Tag Archives: 2013


Ce qu’il ne fallait pas manquer la semaine dernière

Retrouvez ci-dessous les actualités de la semaine dernière qu’il ne fallait pas manquer. Bonne lecture !

>>> Actualités Autour du livre :

> L’auteur de la semaine

> Bilan du marché du livre en 2013

> 20 jeux d’écriture pour affiner votre style

> L’expression de la semaine

> Comment composer un recueil de poésie ?

> La photo de la semaine

Ce_qu'il_ne_fallait_pas_manquer_Edilivre

Une rentrée littéraire à la baisse sous la barre des 600 nouveautés

C’est déjà la troisième année consécutive que la production romanesque de l’automne est en baisse, mais c’est également la première fois depuis 12 ans que le nombre de romans annoncé passe sous la barre des 600 nouveautés.

rentrée_littéraire_2013_Edilivre

Une baisse littéraire évidente
Les romans attendus entre la fin du mois d’août et le mois d’octobre sont prévus au nombre de 555 cette année. Parmi eux figurent 357 romans français et 198 romans étrangers. En comparaison avec l’année 2012, on assiste à une baisse de la production de 14 %, et l’écart se fait notamment ressentir sur le nombre d’ouvrages français publiés, puisque ces derniers s’élevaient au nombre de 426 l’année dernière, tandis que le nombre de romans étrangers était quant à lui de 220, soit une différence de 22 ouvrages avec ceux de cette année.

Moins de romans certes, mais plus de premiers romans !
Le nombre d’ouvrages à paraître cette année sera certes moins élevé que les années précédentes. Cela dit, on constate cependant que le nombre de premiers romans explose littéralement après 5 ans de frilosité. En effet, en cette année 2013, 86 nouveaux romans sont attendus, alors que ces derniers n’étaient qu’au nombre de 69 l’année dernière. Ce changement traduit bien un renouvellement littéraire, comprenant non seulement de nouveaux auteurs, mais également la dynamique d’une nouvelle génération d’éditeurs.

Quelques ouvrages à lire
rentrée_littéraire_2013_EdilivreAprès un premier débroussaillage des ouvrages prévus pour la rentrée, voici quelques livres qui pourront d’ores et déjà être lus dès la fin du mois d’août. Nous avons tout d’abord La nostalgie heureuse d’Amélie Nothomb, La grâce des brigands de Véronique Ovladé, Parabole du failli de Lyonel Trouillot. On pourra aussi retrouver Ciels de Loire d’Emmanuelle Guattari, Le fils de Sam Green de Sibylle Grimbert, La servante du Seigneur de Jean-Louis Fournier, Une enfance de Jésus de  J-M Coetzee, Esprit d’hiver de Laura Kasischke, Les saisons de Louveplaine de Chloé Korman, et bien d’autres ouvrages tels que Nue de Jean-Philippe Toussaint, Uniques de Dominique Paravel, Danse noire de Nancy Huston, Naissance de Yann Moix, Mon prochain de Gaëlle Obiegly, La lucarne de José Saramago ou encore Canada de Richard Ford.

Et vous, que pensez-vous de la rentrée littéraire ? Attendez-vous cet événement ?

Article écrit avec la participation d’Ilanie

Les meilleures ventes de romans du moment

Si l’année 2012 s’est clôturée avec la vente de nombreux romans tels que 50 Shades of Grey d’Erika Leonard James, L’appel de l’ange de Guillaume Musso, ou encore La Vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker, l’année 2013 n’est pas en reste et propose elle aussi de nombreux ouvrages.

Meilleures_ventes_romans_EdilivreMrs Dalloway
Numéro 1 des ventes en ce mois de juillet 2013, le roman de Virginia Woolf, publié en 1925, a su trouver son public. L’histoire se déroule après la Première Guerre mondiale et raconte la journée de Clarissa Dalloway, une femme élégante de Londres. A travers son roman poétique, la plus grande romancière du XXème siècle mêle à la fois les impressions présentes et les souvenirs, exprime la difficulté de relier soi et les autres, présent et passé, langage et silence, mouvement et immobilité.

Demain, j’arrête !
C’est ensuite au tour de Gilles Legardinier de suivre la tête du classement. D’après les internautes, le roman contemporain est à la fois très drôle et touchant. Julie, l’héroïne gaffeuse à laquelle on s’attache très vite, fait beaucoup de choses stupides, de quoi provoquer plus d’un fou rire chez les lecteurs. Elle nous donne alors à réfléchir à la chose la plus stupide que nous ayons fait de notre vie.

Inferno
On ne compte plus les célèbres best sellers de Dan Brown, entre Da Vinci Code, Anges et Démons, ou encore Le symbole perdu. Après Paris, Rome et Washington, c’est aujourd’hui en Italie que nous retrouvons Robert Langdon. Le professeur de symbologie à Harvard va cette fois devoir déchiffrer l’énigme la plus complexe de sa carrière, entraîné dans un monde centré sur l’une des œuvres les plus grandioses et les plus mystérieuses de la littérature italienne : l’Enfer de Dante.

Le gardien de phare
Il s’agit déjà du septième volet de la série de Camilla Läckberg, et cette fois, Erica Kalck est sur tous les fronts. Entre ses bébés jumeaux dont elle doit s’occuper, son enquête sur l’île de Gräskar, et son soutien infaillible à sa sœur Anna victime d’un terrible accident de voiture, l’auteure poursuit avec brio la série policière la plus attachante du moment.

La liste de mes envies
Le roman de Grégoire Delacourt nous raconte ici une histoire lumineuse, forte d’amour et de hasard, qui nous invite à revisiter nos envies. Jocelyne, dit Jo, qui rêvait d’être styliste à Paris, aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque, et son père, malade, oublie sa vie toutes les six minutes. Elle rencontre Jocelyn, dit Jo, avec qui elle a deux enfants, et perd un ange, ce qui va dérégler les choses entre eux. Son mari devient alors cruel, mais elle reste et courbe l’échine. Puis vient le jour où elle décroche le ticket gagnant du loto et remporte plus de 18 millions d’euros.

Meilleures_ventes_romans_Edilivre

La liste des meilleures ventes de romans ne s’arrête pas là et comporte également de nombreux ouvrages tels que Un avion sans elle de Michel Bussi ou encore Immortelle Randonnée de Jean-Christophe Rufin, de quoi occuper les lecteurs pour un bon moment.
Et vous, que pensez-vous des meilleures ventes de romans de cette année ? Lequel préférez-vous ?

Article écrit avec la participation d’Ilanie

Le Marathon des mots, la littérature à l’honneur dans la ville rose

Du 27 au 30 juin prochain, Toulouse accueillera la neuvième édition de son festival de littérature internationale : Le Marathon des mots. Si vous cherchiez une raison pour aller profiter du soleil du Sud de la France, tout en enrichissant votre culture littéraire, vous voilà servis.

Le_Marathon_des_mots_EdilivreUn festival à diverses facettes
Le festival Marathon des mots est né en 2005 par une initiative d’Olivier Poivre d’Arvor, écrivain et directeur de France Culture depuis trois ans. Il se tient chaque année au mois de juin et rassemble une multitude d’auteurs, d’éditeurs mais aussi d’acteurs et de chanteurs venus des 4 coins de la planète. Ces derniers se relaient pour offrir au public la chance inouïe de passer du temps avec eux sous différentes formes : lectures, forums, rencontres et spectacles. L’événement se concentre, au fil des jours, autour de plusieurs thèmes. Par exemple, les pays arabes étaient mis à l’honneur en 2011, notamment en réponse aux révoltes qui chamboulaient la région et l’Italie était le choix de l’année 2012.

Le festival est une telle réussite que, depuis sa création, des petits sont nés du concept original. En Belgique se tient régulièrement une version plus « européenne » du Marathon des mots ainsi qu’à Tunis avec le festival Al Kimat, ce qui donne en français le festival des mots. Une dernière question se pose : pourquoi « marathon » ? Tout simplement car, au vu des innombrables événements, les 100 000 visiteurs qui participent annuellement au festival mèneront l’intense découverte à leurs rythmes.

Une édition 2013 riche en couleurs
Cette année, le festival, éloquemment nommé « Gens de Buenos Aires », se concentrera en grande partie sur la littérature argentine. Même si les anciens comme Borges, dont on lira un texte de « Fictions » ne seront pas oubliés, l’accent sera largement mis sur les œuvres et auteurs contemporains.  Seront notamment présents des écrivains tels que Claudia Piñeiro, Alan Pauls, Damian Tabarovsky mais aussi des artistes comme Marcial Di Fonzo Bo, metteur en scène et acteur nominé aux Molières ou encore Alejandra Radano, illustre danseuse de Tango.

Néanmoins, la francophonie ne sera pas en reste pour autant. L’hexagone sera
représenté par de nombreuses figures littéraires puisque des écrivains tels que Charles Dantzig, Paule Constant et Patrick Deville seront de la partie. On y verra également des artistes comme Pierre Arditi, Guy Beart ou encore la jeune chanteuse Camelia Jordana. Le_Marathon_des_mots_EdilivreMais la Belgique, aussi, qui réunira de nombreux talents dont Amélie Nothomb et le poète Eugène Savitzkaya ! Vous l’aurez bien compris, c’est la diversité de la programmation qui donne toute son importance à ce festival qui semble avoir de beaux jours devant lui.

Avez-vous déjà participé à un Marathon des mots ? Ce rendez-vous littéraire vaut-il le détour selon vous ?

Article écrit avec la participation d’Alexandre

Edilivre était présent au Salon du Livre de Paris 2013

Salon_du_Livre_de_Paris_EdilivreNotre maison d’édition était présente au Salon du Livre de Paris du vendredi 22 au lundi 25 mars au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Cette 33ème édition a accueilli plus de 200 000 visiteurs et de grands noms de la littérature ont défilé au cours de ces 4 jours.

Cette année, notre stand de 48m2, convivial et confortable, a accueilli plus de 150 auteurs en séance de dédicaces.

Nous avons le plaisir de vous présenter une vidéo retraçant la présence d’Edilivre au cours de cet événement littéraire :

[youtube=  »http://www.youtube.com/watch?v=8BYmiDT5PI4&feature=youtu.be »]

Edilivre était présent à la Foire du Livre de Bruxelles 2013

Foire_du_Livre_Bruxelles_EdilivreEdilivre était présent à la Foire du Livre de Bruxelles 2013, du 7 au 11 mars 2013, à l’espace Tour & Taxis.

Cette 43ème édition a accueilli pas moins de 70.000 visiteurs venus découvrir les nouveautés littéraires. Cette année, l’Espagne était mise à l’honneur.

Lors de ces 5 jours de manifestation, l’équipe Edilivre a été ravie d’accueillir une centaine d’auteurs en séance de dédicaces, qui ont fait le déplacement depuis la Belgique, la France mais également d’Afrique ou encore d’Italie.

Nous avons le plaisir de vous présenter une vidéo retraçant la présence de notre maison d’édition au cours de cet événement littéraire :

[youtube=  »http://www.youtube.com/watch?v=FUFERsXtPi0&feature=share&list=UUUgzoXSm0BnJiJYnrRyX73A »]

Nous vous donnons, à toutes et à tous, rendez-vous l’année prochaine, du 20 au 24 février 2014, afin de partager ensemble une nouvelle manifestation littéraire.

Cap sur les nouveautés littéraires de 2013

Ami de récits exotiques et sentimentaux, admirateur fervent de témoignages politiques, amoureux de thrillers ou de fresques familiales, vous serez comblé par la diversité romanesque de ce début d’année.

nouveautes_litteraires_2013_EdilivreQuand les talents de la génération 2000 font leur come-back
Catherine Cusset revient tout d’abord avec L’Indigo, épopée narrant le périple de quatre occidentaux invités au festival de Bombay. Après avoir convié son lecteur dans le New-York universitaire (Le Problème avec Jane) puis dans l’Europe de la guerre froide (Un Brillant avenir), Cusset nous parachute cette fois dans une Inde menacée par le terrorisme. La finesse psychologique de l’écrivain s’impose comme l’atout incontestable de ce captivant récit. David Foenkinos fait également son grand retour sur la scène littéraire. Après l’hyper médiatisation de La Délicatesse, adapté au cinéma avec Audrey Tautou dans le rôle-phare, le prosateur suédois publie Je vais mieux. Foenkinos met en scène un quadragénaire dont la prospérité  financière et familiale est malmenée par un grave problème de santé. Ce roman contient tous les ingrédients qui avaient déjà contribué au succès des précédents opus de notre auteur qui sait traiter de sujets graves tout en délicatesse. Edito politique à présent, avec Bruno Lemaire, ancien ministre de l’agriculture, qui retient l’attention avec ses Jours de pouvoir dans lequel il témoigne de sa trépidante expérience au sein du gouvernement Fillon. Quelques révélations politiques fracassantes en vue ?

Quand les plumes infiltrent le milieu journalistique
Yasmina Reza relate dans Heureux les heureux les déboires de dix-huit personnages exprimant leurs insatisfactions sous forme de monologues. Elle y brosse notamment le portrait d’un reporter en mal d’amour, déçu par une vie conjugale contraignante. Dans le registre journalistique toujours, la psychanalyste Alice Massat signe une œuvre vertigineuse avec Les Quatre éborgnés. Ce roman rapporte la perversion cruelle dont sont victimes une jeune reporter et trois de ses proches. Les mésaventures de ces personnages permettent à Reza de brosser un portrait au vitriol de la société contemporaine. Enfin, c’est l’américain Thomas H.Cook qui retient notre attention avec la parution de L’Etrange destin de Katherine Carr. Véritable polar, celui-ci met en scène un écrivain-journaliste, hanté par la disparition de son jeune fils, et déterminé à mener l’enquête pour retrouver une poétesse enlevée dans sa ville. Suspense, quand tu nous tient !

Quand les héros de 2013 se révèlent particulièrement atypiques
Des personnages en perte de repères: tels sont les protagonistes-clés d’Olivier Bleys et de Pascal Bruckner, auteurs respectifs du Le Maître de café et de La Maison des anges. Le premier narre les périples d’une famille italienne des années 1950 qui se lance dans un road-trip rocambolesque, sous l’influence du patriarche. Ce dernier conduira femme et nouveautes_litteraires_2013_Edilivreenfants jusqu’au Costa Rica ! Le second s’intéresse, quant à lui, aux errances sadiques d’un agent immobilier cynique perdu dans le Samu social parisien. Surpris par un trop plein d’ennui et de désabus amer, l’homme déferle sa violence sur les indigents qui croisent sa route… Trouvera-t-il le chemin de la rédemption ?

Alors, l’un de ces ouvrages a-t-il particulièrement attiré votre attention ?

Article écrit avec la participation de Camille

Les livres qui ont marqué l’année 2012

La fin du monde étant reportée à plus tard, l’année 2012 marque ses derniers pas et 2013 pointera bien le bout de son nez. Au cours de cette année, certains livres ne sont pas passés inaperçus autant par leurs contenus, par le succès qu’ils ont rencontré ou bien par la personnalité de leur auteur. Nous vous proposons donc de découvrir une rétrospective des ouvrages qui ont marqué 2012.

Langue fantôme suivi de Eloge littéraire d’Anders Breivik de Richard Millet
Publié en août 2012, ce livre a fait l’objet d’une vive polémique. Certains l’ont qualifié d’éloge au meurtrier Anders Breivik et de pamphlet raciste qui déshonore la littérature. D’autres ont estimé qu’il s’agissait d’une critique purement littéraire dont des phrases ont été sorties de leur contexte afin de créer la controverse. Ecrire un éloge sur le responsable du massacre de 77 personnes en Norvège, qu’il soit sincère ou constituant une tentative d’explication du geste de l’assassin, dérangea. L’auteur français de cet ouvrage, Richard Millet, fut contraint de se retirer du comité de lecture de Gallimard. Selon la maison d’édition, ses fonctions étaient incompatibles avec un roman tant contesté.

Les lisières d’Olivier Adam
Olivier Adam, âgé de 38 ans, né à Draveil près de Paris, est non seulement un écrivain hors pair mais également un scénariste. Il a participé, entre autres, à l’écriture du film Je vais bien ne t’en fais pas du réalisateur Philippe Lioret. Cette année, son livre fut placé en tête des romans préférés de la rentrée et également au sein des favoris pour les prix littéraires mais l’auteur fut boudé par les membres des jurys. Cet ouvrage, de 450 pages, retrace l’histoire de Paul Steiner qui vient soutenir sa mère hospitalisée et son père en détresse au sein d’une tranquille banlieue parisienne. L’auteur y règle ses comptes avec les deux France qui s’ignorent : celle du Front national et celle de Saint-Germain des Prés représentant la gauche caviar. Au vu du contexte politique lors de sa sortie, le thème n’est pas passé inaperçu.

 

Une place à prendre de J.K Rowling
Le 27 septembre 2012, 15 ans après la sortie du premier volet d’Harry Potter, le dernier ouvrage de J.K Rowling fut publié. Pour ce roman de 512 pages, l’auteur décida de changer entièrement de registre. En effet, l’histoire se déroule à Pagford, un petit village du sud de l’Angleterre. Le conseiller paroissial, Barry Fairbrother, y est assassiné et sa place est désormais vacante. Cet écrit, plutôt grinçant, véritable peinture de l’Angleterre contemporaine, fut vendu à 33 500 exemplaires en France seulement une semaine après sa sortie. La romancière, qui a porté toute une génération avec la vente de 450 millions d’exemplaires de la saga d’Harry Potter dans le monde entier, continue donc de faire rêver et d’attiser les curiosités avec son dernier livre qui n’est en rien semblable à ses précédents.

Une semaine de vacances de Christine Angot
Malgré ce que l’on pourrait croire, ce livre de 138 pages, publié en septembre dernier, n’est pas un ouvrage sensuel. Il s’inscrit dans la continuité d’un précédent roman publié en 1999 et expose un sujet phare de l’écrivain : l’inceste. Christine Angot y fait sa propre thérapie psychanalytique avec un enchaînement de scènes de sexe très violentes qui raconte l’horreur qu’elle a vécu étant petite fille sous l’emprisonnement de son père. Ce livre écrit à la troisième personne lui a permis de garder une certaine distance avec ce qu’elle y raconte.  Pressentie pour le Prix Décembre, tout comme Olivier Adam, elle fut également l’une des plus grandes déconvenues des prix littéraires de cette année. Celui-ci était peut-être trop noir et trop détaillé pour faire l’unanimité.

Parmi les ouvrages qui ont marqué cette année, on peut également citer Le sermon de la chute de Rome de Jérôme Ferrari car il a reçu le prix Goncourt, prix littéraire de grande renommée, le récit américain érotique Fifty Shade of Grey de E.L James qui n’est pas passé inaperçu lors de sa sortie aux États-Unis et enfin l’auteur Joël Dicker qui a marqué les esprits en étant mis en lumière par le prix de l’Académie française pour son deuxième roman La vérité sur l’affaire Harry Québert alors que les pronostics n’étaient pas en sa faveur. Et vous, quel est le livre qui a marqué votre année 2012 ?

Article écrit avec la participation de Camille

Edilivre vous souhaite une bonne année 2013

Toute l’équipe d’Edilivre souhaite à l’ensemble de ses auteurs une bonne année 2013 ainsi que de beaux projets d’écriture.

A cette occasion, nous vous remercions pour votre confiance et nous espérons que cette nouvelle année sera pleine d’inspiration et de réussite pour vos écrits.

Bien chaleureusement.