Interview écrite


17 janvier 2018
Posté par
Éditions Edilivre

Rencontre avec Laurent Garnier, auteur de « Moytura – Tome 1 »

Présentez-nous votre ouvrage

Moytura est à la fois une épopée héroïque et la découverte d’un monde, une sorte d’initiation au voyage à travers une quête, ou plutôt une enquête.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J’aime beaucoup la culture celte, et la mythologie en général. Au départ, je voulais écrire un roman qui rassemblait tous les mythes celtes, notamment le livre des invasions de l’Irlande et le Cycle de la Branche rouge. Une façon de faire découvrir une culture très méconnue. Puis, de fil en aiguille, j’ai transformé ce travail en histoire plus personnelle.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

A un très large public, de 12 à 100 ans et plus, fan d’Héroïc Fantasy ou novice dans le genre. C’est une très bonne initiation pour ce type de lecture je pense.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Moytura est surtout une quête identitaire. Dragan est un personnage qui apprend à grandir et à gérer ses émotions. Il est très instable car il doit affronter un monde en conflit permanent et des situations qui le dépassent. Mais, la solidarité et la complicité qui règnent entre lui et ses amis lui permettront d’évoluer et de franchir les obstacles qui se présentent à lui.
Il y a aussi une dénonciation de l’archaïsme des traditions, du faux semblant de certaines valeurs dites morales et dont l’un des personnages en pâtit.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans des faits historiques, ou devrais-je dire mythologiques. D’ailleurs, Moytura est le nom d’une bataille dans les légendes Irlandaises.
La culture manga m’a beaucoup influencé aussi, ainsi que de grands auteurs comme Tolkien, Herbert, Dan Simmons ou encore Jaworski.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je viens de terminer une nouvelle pièce de théâtre qui devrait se jouer l’année prochaine, sinon, j’écris actuellement un roman de Science-Fiction, mais chuuuut… je n’en dis pas plus.

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Je vous souhaite un agréable voyage dans le monde de Moytura.