Somme assommée d'ironie

Je me donne le la

Par Paul-Roger Lina

Thème : Autres / Divers

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 232

Date de publication : 17/08/2010

ISBN : 9782812135552

Disponible

Livre papier
18,00 €

Livre numérique : format Pdf
4,99 €

Résumé

Somme assommée d'ironie se veut particulièrement fibreux et résistant, expressément inébranlable. En fait, il s'agit, en toute simplicité, de s'emparer du Tout, de l'univers – en vrai, concret, plus celui des mots, abstrait, – en l'atomisant en un puzzle aux pièces bourrées de vie, d'enthousiasme, d'amour et de haine, bouillonnantes en somme, pour enfin reconstituer le Tout non pas tel quel, mais en SON propre Tout. L'appropriation. En ouvrant ce livre, vous assisterez aux premiers balbutiements de cette nouvelle mise en plis des réalités – non sans ironie. Tous les nouveau-nés naissent dans l'ironie la plus totale. Car au fond, l'ironie, il vaut bien mieux l'épuiser au commencement, au plus tôt, avec fougue, par la fougue. Ce livre appartient au domaine de la littérature distractive – oxymore (ironiquement parlant). L'auteur vous prie de vous y insinuer.

Biographie de Paul-Roger Lina

Qu'il y en a des as ès lettres qui vous attendent, par vos livres, au créneau, lorsque vous y montez ! Rigueur de prof, ils vous dissèquent, vous tancent, quoi qu'ils aient compris au fil des pages : toutes les raisons sont bonnes pour jouir en beau vicieux désenthousiasmé. La passion est reléguée au ban. Moi, je suis né en France cent dix ans après Wilhelm Albert Wlodzimierz Apolinary de Waz-Kostrowicki, en gros : Guillaume Apollinaire. Poète de génie, au verbe particulièrement profond, aimant ou désaimant. Le verbe concis, le verbe précis. Mais surtout vivant à travers l'émotion transmise au lecteur - sans oublier que l'écrivain destine son livre aux lecteurs mais ne l'écrit pas pour eux. Ambivalence : obligation. C'est tout juste si les vocables assemblés ne dansent pas extatiques dans leur transe d'entrechocs ; l'un amène le suivant et ainsi de suite ; ils sont complémentaires ; ils doivent, tout en respectant réciproquement leur sonorité respective, se télescoper pour, tous ensemble, créer l'eurythmie : tel est mon dessein, ma vie. Aussi nombreux qu'on les puisse trouver, les vocables, doublés par leurs moult sens de soie, sont les domaines auxquels je porte intérêt. Rien de très divers... avoué-je aux bons académiques auxquels je ne destine pas mon ouvrage. J'accorde désormais mon arbalète scripturale pour jouer une partition de littérature. De ma plume coule de l'amour pur, ainsi qu'une exhaustivité de sentiments. Et c'est ce qu'il faut comprendre. Et l'ironie.

Articles associés

Aucun article n'est associé à cet ouvrage.

Avis des lecteurs

Commentaire de Mikel Benoit - 14/06/2011

C'est intéressant mais le premier chapitre est trop long. Dommage...Le deuxième semble partir sur une bonne voie. Est-il trop long également ?

Mots clés

Utilisez un espace pour separer vos mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.