dit que je devais publier mon écrit. Mais je leur répondais : « Mais non, mais non… ». Puis un jour, j’ai été hospitalisée. Dans ma chambre d’hôpital, je regardais la télé et là j’ai vu Patrick Poivre d’Arvor qui parlait de son dernier livre. Je me suis dit alors que je devais publier mon récit si je souhaitais qu’il soit adapté en film. Je rêve depuis toujours que mon histoire soit adaptée au cinéma ou bien à la télé.

Comment avez-vous connu Edilivre et pourquoi avez-vous décidé de publier chez Edilivre ?
Lorsque j’ai réalisé que je voulais éditer mon livre, j’ai téléphoné au ministère de la Culture et de la Communication pour leur fait part de mon projet. Mon interlocutrice m’a donnée une liste de 500 éditeurs. J’ai donc déposé mon ouvrage auprès de plusieurs éditeurs mentionnés dans cette liste. De ces démarches, j’ai obtenu plusieurs réponses négatives. Beaucoup d’éditeurs m’ont répondu que mon récit les avait touchés mais qu’ils n’éditaient pas ce type de manuscrit ou bien qu’ils fonctionnaient uniquement avec des auteurs déjà publiés chez eux. Bref, face à tous ces refus, j’ai déposé mon livre chez Edilivre et d’autres éditeurs sur Internet. Edilivre m’a répondu en premier. J’ai reçu leur réponse le week-end de Pâques en 2013 et j’en ai été très heureuse.

Comment s’est passée l’édition de votre livre chez Edilivre ? Avez-vous été satisfait de nos services et de notre accompagnement ?
Je ne suis pas très à l’aise avec Internet et l’informatique, la responsable du service Editorial d’Edilivre m’a donc accordée un entretien dans les locaux d’Edilivre. J’ai été ravie de cette entrevue très chaleureuse. La responsable a répondu à toutes mes questions et m’a rassurée concernant la publication de mon livre. A la fin de cette entrevue, j’ai signé mon contrat de publication. Le début officiel de la publication de mon livre était enclenché !

Pourquoi avoir choisi ce titre ? Pensez-vous qu’il ait bénéficié au succès de l’ouvrage ?
J’ai choisi ce titre pour plusieurs raisons. Tout d’abord pour rendre hommage à ma mère. Quand des personnes étaient gentilles avec elle, ma mère leur embrassait la main et leur disait que c’était des anges. De plus, mon livre est un miracle. J’ai prié les anges pour qu’il sorte un jour et il est devenu réel. Cela, c’est grâce aux anges. Enfin, j’ai vécu de nombreux moments difficiles dans ma vie et j’en suis sortie vivante. C’est grâce aux anges que je suis toujours revenue.
Je pense que le titre a bénéficié au succès de l’ouvrage. Il attire les gens. Tout le monde aime les anges. Lors de séances de dédicaces, les gens étaient attirés par le titre. Il m’a permis d’approcher de nombreux  lecteurs et d’engager la conversation avec eux.

Vous avez opté pour la réalisation d’une couverture personnalisée. Pourquoi avez-vous choisi cette couverture ? Et pensez-vous que celle-ci ait bénéficié au succès de votre ouvrage ?
Le rouge et le vert sont un rappel du drapeau de mon pays d’origine : le Portugal. Lors de mon périple pour aller en France, nous nous sommes arrêtés dans un champ de coquelicot. C’est donc un souvenir marquant de ce périple. Il a aussi une autre signification : c’est également un souvenir de mon jardin à Argenteuil. Le champ de coquelicot est donc très important pour moi.
Je pense que la couverture a profité au succès de l’ouvrage. Elle permet d’attirer l’œil avec ses couleurs vives. Le succès n’aurait pas été le même si j’avais opté pour une couverture classique.

Expliquez-nous comment avez-vous réussi à vendre plus de 150 exemplaires sur un an (en 2013) de votre ouvrage ?
Tout d’abord, j’ai effectué des séances de dédicaces dans plusieurs villes. Par exemple, j’ai dédicacé mes ouvrages dans la ville où j’étais en cure thermale. Pour mettre en place cette séance de dédicaces, j’ai pris contact avec le maire de la commune. Je lui ai expliqué mon projet puis il a accepté. Pour faire venir du monde à cette séance de dédicaces, des affiches ont été diffusées dans toute la ville par la municipalité.
De plus, j’ai été invitée par le consulat portugais au 1er Salon en France des écrivains portugais. Cet événement fut une très belle expérience. J’y ai rencontré beaucoup d’auteurs très aimables. Cette rencontre m’a beaucoup enrichie et apportée. De plus, des personnes de la mairie de Neuilly m’ont accompagnées dans la promotion de mon livre.
Par ailleurs, j’ai également eu la chance de rencontrer, par hasard dans le métro parisien, Florence Aubenas. Nous avons discuté de mon ouvrage et celle-ci avait l’air séduite. Nous avons échangé nos coordonnées.
Enfin, j’ai donné beaucoup d’exemplaires à mon entourage. Il est essentiel de toujours avoir un exemplaire de son ouvrage avec soi pour pouvoir le donner à une connaissance. Tous les jours, vous pouvez promouvoir votre livre. Vous devez donc être toujours préparé.

Vous avez bénéficié d’articles dans la presse concernant votre roman. Comment les avez-vous décrochés ?
J’ai envoyé à ces journaux une lettre avec un exemplaire de mon livre. Pour le magazine « Nous Deux », j’ai envoyé une belle lettre avec mon livre et j’ai obtenu un reportage concernant mon histoire.

Vous avez participé au salon de Méry-sur-Oise, qu’est-ce que cet événement a apporté à votre ouvrage ? Avez-vous prévu de participer à d’autres salons cette année ?
Ce salon a été un très beau moment. J’ai vendu plus de 40 livres en une journée. J’ai également rencontré d’autres auteurs Edilivre ce qui est très appréciable. Je pense que j’effectuerai d’autres séances de dédicaces en septembre afin de valoriser mon livre.

Vous attendiez-vous à un tel succès ?
Oui, je le savais. Je croyais à mon livre et je pensais qu’il prendrait vie rapidement. Mais je ne pensais pas que cela arriverait aussi vite.

Quels conseils souhaitez-vous donner aux autres auteurs Edilivre qui lisent cette interview afin de promouvoir leur livre ?
Investissez-vous dans la promotion de votre livre et faites-vous voir ! Pour cela, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour vous faire voir ! La promotion de votre ouvrage ne se fera pas naturellement. De plus, restez naturel au cours de vos séances de dédicaces. Donnez le meilleur de vous-même lorsque vous rencontrez vos lecteurs, ne reflétez pas une image qui n’est pas la vôtre et qui ne correspond pas à vos valeurs.

Quels sont vos futurs projets d’écriture ou autres ?
J’écris actuellement mon prochain ouvrage qui s’intitulera Le livre de Maria. Il retracera tout ce qui m’est arrivé depuis la publication de ce premier livre. Cet ouvrage sera basé sur une histoire vraie et il transmettra ma vision de la France, ce très beau pays !

 

Evenements_rentree_Club_Auteurs_Edilivre

Newsletter Auteurs septembre 2014 – Découvrez le programme de la rentrée de votre éditeur !

Bonjour ,

C’est la rentrée ! Et chez Edilivre, le mois de septembre rime avec une bonne dose de nouveautés concoctées avec amour pour nos auteurs.

Tout d’abord, nous vous annonçons les 3 événements à ne surtout pas manquer lors de la rencontre de votre Club Auteurs. Ne la ratez pas car elle vous permettra de vous inscrire et de participer à ces opérations que nous avons créées pour vous.

Nous profitons également de cette lettre pour vous présenter votre nouveau service, le Référencement Decitre et Libraires, qui vous permettra d’améliorer la visibilité de votre livre auprès de nombreux libraires, magasins, bibliothèques et universités. Enfin, nous vous dévoilons votre Pack Promo qui regroupe l’essentiel des supports de communication dont vous avez besoin pour promouvoir votre oeuvre au meilleur prix.

Bonne reprise et bonne lecture 😉

Chaleureusement,
David Stut
Directeur d’Edilivre

_________________________________________________________________________

Participez aux événements de la rentrée de votre Club Auteurs

Evenements_rentree_Club_Auteurs_EdilivrePour cette rentrée, ne manquez pas la rencontre de votre Club Auteurs qui se tiendra en septembre ou en octobre dans votre région.

Elle vous permettra de vous inscrire à 3 événements. Vous devez obligatoirement y être présent pour pouvoir y participer.

Tout d’abord, vous pourrez vous inscrire au Prix de l’auteur sans piston 2015. Le Prix littéraire créé exclusivement pour les auteurs Edilivre.
Vous pourrez également participer à l’opération d’échanges de critiques littéraires. Vous pourrez ainsi bénéficier d’avis d’auteurs-lecteurs en échangeant votre livre aux formats papier et numérique gratuitement.
Enfin, cette rencontre sera l’occasion de vous concerter entre vous afin de planifier une action pour faire buzzer votre Club Auteurs. Organisez une opération atypique pour faire rayonner votre club dans votre région.

Pour toutes ces opportunités, nous comptons sur vous pour participer à la rencontre de votre club !
EN SAVOIR  +

_________________________________________________________________________

Nouveau service > le Référencement Decitre et Libraires

En savoir plus

Dans le but de permettre à vos lecteurs de se procurer votre ouvrage plus facilement, nous vous proposons un nouveau service :  le Référencement Decitre et Libraires.

Ce service inclut le référencement de votre ouvrage sur la base du réseau de librairies Decitre, un des plus anciens et prestigieux de France mais aussi auprès du réseau de magasins Fnac ainsi que des librairies Payot, Cultura, Gibert Joseph, Uculture, PriceMinister…

Ces référencements supplémentaires sont des opportunités pour offrir une meilleure visibilité à votre livre et augmenter vos ventes !

N’hésitez donc pas à y souscrire !

EN SAVOIR +

_________________________________________________________________________

Découvrez votre Pack Promo !

En savoir plus

Pour vous faire profiter d’un grand nombre de supports de communication au meilleur prix, nous les avons regroupés dans un seul pack : votre Pack Promo

Ce pack regroupe 1 lot de 8 affiches A3, 1 lot de 100 cartes de visite et 1 lot de 50 marque-pages. Des supports indispensables qui vous permettront de promouvoir votre livre lors de salons ou de vos séances de dédicaces !

 

EN SAVOIR +

_________________________________________________________________________

L’auteur à succès du mois

En savoir plus

Découvrez « L’auteur à succès du mois », Henri-Paul Caro, pour son ouvrage La dame qui marchait sur l’eau.
Henri-Paul a toujours aimé écrire mais c’est lorsqu’il prend sa retraite qu’il se plonge avec passion dans cette activité. Son temps libre lui permet de donner vie à La dame qui marchait sur l’eau, une biographie fictive inspirée de l’histoire de sa grand-mère.

Amoureux des lettres, certes, cet auteur n’oublie pas non plus de promouvoir son ouvrage et s’investit avec brio dans cette tâche.

Tout au long de l’année, il participe à plus de 30 événements et salons littéraires. Il met en place des causeries dans des bibliothèques et il organise des conférences. De plus, il entretient de très bonnes relations avec les libraires de sa ville et n’hésite pas à communiquer leurs adresses à ses lecteurs.
Henri-Paul a su faire preuve d’efforts qui se sont avérés payants puisque son ouvrage fait partie des meilleures ventes Edilivre de l’année 2013.
Découvrez son interview dans laquelle il dévoile ses actions de promotion ainsi que ses astuces qui vous seront très utiles pour promouvoir votre livre.

LIRE SON INTERVIEW

LIRE UN EXTRAIT

_________________________________________________________________________

Edilivre y était

En savoir plus8ème édition du salon « L’Île aux livres » à l’Île de Ré

C’est au large des côtes vendéennes, le vendredi 8 et samedi 9 août derniers qu’une poignée de nos auteurs ont eu le plaisir de participer à la 8ème édition de « L’Île aux livres » qui s’est déroulée à l’Île de Ré.

Un événement littéraire qui a réuni de nombreux auteurs et lecteurs. Ces 2 journées ont été riches en animations : dédicaces, rencontres, conférences et débats. Une de nos auteurs a même eu le plaisir d’échanger avec Patrick Poivre d’Arvor.

Ce salon a été très apprécié par nos auteurs qui ont rencontré notamment d’autres auteurs de leur région.

VOIR LES PHOTOS

_________________________________________________________________________

A vos agendas

Salon_du_livre_d'Ile_de_France_ Mennecy_Edilivre

Salon du Livre d’Ile de France

Du 7 au 8 février 2015 à Mennecy (91).
Inscrivez-vous gratuitement en adressant un mail à actualite@edilivre.com
Plus que 5 places disponibles

S’INSCRIRE

_________________________________________________________________________

Les médias en parlent

Découvrez 2 mises en avant d’auteurs Edilivre dans les médias que nous avons choisies parmi les 152 retombées du mois dernier.
logo_journal
article
Amina, le magazine de la Femme, a rencontré Félicité Tcheumeni, auteure deRecyclez tous vos déchets et économisez. Après des études en comptabilité, Félicité est confrontée à la dure réalité du marché du travail et elle enchaîne des petits boulots. Face à toutes ses responsabilités, elle se rend compte qu’il est essentiel d’appliquer de bons conseils pour ne pas finir ses fins de mois « sur la paille ». Dans cette entrevue, l’auteure révèle les raisons qui l’ont poussée à écrire ce livre mais  également ses bonnes astuces pour faire du bien à votre portefeuille !
cite_des_motsEN SAVOIR +

 

  logo_journalarticle Le quotidien, La Montagne a offert un coup de projecteur au premier ouvrage de Dominique Farigoux, Le moulin de Piot. Pour son premier roman, Dominique s’est inspiré des souvenirs de sa jeunesse passée au moulin de Piot, une aventure humaine insolite. Ce lieu avait fait l’objet d’un chantier international où des apprentis s’exerçaient dans la rénovation de bâtiments. L’imagination était le maître mot de ce projet fou et insolite. Avec ce livre, Dominique souhaite dévoiler son interprétation personnelle de cette aventure. Une plongée dans la drôle d’histoire d’un petit village !
cite_des_motsEN SAVOIR +

_________________________________________________________________________

Bandes-annonces à découvrir

Découvrez les bandes-annonces des ouvrages Chants de plume et Bella.
couverture couverture
VOIR LA BANDE-ANNONCE VOIR LA BANDE-ANNONCE

_________________________________________________________________________

Interviews d’auteurs à lire

couverture Viviane Barnet-Brosse
L’univers en poésies de Sherry Yanne
LIRE L’INTERVIEW article
couverture Noel Sarrazin
Le Serviteur du Lumineux
LIRE L’INTERVIEW article
couverture Isabelle Delmay
Danielle « La famille qu’un ange a choisie»
LIRE L’INTERVIEW article
couverture Jane Aubaile
La petite vie des grands moments
LIRE L’INTERVIEW article

_________________________________________________________________________

Interview d’auteur à voir

Découvrez l’interview vidéo de Sandra Di Silvio qui nous parle de son ouvrage, Le Paradoxe de l’homo potens.
couverture visuel_interview
VOIR L’INTERVIEW VIDEO

_________________________________________________________________________

La sélection du mois

couvertureUn observateur
parmi nous
couvertureEnterrement et funérailles couvertureHistoire de Dominique couvertureL’Âne Paco te
raconte ton monde

 

couvertureLa Mélodie
des maux
couvertureOcre contes couvertureLe Chevalier
des 3 Petits Points
couvertureLes Enfants
Grimock

 

couvertureÀ l’autre bout
de nous
couvertureLe Coeur fou couverturePoémages 1945-1956 couvertureKamikaze Erotica

 

L’auteur à succès du mois : Henri-Paul Caro

Nous avons le plaisir de vous présenter  » L’auteur à succès du mois « , Henri-Paul Caro et son ouvrage La dame qui marchait sur l’eau qui s’est vendu à plusieurs centaines d’exemplaires en 2013. 

Auteur_a_succes_du_mois_Henri_Paul_Caro_Edilivre

Depuis quand écrivez-vous ?
J’ai toujours eu le goût de l’écriture. Avant que je ne sois à la retraite, j’écrivais des histoires sur les membres de ma famille qui leur étaient destinées mais elles ne dépassaient pas ce cercle car je manquais de temps pour m’investir à fond dans cette tâche. Depuis que je suis retraité, je dispose de plus de temps donc je me suis mis sérieusement à écrire. Je consacre une bonne partie de mon temps à l’écriture.

Quel est votre passé en tant qu’auteur ? Cet ouvrage est-il votre première publication ?
J’ai publié 2 romans chez Edilivre. La dame qui marchait sur l’eau est ma deuxième publication. Précédemment, j’ai publié Les enfants de Maginot.

Pourquoi avez-vous écrit ce livre ? Quelles ont été vos sources d’inspiration pour écrire ce livre ?
Pour écrire cet ouvrage, je me suis inspiré de la vie d’une grande dame que j’ai connue : ma grand-mère. Elle était originaire d’une grande famille de nobles très riches d’Andalousie. Elle a épousé un homme qui ne faisait pas partie de son milieu social. Elle a donc été délaissée par sa famille. Dans le but de trouver fortune et de se faire accepter par sa famille, son mari est parti en Argentine. Malheureusement, il n’en est jamais revenu. Personne ne l’a plus revu.

A l’époque, c’était un phénomène méconnu. Ma grand-mère s’est retrouvée toute seule avec 5 enfants à sa charge alors qu’elle n’avait pas été éduquée pour cela. Au final, tout au long de sa vie, elle a dû assumer toutes les tâches du quotidien. Cet ouvrage n’est pas une biographie, c’est plutôt les temps forts de sa vie. C’est également mon point de vue au fil de mes années car selon mon âge je ne percevais pas cette histoire de la même manière. L’ouvrage est donc constitué de l’ensemble de mes points de vue.

Comment avez-vous connu Edilivre et pourquoi avez-vous décidé de publier chez Edilivre ?
J’ai connu Edilivre grâce à un ami qui avait édité son ouvrage avec cette maison d’édition. J’ai été satisfait lors de la publication de mon premier ouvrage, il n’y avait donc pas de raison de ne pas repartir avec Edilivre pour l’édition de mon second roman.

Pourquoi avoir choisi ce titre ? Pensez-vous qu’il ait bénéficié au succès de l’ouvrage ?
Le titre de mon ouvrage est en relation avec le caractère de mon personnage : fort et ambigu. C’était une personne très charismatique avec d’importants principes de vie de son époque mais aussi avec quelques fêlures. Elle n’avait absolument pas le sens des réalités. Alors qu’il y avait la guerre d’Algérie et la guerre en Espagne, tout cela pour elle est passé au second plan. Elle souhaitait revenir à sa vie passée. C’était une sorte de funambule, d’où le titre La dame qui marchait sur l’eau. Je ne suis pas certain que celui-ci ait bénéficié au succès de mon livre. Je pense que c’est plus l’histoire qui a été appréciée par mes lecteurs et qu’ils ont diffusée à leurs proches.

Vous avez choisi une couverture standard. Pour quelles raisons ? Pensez-vous que le succès de votre ouvrage aurait été différent si vous aviez opté pour une couverture personnalisée ?
Si j’avais opté pour une couverture personnalisée, j’aurai souhaité mettre une photo de ma grand-mère en première de couverture. La seule photo que j’ai d’elle est une photocopie d’une photo, je n’étais pas sûr de sa qualité et donc du rendu de la couverture. De plus, si j’avais choisi cette photo, j’aurai dû demander l’autorisation à ma famille afin de pouvoir exploiter cette image. Ne souhaitant pas mêler ma famille à cela et afin de préserver leur intimité, j’ai opté pour une couverture standard. Je pense qu’une couverture personnalisée aurait plus attiré les lecteurs.

Vous avez opté pour notre service de relecture. Pourquoi avoir fait ce choix ? Selon vous, qu’est-ce que ce service a apporté à votre ouvrage ?
Nous apprenons les choses au fur et à mesure. Lors de la publication de ce livre, je me considérais comme un débutant. Je souhaitais opter pour la sécurité et être sûr de mon récit, j’ai donc choisi le service de relecture proposé par Edilivre afin de m’assurer que les plus grosses fautes de mon roman soient corrigées.

Expliquez-nous comment avez-vous réussi à vendre plus de 150 exemplaires de votre ouvrage ?
J’ai effectué un gros travail de promotion. Je participe à des salons dans ma région tout au long de l’année, j’anime des causeries dans des bibliothèques et médiathèques ainsi que des conférences sur la guerre d’Algérie dans des Rotarys Clubs ou bien dans des associations. J’ai également fait appel à la presse locale.

Pour l’organisation des causeries dans les bibliothèques, au départ c’est moi qui les ai contactées en leur présentant mon projet. Puis maintenant, ce sont elles qui me contactent et me demandent d’animer ces projets. Ces animations sont de différentes sortes puisque je m’adapte toujours aux demandes du public. Je peux donc parler de mon roman mais aussi de techniques d’écriture ou bien d’écriture tout simplement. J’ai également effectué des séances de dédicaces dans des médiathèques. Sur un an, je pense que j’ai participé à plus d’une trentaine d’événements : salons et causeries dans les médiathèques.

L’intégralité des exemplaires de votre ouvrage a été vendue via les librairies, comment l’expliquez-vous ? Quelles démarches avez-vous mise en place auprès d’eux ?
Au départ, je suis allé démarcher 2-3 libraires de ma ville en leur présentant mon ouvrage. Puis au fur et à mesure, je me suis constitué une petite notoriété. Les libraires savent qu’en commandant des exemplaires de mon oeuvre, ils peuvent s’assurer des ventes. Ils commandent donc sans problème. De plus, j’envoie toujours mes lecteurs auprès des librairies où mon livre est disponible.

Avez-vous utilisé des supports de communication fournis par Edilivre tels que des affiches, des cartes de visites, des marque-pages,… ? Pourquoi les utilisez-vous ?
Oui, j’ai l’habitude d’utiliser ces supports de communication. Lorsque je participe à des salons ou bien à des conférences, j’utilise toujours des affiches de mon livre. Je donne également pas mal de cartes de visite. Lorsque je croise une connaissance et qu’elle semble intéressée par mon écrit, je n’hésite pas à lui donner une carte de visite de mon livre. J’ai toujours des cartes sur moi car cet élément est essentiel pour que les personnes que vous rencontrez se souviennent de votre ouvrage.

Vous avez bénéficié de plusieurs articles dans la presse de votre région concernant votre roman, comment les avez-vous décrochés ? Comment le contact avec les journalistes s’est-il déroulé ?
Tout simplement, j’ai contacté les journalistes de ma localité. Certains étaient des journalistes que je connaissais ou bien que mes proches connaissaient. Les journalistes sont ravis de parler d’auteurs locaux. C’est un sujet qu’ils affectionnent particulièrement.

Le contact s’est déroulé très simplement. J’ai tout d’abord envoyé un mail de présentation de mon ouvrage puis ils m’ont proposé un rendez-vous chez eux ou chez moi. Lors d’un entretien avec un journaliste, j’amène toujours un exemplaire de mon livre avec moi afin de lui présenter en main propre et qu’il puisse le feuilleter en toute liberté.

Avez-vous participé à des salons ? Qu’est-ce que ces événements ont-ils apporté à votre ouvrage ?
Oui, je participe à des salons principalement dans ma région. Je privilégie les salons auxquels je n’ai jamais assisté. Lorsque je suis à un salon où j’ai déjà eu l’occasion de dédicacer mes ouvrages, je choisi de présenter l’ouvrage que je n’ai pas fait figurer lors de la précédente édition. Cela me permet de toujours proposer une nouveauté aux lecteurs. Lors des salons, je vends en moyenne 6 à 7 livres. Je participe toujours tout seul à des salons. Je ne suis jamais encadré par une association ou un collectif d’auteurs. Les salons sont des occasions de passer une bonne journée, de rencontrer des auteurs ou bien d’en retrouver d’autres que l’on a déjà croisés lors de précédents événements littéraires. Ce sont toujours des moments sympas et conviviaux. C’est un réel plaisir de participer à ce type d’événements.

Vous attendiez-vous à un tel succès ?
Je suis très surpris car je trouve pour ma part que j’ai moins travaillé pour promouvoir mon second ouvrage par rapport au premier. Mais c’est tant mieux ! Je n’avais pas trop conscience que mon livre était un succès et je suis très étonné de répondre à cette interview !

Quels conseils souhaitez-vous donner aux autres auteurs Edilivre qui lisent cette interview afin de promouvoir leur livre ?
Je conseillerais de toujours faire bouger la toupie pour qu’elle ne tombe pas. C’est-à-dire qu’il faut toujours effectuer des actions afin de faire connaître son livre et ne pas hésiter à les multiplier. Ne jamais arrêter ! Si vous stoppez la promotion de votre livre, les ventes vont chuter et votre livre sera mort. N’hésitez pas à en parler à tout le monde, même à des gens, qui selon vous, ne lisent pas. J’ai moi-même été très surpris de découvrir que certaines personnes aiment lire alors que je pensais le contraire. N’ayez donc pas d’à priori et présentez-leur votre livre !

Concernant l’écriture, c’est un gros travail de faire le tri entre ces idées et de les coucher sur le papier. C’est un travail de longue haleine mais c’est aussi beaucoup de joie ! C’est un réel plaisir que d’écrire.

Quels sont vos futurs projets d’écriture ou autres ?
Mon 3ème ouvrage vient de voir le jour. Celui-ci est un recueil constitué de 18 nouvelles qui s’intitulera Curieuses rencontres. J’aime raconter des histoires, c’est donc tout naturellement que j’ai écrit ce recueil et j’ai aimé lui donner vie. Les nouvelles retracent des rencontres de la vie : des rencontres positives mais aussi celles qui tournent mal. Je vous donne rendez-vous sur ce lien pour le découvrir.

48_heures_pour_écrire_Edilivre

Newsletter Auteurs juin 2014 – Dernier canular, le meilleur de 48 heures pour écrire et un vent de fraîcheur !

Chers auteurs,

Le mois de juin est annonciateur de l’été.
Vous allez pouvoir profiter des beaux jours qui s’annoncent pour avancer dans vos manuscrits.

Afin d’accompagner vos premiers jours de lecture sous le soleil, nous vous invitons à lire le recueil de « 48 heures pour écrire » qui regroupe les meilleures nouvelles de la compétition autour de la thématique du pouvoir. Suite au succès de ce concours d’écriture limité dans le temps, nous organiserons la 2ème édition d’ici la fin de l’année.

Ecrire ou mourir, ça vous tente ? Nous profitons de cette lettre pour mettre en lumière notre dernier canular qui en a fait rire plus d’un. Si vous êtes passés à côté, prenez le temps de lire notre concept d’émission de téléréalité… très atypique 😉
Enfin, vous retrouverez dans cette lettre, comme le veut la tradition, des bandes-annonces, des interviews et notre sélection du mois.
Excellente lecture à tous !

Chaleureusement,
David Stut
Directeur d’Edilivre

________________________________________________________________________

Découvrez le recueil du concours 48 heures pour écrire

recueil_de_nouvelles_48_heures_pour_écrire_EdilivreC’est avec grand plaisir que nous vous annonçons la sortie du recueil de nouvelles  » 48 heures pour écrire « .

Cet ouvrage regroupe les meilleurs textes du concours sur le thème du pouvoir parmi plus de 1 400 nouvelles en compétition.

Nous vous recommandons cet ouvrage qui vous dévoilera les multiples facettes du pouvoir. Disponible au format papier et numérique, vous pouvez vous le procurer directement sur notre site. A lire et à partager sans modération ! 😉

En savoir plus

 

 

________________________________________________________________________

Ecrire ou mourir = LOL

En savoir plus

Le 20 mai dernier, Edilivre a encore frappé ! Nous avons lancé la 1èreémission de téléréalité choc dédiée aux auteurs : Ecrire ou mourir.
Un concept d’émission atypique dans lequel les participants étaient contraints d’écrire dans des conditions extrêmes : nuit blanche, jeûne, rester debout durant des heures, décharges électriques, serpents, araignées, rats et chaleurs extrêmes.

Il s’agissait bien entendu d’un canular qui avait pour but de vous faire sourire et de se moquer des programmes de téléréalité existants et plus précisément ceux qui mettent en scène des auteurs. Une manière pour nous de dénoncer ces émissions futiles !
En tout cas, nous avons pris beaucoup de plaisir à inventer ce concept irréel et à vous faire rire.

En savoir plus

________________________________________________________________________

L’auteur à succès du mois

En savoir plus

Découvrez « L’auteur à succès du mois », Jean-Mathieu Pierre, pour son ouvrage « Cheers big ears ».
Jean-Mathieu Pierre, professeur d’anglais dans un lycée professionnel, a rédigé cet ouvrage pédagogique dans le but de délivrer des conseils sur la langue anglaise en utilisant des cas concrets.

 

Dans un premier temps, Jean-Mathieu s’est essayé à l’auto-publication. Cette solution ne lui permettant pas de diffuser largement son livre, notamment dans les librairies, il a opté pour Edilivre.

Afin de faire connaître son livre, il a créé un site internet, aidé du réseau de l’école dans laquelle il enseigne. De plus, il a contacté des libraires et a démarché des établissements scolaires afin que son ouvrage soit étudié en classe.

L’ensemble de ces démarches lui ont permis de vendre plus de 300 exemplaire en un an. Nous vous invitons à lire attentivement l’interview de cet auteur qui vous conseillera et aiguillera dans la promotion de votre ouvrage.

En savoir plus En savoir plus

________________________________________________________________________

Edilivre y était

En savoir plus1er salon du livre à la Bourboule Initiative Club Auteurs Auvergne

Le vendredi 2 mai, une dizaine d’auteurs Edilivre se sont retrouvés au salon du livre à la Bourboule, une initiative mise en place par le Club Auteurs Edilivre Auvergne.

Accueillis dans la salle du Casino, les auteurs ont dédicacé leur ouvrage, rencontré leurs lecteurs et ont fait connaissance avec des auteurs Edilivre de leur club. Au cours de cette journée, plusieurs animations ont été mises en place : une conférence, une exposition de peinture, des lectures publiques ainsi qu’un récital de poésie.

Une belle synergie entre les 2 Auteurs référents du club ont fait de cette manifestation un succès qui mobilisa plus de 350 visiteurs. L’occasion parfaite pour les auteurs de promouvoir leur ouvrage dans leur région.

En savoir plus

________________________________________________________________________

A vos agendas

En savoir plus
Salon du Livre de Saint-André-en- Morvan
Le 7 septembre à Saint-André-en-Morvan (58).Inscrivez-vous gratuitement en adressant un mail à actualite@edilivre.com
Encore 5 places disponibles
En savoir plus

________________________________________________________________________

Les médias en parlent

Découvrez 2 mises en avant d’auteurs Edilivre dans les médias que nous avons choisies parmi les 102 retombées du mois dernier.
logo_journal
article
Le quotidien Charente Libre a mis en avant Guy Raynaud et son roman policierMeurtre à Rubeis Maceriis. A travers cet ouvrage, l’auteur rend hommage au club de foot de son enfance. En effet, le point de départ de son récit est la découverte du cadavre de Patrice Maurice, star du club de foot local. Avec une enquête et une touche d’humour, Guy parle des dirigeants, des bénévoles qui se sont investis pour donner vie au club et qui lui ont donné le goût à ce sport collectif.
Ce premier ouvrage a été pour l’auteur un entraînement puisque 2 autres ouvrages sont en cours, un est d’ores et déjà bouclé, l’autre est en cours de rédaction. Un match à suivre…
cite_des_motsEn savoir plus

 

  logo_journalarticle Le journal national, Lien social, a présenté l’ouvrage Les joies du social de Sylvie Gasiencia-Jozkowy dans sa traditionnelle sélection de livres. C’est avec une plume affûtée accompagnée d’une touche d’humour et d’autodérision que l’auteure décrit sa profession d’éducatrice spécialisée. Sylvie expose sa conviction à ses débuts dans ce métier, mais également les dures confrontations à la réalité :
garder ses distances, les réunions pour débattre de questions essentielles, organiser des transferts…
Un témoignage criant de vérité qui s’adresse à tous et à toutes !
cite_des_motsEn savoir plus
________________________________________________________________________

Interviews d’auteurs à lire

couverture Mélanie Ego
Raconte-mois !
LIRE L'INTERVIEWarticle
couverture Vivien Bibang
Revolver Song
LIRE L'INTERVIEWarticle

 

couverture Sandrine Darkwood
Belle et bien morte
LIRE L'INTERVIEWarticle
couverture Elodie Nadège André
Les œuvres solitaires
LIRE L'INTERVIEWarticle

________________________________________________________________________

Bandes-annonces à découvrir

Découvrez les bandes-annonces des ouvrages Noureddine, dans le feu du désert etL’homme des signes.
couverture couverture
VOIR L'INTERVIEW VOIR L'INTERVIEW

________________________________________________________________________

Interview d’auteur à voir

Découvrez l’interview vidéo de Henry Pefferkorn qui nous parle de son ouvrage, Le bateau à voile.
couverture visuel_interview
VOIR L'INTERVIEW

________________________________________________________________________

La sélection du mois

couvertureUn moment de grâce couverture« Je,tu, il, nous… fabulons » couverturePetite thérapeutique de l’illusoire couvertureEn quête d’un Hédoniste

 

couverturePersévérance n’est pas que souffrance couvertureLa Liberté des coquelicots couvertureManifeste pour la jeunesse d’ici et d’ailleurs couvertureLes Fables de Leonard de Vinci

 

couvertureOscar et l’hélico couvertureHomo protandros couvertureLe bâtisseur de Bosbourtel couvertureL’Odyssée V.I.

 

Ce qu’il ne fallait pas manquer la semaine dernière

Retrouvez ci-dessous les actualités de la semaine dernière qu’il ne fallait pas manquer. Bonne lecture !

>>> Actualités Edilivre :

Profitez des Promos du Printemps jusqu’au 23 mars ! -20% sur l’achat de vos livres

Prochaine rencontre du Club Auteurs Basse-Normandie – samedi 12 avril

Prochaine rencontre du Club Auteurs Belgique – samedi 12 avril

Prochaine rencontre du Club Auteurs Haute-Normandie – samedi 12 avril

> Prochaine rencontre du Club Auteurs Picardie – samedi 12 avril

> Prochaine rencontre du Club Auteurs Alsace – samedi 5 avril

> L’auteur à succès du mois : Stéphane Pocidalo

> Prochaine rencontre du Club Auteurs Auvergne – samedi 5 avril 

Newsletter Libraires mars 2014 – Découvrez notre sélection du printemps ! La Première Guerre mondiale à l’honneur…

> Newsletter Auteurs mars 2014 – C’est le printemps ! Prix de l’auteur sans piston, résultat du concours de J’aime..

Rencontre du Club Auteurs Pays de la Loire du samedi 8 mars

> Rencontre du Club Auteurs PACA du samedi 8 mars 

 

>>> Actualités Autour du livre :

> « Dans l’Ombre de Mary » lève le voile sur l’auteure Pamela Travers 

> L’auteur de la semaine : Ernest Hemingway 

> Ces héros de roman qui ont vraiment existé 

> Quelques conseils pour éviter le plagiat dans vos manuscrits

> L’expression de la semaine : Être sur des charbons ardents 

Cap sur le livre d’artiste

L’astuce de la semaine pour promouvoir son livre 

> La photo de la semaine 

Ce_qu'il_ne_fallait_pas_manquer_la_semaine_dernière_Edilivre

Prix_de_l'auteur_sans_piston_Edilivre

Newsletter Auteurs mars 2014 – C’est le printemps ! Prix de l’auteur sans piston, résultat du concours de J’aime…

Chers auteurs,

Le mois de mars a une saveur particulière. Outre l’arrivée du printemps, le Salon du Livre de Paris se déroulera du vendredi 21 au lundi 24 mars.
Nous y serons bien entendu présent pour la 8ème année consécutive afin d’accueillir 85 de nos auteurs en dédicaces et de renseigner les visiteurs souhaitant publier leurs écrits.

Nous sommes également heureux de vous inviter à voter pour élire les 5 lauréats nationaux du Prix de l’auteur sans piston. En tant qu’auteur, vous avez la possibilité de choisir 5 ouvrages de votre choix parmi les 24 lauréats régionaux. Les 5 élus auront le privilège d’être départagés par le Grand Jury composé de journalistes et de libraires.
Cette lettre est aussi l’occasion de vous présenter les lauréats de la 4ème édition de notre concours de J’aime Facebook. Une trentaine d’auteurs y ont participé et ont récolté au total plus de 22 200 « J’aime ». Nous adressons toutes nos félicitations aux gagnants qui ont relevé le challenge avec succès !

Profitez bien des beaux jours qui approchent et n’hésitez pas à venir nous saluer au Salon du Livre de Paris ;-).

Chaleureusement,
David Stut
Directeur d’Edilivre

_________________________________________________________________________

Votez pour les 5 lauréats nationaux du Prix de l’auteur sans piston

Prix_de_l'auteur_sans_piston_EdilivreLors des rencontres de leur Club Auteurs, qui ont eu lieu au mois de septembre et octobre, plus de 300 auteurs Edilivre ont eu l’opportunité de s’inscrire au Prix de l’auteur sans piston.

Durant les mois de novembre et décembre, les membres d’un Club Auteurs ont voté pour élire le lauréat régional d’un autre club. Suite aux votes, nous avons révélé en début d’année les 24 lauréats régionaux. Chacun a pu bénéficier d’une mise en avant auprès des libraires et des médias de sa région.

A présent, nous invitons tous les auteurs Edilivre à voter pour les 5 lauréats nationaux du Prix de l’auteur sans piston. Pour voter, il vous suffit de sélectionner 3 livres obligatoirement, ni plus, ni moins via le formulaire de vote accessible en allant sur ce lien.

Ces 5 finalistes auront le privilège d’être départagés par le Grand Jury, composé d’une dizaine de journalistes et d’une quarantaine de libraires, qui attribuera 3 prix, ainsi que par le public avec le Prix du Public. Il s’agit des 5 auteurs qui représenteront Edilivre en 2013. Nous comptons donc sur vous pour bien les choisir !

En savoir plus

________________________________________________________________________

 

Résultats du Concours de J’aime Facebook

Durant tout le mois de février, la 4ème édition du concours de « J’aime » sur Facebook a eu lieu.
Le but de ce concours, uniquement ouvert aux auteurs ayant été publiés du 1er juillet au 31 décembre 2013, était de promouvoir leur ouvrage auprès de nouveaux lecteurs en les incitant à cliquer sur le bouton « J’aime » de la page web dédiée à leur livre sur Edilivre.com.

Découvrez ci-dessous les résultats du concours :

En savoir plus1er Prix :

Bouaziz Cheikh avec 3 027 J’’aime pour son livre L’essai en marketing territorial remporte dix exemplaires de son livre, un lot de 8 affiches A3, un lot de 100 cartes de visite ainsi que la réalisation de la bande-annonce de son ouvrage.

En savoir plus2ème Prix :

Mouad Moutaoukil avec 2 290 J’’aime pour son livre Poésies d’un ado remporte cinq exemplaires de son livre, un lot de 8 affiches A3 et un lot de 100 cartes de visite.

En savoir plus3ème Prix :

Thierry-Marie Delaunois avec 2 018 J’’aime pour son livre Raconte-moi Mozart… remporte trois exemplaires de son livre et un lot de 8 affiches A3.

En savoir plus4ème Prix :

Rachid Alaoui avec 1 663 J’’aime pour son livre Le roman de Zohra remporte 2 exemplaires de son livre.

En savoir plus5ème Prix :

B. Bellaredj avec 1 411 J’’aime pour son livre Le Brasero à Benjoin remporte 2 exemplaires de son livre.

Nous remercions l’ensemble des auteurs participants et adressons toutes nos félicitations aux gagnants.En savoir plus
_________________________________________________________________________

L’auteur à succès du mois

En savoir plusDécouvrez « L’auteur à succès du mois », Stéphane Pocidalo, pour son ouvrage L’abécé(suici)daire de la ligne 13.

Stéphane, journaliste parisien, a voulu rendre hommage aux 610 000 usagers quotidiens de la ligne 13 du métro de Paris. Il a donc eu l’ingénieuse idée d’écrire un abécédaire satirique dédié à cette ligne. Pour faire connaître cet ouvrage bourré d’humour, l’auteur a fait preuve d’ingéniosité.

Dans un premier temps, il a mis en place les moyens « classiques » : contact avec les journalistes, création d’une page à l’image de son livre sur les réseaux sociaux ainsi que d’un blog. Puis, il a un peu bousculé les codes en collant des stickers à l’image de son ouvrage dans le métro. Enfin, il a décroché des séances de dédicaces dans les librairies proches de la ligne 13.
L’auteur a donc toujours privilégié des actions en rapport avec la thématique de son ouvrage. Découvrez l’incroyable parcours de ce livre qui s’est très rapidement fait remarquer des lecteurs.

En savoir plus    En savoir plus
_________________________________________________________________________

Edilivre y était

En savoir plusFoire du Livre de Bruxelles

Du 20 au 24 février, notre équipe, accompagnée d’une soixantaine de nos auteurs, était présente à la Foire du Livre de Bruxelles. Cette année, l’événement a attiré près de 70 000 visiteurs et a été l’occasion pour les auteurs de rencontrer des membres de notre équipe, de dédicacer leurs ouvrages et d’échanger avec leurs lecteurs. La foire a également rassemblé des personnalités connues telles que : Michel Drucker, Amélie Nothomb, Eric-Emmanuel Schmitt, Françoise Bourdin, Katherine Pancol et Philippe Geluck.

Ces 5 jours ont été ponctués de riches moments inoubliables : de très belles rencontres entre lecteurs et auteurs, des séances de dédicaces des plus animées avec une forte affluence et des auteurs qui ont retenu toute l’attention des visiteurs.

En savoir plus

_________________________________________________________________________

A vos agendas

Salon du Livre de Revel

Le jeudi 1er mai à la salle Claude Nougaro de Revel (31).

Inscrivez-vous gratuitement en adressant un mail à actualite@edilivre.com

Encore 5 places disponibles

En savoir plus

_________________________________________________________________________

Les médias en parlent

 Découvrez 2 mises en avant d’auteurs Edilivre dans les médias que nous avons choisies parmi les 102 retombées du mois dernier.
logo_journal
article
Le Parisien, a mis en lumière le témoignage Adieu, Blanche-Neige ! de Virginie Bégaudeau. A 24 ans, la jeune femme raconte dans son ouvrage  » la perte d’innocence  » à l’entrée du monde du travail. Celle-ci s’est inspirée d’une expérience professionnelle vécue lors de son stage en alternance.
Elle y décrit sans détour les difficultés du monde de l’entreprise et plus précisément celui d’une grande surface. Cet ouvrage authentique a été sélectionné pour concourir au Prix du roman d’entreprise et du travail 2014.
cite_des_motsEn savoir plus

 

  logo_journal article Le quotidien régional, Ouest France, a rencontré la lauréate du Prix de l’auteur sans piston de la région Basse-Normandie, Christine Jallat, pour son ouvrage Ce cher Parkinson. Dans son livre dédié à son combat contre la maladie, elle évoque les « jours plus » et les « jours moins ». Incorrigible optimiste, l’écrivaine parvient même à faire sourire le lecteur en racontant certaines de ses anecdotes.
Aujourd’hui, cette femme courageuse croque la vie à pleine dents et multiplie les activités afin de ne pas perdre de temps. Son ouvrage est désormais en compétition pour la sélection des 5 lauréats nationaux du Prix de l’auteur sans piston.
cite_des_motsEn savoir plus

_________________________________________________________________________

Interviews d’auteurs à lire

couverture Jean Daniel Daumont
Láska
LIRE L'INTERVIEWarticle
couverture Fabrice Hurlin
Le roi de pailleLIRE L'INTERVIEW article
couverture Sami Kdhir
Sursis Sans Frontières – Tome ILIRE L'INTERVIEWarticle
couverture Aline Félicianne
Larissa et Stévy séparés de leurs famillesLIRE L'INTERVIEWarticle

_________________________________________________________________________

Bandes-annonces à découvrir

 Découvrez les bandes-annonces des ouvrages L’affaire Distilbène ou Mutilations sur ordonnances et L’amour à crédit.
couverture couverture
VOIR L'INTERVIEW VOIR L'INTERVIEW

_________________________________________________________________________

Interview d’auteur à voir

 Découvrez l’interview vidéo de Maria Linda qui nous parle de son ouvrage, Les nourritures.
couverture visuel_interview
VOIR L'INTERVIEW

_________________________________________________________________________

La sélection du mois

couvertureAutopsie des amours impossibles couvertureLe royaume secret de la forêt couvertureHistoires pour les enfants couvertureL’homme en noir

 

couvertureLe train, dix ans après couvertureLiens de sang couvertureThe Jacksons : Musicographie 1976-1989 couvertureIsraël, mon Amérique à moi !

 

couvertureD’un cœur d’enfant couvertureLes soeurs eau couvertureLes Bougainvilliers couverturePetites rencontres et méga problèmes

 

Ce qu’il ne fallait pas manquer la semaine dernière

Retrouvez ci-dessous les actualités de la semaine dernière qu’il ne fallait pas manquer. Bonne lecture !

>>> Actualités Edilivre :

> L’auteur à succès du mois

Rencontre Club Auteurs Nord-Pas-de-Calais

Région Corse : Découvrez les lauréats du Prix de l’auteur sans piston

Région Limousin : Découvrez les lauréats du Prix de l’auteur sans piston

Région Auvergne : Découvrez les lauréats du Prix de l’auteur sans piston

 

>>> Actualités Autour du livre :

Quelques conseils pour écrire des fables

L’auteur de la semaine

Alcatel présente une nouvelle liseuse de 4 pouces

Comment écrire une série littéraire ?

Les dix plus belles librairies du monde

L’expression de la semaine

L’astuce de la semaine pour promouvoir son livre

> Conseils pour co-écrire un roman

> La photo de la semaine

Ce_qu'il_ne_fallait_pas_manquer_Edilivre

Newsletter Auteurs décembre 2013 – Découvrez les dernières actus, le bilan de l’année 2013 et nos bons plans !

Noel_EdilivreChers auteurs,

C’est avec un immense plaisir que je m’adresse à vous pour la dernière fois cette année. 2013 a été riche en projets et développements pour Edilivre. Nous ne nous sommes jamais autant investis à vos côtés pour améliorer notre relation et faire rayonner vos oeuvres. Découvrez ci-dessous un récapitulatif de nos actions durant ces 12 derniers mois.

Nous profitons de cette lettre pour vous rappeler de participer aux votes du « Prix de l’auteur sans piston » afin d’élire les lauréats régionaux en France, Suisse et Belgique. Je vous rappelle qu’il s’agit d’un prix littéraire gratuit que nous avons spécialement créé pour nos auteurs. Vous avez jusqu’au 31 décembre pour voter. Nous comptons sur vous !

Enfin, nous avons pris soin d’écrire un article vous expliquant comment et pourquoi vous devez offrir des exemplaires de vos livres à des personnes influentes. Une rencontre peut changer votre vie d’auteur. N’ayez pas peur de tenter votre chance. Vous avez tout à y gagner.

Toute l’équipe d’Edilivre se joint à moi pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année.

Chaleureusement,
David Stut
Directeur d’Edilivre

_____________________________________________________

2013, une très belle année pour Edilivre et ses auteurs !

2013_une_très_belle_année_EdilivreNous sommes heureux de vous présenter le bilan positif de ces 12 derniers mois.

Toute l’équipe d’Edilivre a su se mobiliser et se dépasser pour ses auteurs et leurs œuvres. Salons, événements, concours, promos, Clubs Auteurs, nouveaux services et supports de communication…vous constaterez de vous-même que les chantiers ont été aussi riches que variés à tous les niveaux. 2014 s’annonce encore plus exceptionnelle !

_____________________________________________________

Prix de l’auteur sans piston, choisissez les lauréats régionaux !

Face à un monde de l’édition fermé et élitiste, nous avons décidé de bousculer ce marché en créant le « Prix de l’auteur sans piston ». Ce prix littéraire a pour objectif de mettre en lumière une plume talentueuse Edilivre élue par des auteurs, des lecteurs, des libraires et des journalistes. Il s’agit d’un prix gratuit organisé au niveau régional et national pour l’ensemble de nos auteurs.

Sachez que nous sommes le 1er éditeur à créer un événement d’une telle envergure. Au cours des dernières rencontres des Clubs Auteurs, plus de 300 auteurs Edilivre ont saisi l’opportunité de s’inscrire à ce prix. A présent, les membres des clubs doivent choisir les lauréats régionaux en votant pour les auteurs d’un autre club et vice-versa. Les résultats de cette 1ère sélection régionale vous seront dévoilés à partir du 17 janvier sur Edilivre.com. Si vous souhaitez participer aux votes, allez sur le lien suivant.

En savoir plus

____________________________________________________________

Pourquoi donner son livre à des personnes influentes ?

Chez Edilivre, nous sommes toujours en quête de bons conseils pour vous aider à promouvoir vos livres. Ce mois-ci, nous vous encourageons à offrir des exemplaires de vos oeuvres à des personnes influentes. L’intérêt de cette démarche est de s’adresser à des personnalités bénéficiant de fortes caisses de résonance. Vos livres pourront alors bénéficier de relais de communication efficaces et toucher assurément de nouveaux lecteurs.

Choisissez bien vos cibles pour ne pas gaspiller vos précieux exemplaires. Vous devez vous demander : Pourquoi est-ce la bonne personne ? Comment rentrer en contact avec elle ? Quelles sont mes chances de la rencontrer ? Bonne promotion 😉

____________________________________________________________

L’auteure à succès du mois

Découvrez « L’auteure à succès du mois », Janine Gerson, pour son ouvrage Bella, Itinéraire mémoriel.

Dans son ouvrage, cette auteure retrace l’histoire d’une famille juive grecque qui immigre à Paris. Pour promouvoir son livre, elle a décidé de mettre toutes les chances de son côté en participant à de nombreux salons par exemple. Et ses efforts ont payé puisque son oeuvre a bénéficié de nombreux articles dans les médias et a reçu un prix littéraire. Nous vous invitons à lire l’interview de cette auteure débordante d’énergie et d’idées. Vous pourrez vous en inspirer !

En savoir plus

____________________________________________________________

Edilivre y était

Salon du Livre du Touquet

En savoir plus
Pendant 3 jours, Edilivre et ses auteurs étaient présents au Salon du Livre du Touquet. Un événement qui s’est déroulé du vendredi 22 au dimanche 24 novembre. Les auteurs d’Edilivre ont dédicacé leurs ouvrages à leurs lecteurs, ont échangé avec les auteurs présents et ont rencontré de nombreux visiteurs et personnalités du monde de la littérature comme Bernard Pivot, Franz-Olivier Giesbert ou encore Paul-Loup Sulitzer.
Cette manifestation s’est déroulée dans la bonne humeur. Les auteurs présents ont tous été enchantés d’avoir pu participer à cette expérience enrichissante !

En savoir plus

____________________________________________________________

A vos agendas

En savoir plus

Salon du Livre de Bondues

Les samedi 29 et dimanche 30 mars 2014 à Bondues (59). Inscrivez-vous gratuitement en adressant un mail à actualite@edilivre.com
Encore 5 places disponibles

En savoir plus

____________________________________________________________

Les médias en parlent

Découvrez 2 mises en avant d’auteurs Edilivre dans les médias que nous avons choisies parmi les 86 retombées du mois dernier.
logo_journal
article
Télérama a lu et approuvé l’ouvrage qui rend hommage à tous les usagers de la ligne 13 : L’abécé(suici)daire de la ligne 13 de Stéphane Pocidalo. Cet abécédaire décrit avec humour et légèreté le quotidien des usagers de la tristement célèbre ligne 13 de métro. L’ouvrage fait découvrir aux lecteurs les anecdotes les plus improbables du tronçon mais également des faits historiques sur celle-ci. Un livre qui vous permettra de prendre votre mal en patience lors d’une galère, une de plus, de transport en commun.
En savoir plus cite_des_mots

 

  logo_journal article Marie-Claire, magazine féminin mensuel, a mis en avant l’auteure Isabelle Héliot et son ouvrage Belles en mai. Ce roman sentimental est né grâce aux différentes rencontres de l’auteure avec des personnalités de multiples horizons. Cet ouvrage retrace le parcours de 3 femmes (Mona, Varia et Elsa) confrontées à leurs désirs. Ces personnages, liées entre elles, confronteront la vérité avec leur fragilité et sensibiliseront les lecteurs. Lorsque le mois de mai pointera le bout de son nez, le temps de la renaissance viendra pour elles.
En savoir plus cite_des_mots

____________________________________________________________

Interviews d’auteurs à lire

couverture Sylvain Vaillant
Suicide troublantLIRE L'INTERVIEW
article
couverture Delphine Wysocki
Lucynda Dubois, un avenir compromis LIRE L'INTERVIEW
article

 

couverture Ombeline Genest
Et si ce n’était qu’un rêve…LIRE L'INTERVIEW
article
couverture Pierre Dubois
Etat des lieuxLIRE L'INTERVIEW
article

____________________________________________________________

Bandes-annonces à découvrir

Découvrez les bandes-annonces des ouvrages 102.670, Talion et Triclones.
couverture couverture
VOIR L'INTERVIEW VOIR L'INTERVIEW

____________________________________________________________

Interview d’auteur à voir

Découvrez l’interview vidéo de Philippe Métayer qui nous parle de son ouvrage, Phiphi.
couverture visuel_interview
VOIR L'INTERVIEW

____________________________________________________________

 La sélection du mois

couvertureToujours y croire… couvertureLe temps des mammouths couverturePlume de femme couvertureManger du pain blanc

 

couvertureDes Muses et des mots… couvertureLe dossier Z couvertureLes Contis des Lumières-Sombres couvertureLa pierre bleue

 

couvertureLa voyageuse sur le banc couvertureJe rejette les choses vaines couvertureJournal de bord d’une détenue couvertureVagabond

 

L’auteur à succès du mois : Raymond Boulard

Nous avons le plaisir de vous présenter  » L’auteur à succès du mois « , Raymond Boulard et son ouvrage Un chemin de Lumière qui s’est vendu à plusieurs centaines d’exemplaires sur l’année 2012.

Auteur_à_succès_Edilivre

Depuis quand écrivez-vous ?
J’écris depuis une dizaine d’années notamment des comptes rendus sur la course à pied. Cet ouvrage est né petit à petit. J’ai relaté une étape de mon pèlerinage puis une autre. J’ai d’abord fait lire mes premiers jets à mes enfants qui m’ont encouragé à continuer. Etant donné que c’était mes enfants et que j’avais un doute sur la fiabilité de leur avis, j’ai communiqué mes écrits à mes amis qui, eux aussi, m’ont encouragé à écrire la suite de ce pèlerinage.

Avant cet ouvrage, avez-vous publié d’autres écrits ? Quel est votre passé en tant qu’auteur ?
Je n’avais pas publié d’autres ouvrages auparavant, je ne bénéficiais d’aucune expérience dans la publication d’écrits. Mes comptes rendus sur la course à pied étaient uniquement disponibles sur un site internet. 

Avant de partir sur les chemins de Compostelle, envisagiez-vous d’écrire un ouvrage ?
Avant de partir, je n’avais pas envisagé d’écrire un ouvrage. J’avais acheté un petit carnet mais c’était juste pour noter mes impressions sur le voyage. Je ne pensais pas que ce carnet allait devenir un livre.

Après avoir fait ce pèlerinage, qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?
Tout d’abord, c’était par rapport aux comptes rendus que j’avais l’habitude d’écrire. Je voulais laisser et garder une trace de mon voyage. Puis petit à petit, c’est devenu un réel plaisir de retracer mon pèlerinage par écrit. Du fait de mon handicap, j’ai mis 2 ans à finir l’écriture du manuscrit mais j’y ai pris beaucoup de plaisir.

Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Etant donné que je suis malvoyant, Un chemin de lumière interpelle et prend de pied mon handicap. Au début de l’écriture de l’ouvrage, je n’avais pas pensé à ce titre puis étant donné mon enfance douloureuse et mon parcours professionnel non pas sans embûches, ce titre donnait tous un sens à ma vie et à mon parcours jusqu’à l’accomplissement de ce pèlerinage.

Pourquoi avez-vous décidé de publier votre ouvrage ?
La première raison de cette publication est la volonté de partager mon témoignage, de faire part de mon parcours et de mon enfance. Suite à la publication de mon ouvrage, j’ai reçu des retours très positifs. Des personnes malvoyantes comme moi m’ont communiqué l’espoir qui leur a été transmis par mon récit.

Comment avez-vous connu Edilivre et pourquoi avez-vous décidé de publier chez Edilivre ?
J’ai connu Edilivre par une jeune auteure de 14 ans qui avait publié auprès de la maison d’édition un recueil de poèmes. J’ai rencontré cette jeune fille lors d’une de ses séances de dédicaces. Le contact s’est créé grâce à mon orthoptiste qui, lors d’une de nos séances, m’avait communiqué un article tiré du journal Presse Océan où la séance de dédicaces d’Océane était annoncée. Je suis donc allé à sa rencontre pour avoir son avis concernant Edilivre. J’ai également envoyé mon manuscrit à d’autres maisons d’éditions mais je n’ai jamais réceptionné de réponse de leur part. Après la réponse positive d’Edilivre, cela a tout de suite collé, je me suis donc lancé dans l’aventure avec eux.

Pensez-vous que la couverture de votre ouvrage ait bénéficié au succès de votre livre ?  Le succès aurait-été-il le même si vous aviez eu une couverture classique ?
Dans mon manuscrit, j’avais inséré une image représentant une bougie. J’ai donc demandé aux graphistes d’Edilivre de créer une couverture qui se rapproche de cette image. Je suis très satisfait du résultat et la couverture évoque très bien le titre de mon ouvrage. Ces deux éléments sont en adéquation. J’ai également eu de bons retours de la part de mes lecteurs. Je pense que celle-ci a contribué au succès de l’ouvrage puisque c’est un élément qui attire le regard et interpelle le futur lecteur.

Expliquez-nous comment avez-vous réussi à vendre plusieurs centaines d’exemplaires de votre ouvrage sur un an ?
J’ai contacté les libraires près de chez moi et ils m’ont fait part de leur accord pour mettre en place des séances de dédicaces. J’ai également l’habitude de ce type de démarche grâce à mon parcours professionnel. Lors de ma première séance de dédicaces, j’ai vendu 40 exemplaires. Beaucoup de connaissances et des personnes de mon entourage sont venus à ce rendez-vous. J’avais envoyé un mail à tous mes contacts pour les informer de ma séance de dédicaces en jouant sur la sensibilité dans le but de faire venir un maximum de personnes. Par la suite, j’ai organisé 2 autres séances de dédicaces. J’ai également organisé une conférence sur Saint-Jacques-de-Compostelle et j’ai parlé de mon pèlerinage et de mon parcours dans des églises. De plus, je connais un écrivain qui habite près de chez moi et nous participons ensemble à des séances de dédicaces. On se déplace ensemble et on se serre les coudes. Ainsi, on participe à des salons communément et on attire du monde sur notre stand. Le bouche à oreille a également fait son effet.

Quels outils fournis par Edilivre vous ont été utiles afin de faire croître vos ventes ? Avez-vous utilisé des marque-pages, cartes de visites, affiches ou livres prestige ?
J’ai utilisé des cartes de visite et elles m’ont été très utiles. J’ai distribué beaucoup de cartes de visites à des connaissances et à droite, à gauche.

Comment avez-vous fait pour vendre autant d’exemplaires auprès des libraires ? Quelles démarches avez-vous effectué auprès d’eux ? Avez-vous mis en place des séances de dédicaces ? J’ai bénéficié d’un très bon accueil de la part des libraires. Je les ai contactés très simplement en allant les voir directement et ils ont accepté pour organiser des séances de dédicaces. Les 3 séances de dédicaces que nous avons mises en place ont très bien fonctionné.

Avez-vous participé à des salons ? Qu’est que cela vous a apporté ?
J’ai participé à des salons où j’ai été invité par des connaissances. Lors d’un salon, j’ai contacté un média et il m’a interviewé. Après cela, l’interview vidéo a été diffusé sur son site internet ce qui fut une très belle mise en avant de mon ouvrage. Il faut toujours piocher à droite et à gauche pour trouver des contacts intéressants. Les séances de dédicaces sont très différentes des salons. Les visiteurs ne sont pas venus pour la même chose lors des séances de dédicaces et des salons.

Lors des séances de dédicaces, les personnes sont là pour faire leurs courses et n’ont pas véritablement la tête à acheter un ouvrage. Ce ne sont pas des lecteurs immédiats mais un jour ou l’autre ils le deviendront. Il ne faut donc pas hésiter à leur donner des cartes de visite.

Lors des salons, les personnes sont plus à même d’aller à votre rencontre. Lors de ce type d’événement, j’ai toujours avec moi un plan du circuit de mon parcours jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle pour montrer aux visiteurs ce que j’ai fait. C’est également un centre d’intérêt et un support attirant les visiteurs permettant d’établir un premier contact pour promouvoir mon récit.

Par quels moyens avez-vous bénéficié d’articles dans la presse ? Comment s’est déroulé le contact avec les journalistes ? Quelles ont été les retombées de ces mises en avant dans les médias ?
J’ai contacté les journalistes par téléphone. Lors de la conversation téléphonique, je leur présentais mon ouvrage et mon parcours. Je pense que mon handicap me permettait de bénéficier d’une meilleure écoute et réception à mon message. Lors de mes rendez-vous avec les journalistes, je préparais toujours un petit mot pour les interpeller et attirer leur curiosité concernant mon ouvrage. Les journalistes m’ont très bien accueilli et j’ai bénéficié de 2 articles qui m’ont permis de mettre en place des séances de dédicaces.

Vous attendiez-vous à un tel succès ?
Je ne m’attendais pas du tout à un tel succès ni à autant de témoignages. Ce livre a modifié le poids de mon existence et mon chemin surtout par rapport à mon handicap. C’est un nouvel horizon que je découvre auquel je ne m’attendais pas du tout.

Des conseils à donner aux autres auteurs Edilivre qui lisent cette interview afin de promouvoir leur livre ?
Si j’ai des conseils à donner aux autres auteurs Edilivre, ce serait de ne pas hésiter à se lier avec d’autres auteurs pour profiter de leur expérience. Il faut s’associer avec eux afin de réunir ses forces. De plus, les démarches auprès de la presse sont essentielles. Enfin, lorsque vous contactez des libraires, ne pas oublier de leur déposer des affichettes. Si une séance de dédicaces est prévue, diffusez l’information au maximum afin d’avoir les meilleures retombées possibles. Une dernière petite astuce, pensez à contacter le bulletin municipal de votre ville pour bénéficier d’un article dans ce support. C’est une publicité différente mais tout aussi efficace.

Quels sont vos futurs projets d’écriture ou autres ?
J’ai en tête d’autres projets d’écriture mais ils sont incertains pour que je puisse en parler. Rien n’est encore véritablement défini. Par ailleurs, je souhaiterais reprendre le sac à dos et partir sur d’autres chemins mais pour l’instant je dois préparer ma femme à cette éventualité car cela peut durer, tout de même, 2 mois. Pour les destinations de mon prochain pèlerinage, je pense au Mont Saint Michel ou bien Rome. En tout cas, Jérusalem sera impossible pour moi car le voyage dure plus de 8 mois. Mais une seule chose est sûre : c’est que je reprendrai le chemin et mon sac à dos.

L’auteur à succès du mois : Christelle Mansour

Nous avons le plaisir de vous présenter  » L’auteur à succès du mois « , Christelle Mansour et son ouvrage Poutoune qui s’est vendu à plus de 370 exemplaires sur l’année 2012.

Christelle_Mansour_Edilivre


Pourquoi avez-vous décidé de publier votre témoignage ?
Tout d’abord pour ma fille, afin de lui faire comprendre mon histoire mais également pour toutes les personnes anorexiques, pour qu’elles se sentent moins seules et qu’elles ne soient pas les seules à vivre ce cercle infernal de l’anorexie. Puis, ce fut également pour moi, pour m’aider personnellement, et pour me dire : je n’ai pas perdu 20 ans de ma vie pour rien. J’ai souhaité faire part de mon histoire afin de la  rendre bénéfique et de montrer l’exemple à toutes les personnes qui vivent une situation commune.

Quel est votre passé en tant qu’auteur ?
Avant l’écriture de Poutoune, je n’avais écrit aucun autre livre et l’écriture était pour moi une démarche très personnelle. J’écrivais des poèmes mais c’était uniquement pour moi.

Comment avez-vous connu Edilivre ?
Je dois bien vous avouer qu’avant d’envoyer mon manuscrit à Edilivre, je l’ai envoyé à de grandes maisons d’édition mais face à leur absence de réponse, j’ai décidé d’élargir mon choix. J’ai connu Edilivre en effectuant des recherches sur internet. Avec cet approfondissement, j’ai trouvé une plénitude de maison d’éditions beaucoup plus ouvertes que les traditionnelles mais Edilivre proposait un contrat plus intéressant notamment sur les droits d’auteur.

Comment s’est passée l’édition de votre livre chez Edilivre ? Avez-vous été satisfaite de nos services et de notre accompagnement ?
Durant tous les échanges de BAT, l’équipe d’Edilivre était toujours à mon écoute et attentive à mes modifications. De plus, le service communication a été très performant dans le contact avec les journalistes et a toujours répondu à leurs demandes.

Pourquoi avez-vous fait le choix d’une couverture personnalisée ? Pensez-vous que celle-ci ait contribué au succès de votre livre ?  
La couverture d’un ouvrage est le premier contact que l’on a avec l’objet. Cet élément touche le lecteur en premier lieu et l’image a toute sa force pour l’attirer et le conduire à le prendre en main. De plus, je souhaitais que la couverture soit le reflet de mon témoignage et que l’on comprenne le thème du livre rien qu’en le regardant. Et puis, c’était mon premier livre, alors je voulais qu’il soit parfait, totalement à l’image de mon histoire et la couverture était un élément très important pour moi.

Expliquez-nous comment avez-vous réussi à vendre plus de 370 exemplaires sur un an de votre ouvrage ?
Je pense que mon passage dans une émission sur une grande chaîne nationale y est pour beaucoup. J’ai eu des retours très positifs de mon passage et les gens ont été émus par mon histoire. L’émission a réellement donné envie aux spectateurs d’acheter le livre et de le dévorer.

Quel a été votre investissement personnel dans la promotion de votre livre ?
J’ai démarché beaucoup de journalistes notamment concernant les émissions qui diffusent des témoignages ou qui sont axées sur la santé, donc toujours en rapport avec la thématique de mon ouvrage. J’ai également réalisé des conférences sur l’anorexie dans ma région et les gens atteints de cette maladie se sont reconnus dans ce témoignage, ils ont donc acheté le livre.

Quels outils fournis par Edilivre vous ont été utiles afin de croître vos ventes ?
Le service communication m’a soutenue dans l’ensemble des démarches que j’ai effectué auprès de la presse et ils ont su répondre présents dès que les journalistes les ont contactés. Il a été un excellent relai et appui dans mes démarches auprès de la presse.

Expliquez-nous comment l’émission sept à huit a été intéressée par votre ouvrage et le présenter dans un de ces reportages ?
C’est très simple, j’ai envoyé un exemplaire de mon ouvrage à l’un des journalistes de cette émission. Celui-ci a été très ému par mon témoignage et m’a donc contactée pour réaliser un reportage sur l’enfer de l’anorexie. Les choses se sont passées très simplement.

Vous attendiez-vous à un tel succès ?
Non, pas du tout. Lorsque le premier exemplaire a été acheté, cela m’a touchée. J’ai été très contente et tous les retours de mes lecteurs me font chaud au coeur. Ce sont eux qui m’ont donné raison quant à l’écriture de cet ouvrage. Rencontrer quelqu’un qui a lu votre ouvrage et qui vous a comprise me fait tous les jours un bien fou. Le premier effet est un  » waouh  » de bonheur et de stupeur. Ce livre est une belle aventure qui restera gravée ainsi que toutes les rencontres dont il fut accompagné.

Un mot pour les auteurs Edilivre ?
Il faut oser et se donner une chance. Et cela vous ne devez pas en avoir peur car Edilivre donne la possibilité et c’est une chance pour tous les auteurs, ce qui est remarquable.

Quels sont vos projets futurs ? 
Je ne sais pas encore. Peut-être que je me lancerai dans l’écriture de l’après-anorexie, une explication sur le chemin de la guérison ou bien sinon cela sera toute autre chose, un sujet totalement différent de mon premier livre : un livre pour enfants. Je ne peux pas me prononcer sur mes projets d’écriture avec certitude. Ils trottent dans ma tête, maintenant à moi de trouver l’énergie pour coucher toutes mes idées sur le papier.