Evénements


8 avril 2016
Posté par
Guillaume

Résultats du Prix de l’auteur sans piston 2016

pspAprès deux étapes de sélection et l’examen des trois ouvrages finalistes par nos deux jurys, nous sommes heureux de vous annoncer le nom du grand gagnant de cette troisième édition, M. Michel Masméjean pour son ouvrage Le Passé recomposé ou les jeunes années de Martin Maurel.

 

Prix des Auteurs et Grand Prix du Jury du Prix de l’auteur sans piston 2016 : Le Passé recomposé de Michel Masméjean.

 Le Passé recomposé a su se démarquer auprès de nos deux jurys. En effet, notre Grand Jury, composé d’une quarantaine de journalistes, d’une trentaine de libraires, a décerné le Grand Prix du Jury à Michel Masméjean. Un succès qui ne se dément pas puisque notre deuxième Jury, composé des vingt-trois lauréats régionaux, lui a aussi attribué Le Prix des Auteurs ! Un véritable plébiscite donc, pour ce très beau roman qui retrace le parcours d’une vie.

Notre auteur, très touché, nous confie ressentir une grande « satisfaction personnelle, d’autant plus que ce sont des confrères et des professionnels de l’écriture qui en ont décidé ainsi ».

Par la délicatesse de son écriture et son humanité, Michel Masméjean pose un regard tendre, nostalgique et parfois acerbe sur une certaine France en nous racontant ici la jeunesse de son alter ego, Martin Maurel.

Un héros qui le suit depuis longtemps maintenant puisqu’il s’agit du troisième tome des aventures pas si virtuelles de Michel-Martin. Après La Toupie, publié en 2012 et Les Tribulations d’un enfant du rail, sorti en 2014, qui se concentraient principalement sur sa vie d’adulte, Michel Masméjean s’offre un retour aux origines dans ce dernier roman, entrainant notre Jury enthousiaste avec lui.

« J’ai adoré ! L’auteur nous emmène avec lui explorer ses souvenirs. Le texte est bien tourné, drôle ». Un récit qui « sent bon le Sud » et « les années cinquante ».

Un projet d’écriture motivé par le désir de laisser à ses enfants comme ses petits-enfants une trace de son passage, lui qui regrette d’avoir si peu connu ses propres grands-parents : « Une canne, une pipe, une blague à tabac et une ou deux historiettes à leur sujet … pas plus ! »

Ainsi est née l’idée de cette autofiction, récit de souvenirs et autres choix de vie qui dessinent l’histoire et l’identité d’une famille formant un héritage qui n’a pas de prix. « J’ai toujours pensé qu’il était important de laisser à ses survivants une trace des générations passées afin que les descendants sachent dans quelle famille ils s’enracinent ». Une quête à rebours dans le fouillis des souvenirs à « la recherche de la vérité ».

 

Deuxième Prix du Grand Jury : Anti-Manuel de séduction à l’usage des hommes exceptionnels de Bertrand Chambertin.

anti manuelPetit guide pratique à mettre entre toutes les mains, cet anti-manuel – « anti » puisqu’il vous révèle à vous-même plus qu’il ne vous apporte une méthode – vous aidera à mieux comprendre cet art délicat qu’est la séduction.

 

Avis du Jury : « Un auteur qui connait son sujet et donne des conseils réels, qui peuvent être utilisés aisément et dans le respect de l’autre. »

 

 

 

Troisième Prix du Grand Jury :  Mon nez à couper de Mohamed Benotman.

nez à couperUne aventure rocambolesque qui nous entraine sur les pas d’un héros bien trop curieux qui se trouvera mêlé, malgré lui, à une étrange affaire. Mon nez à couper que ce pauvre Didier, comme ses lecteurs, sauront en tirer des leçons.

 

Avis du Jury : « Arriver à tenir le lecteur en haleine pendant quatre-vingt-dix pages avec une simple lettre, bravo ! »

 

 

 

Le Prix de l’auteur sans piston un prix littéraire pas comme les autres :

Depuis 2013, Edilivre lance chaque année un prix littéraire qui récompense des auteurs publiés en-dehors du circuit éditorial traditionnel, dans l’optique de favoriser les rapports entre auteurs, de faire connaitre nos ouvrages et d’encourager le plus possible à la lecture !

Cette troisième édition s’est déroulée en deux étapes distinctes. Nos auteurs se sont tout d’abord échangés leurs ouvrages via leur Club Auteurs, afin de désigner un lauréat pour chaque région. Parmi eux se sont distingués trois auteurs qui ont pu ainsi accéder à la deuxième et dernière étape.

Lors de la sélection nationale un Jury de professionnels, composé de libraires et de journalistes, ont départagé nos trois auteurs finalistes pour attribuer les trois Prix du Grand Jury. Parallèlement les vingt-quatre lauréats régionaux ont évalué ces ouvrages pour finalement décerner le Prix des Auteurs. Quatre-cent au départ, ils n’étaient plus que trois au terme de ces sept mois de compétition.

Une belle aventure où tous les genres littéraires se sont mélangés. Ce Prix offre l’opportunité à nos auteurs et de mieux se faire connaître au sein de notre communauté tout comme auprès de professionnels du monde de l’édition et du journalisme. Les demandes de participation sont à chaque fois plus fortes et l’accueil des professionnels toujours aussi positive, l’envie était donc encore une fois au rendez-vous pour cette troisième édition. Et nous remercions tous ceux qui ont pris part à ce voyage !