Rencontre avec Zanatany, auteur de «Le Secret d’Elise»

Dans quelle région habitez-vous en France ?
J’habite toujours dans l’Essonne dans la région d’Ile de France.

Présentez-nous votre ouvrage ?
Un matin, David va trouver sur l’oreiller voisin, une lettre de rupture de sa copine Elise. Elle explique les raisons de la rupture, mais il n’y croit pas une seule seconde. Étant donné qu’elle a coupé les ponts du jour au lendemain sans donner d’explication, il va engager un détective privé pour la retrouver et connaître les raisons de la rupture.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’ai écrit ma première pièce de théâtre. C’est avec cette pièce que j’ai appris sur le tare et que j’ai amélioré par des lectures et relectures, jusqu’à que je me dise, ok c’est ta première pièce, tu peux partir sur cette base et en faire d’autre. Le déclic, c’est lorsque j’ai pu faire une lecture avec l’atelier de théâtre à Longjumeau, c’est à ce moment-là que j’ai vraiment pu me rendre compte si c’était crédible ou pas. Le retour que j’en ai eu m’a motivé.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Le secret d’Elise concerne tout le monde. J’ai surtout voulu mélanger comédie et sujet délicat pour éviter de tomber dans le trop sérieux. Donc ceux qui aiment le mélange des genres et le théâtre, sont les bienvenus.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
A un moment donné, il y a toujours une raison des actes que l’on fait dans la vie. Et de la manière que l’on fait ne correspond pas forcément à tout le monde, on essaie quelquefois de trouver un compromis

Où puisez-vous votre inspiration ?
Pour cette pièce de théâtre, j’ai voulu exagérer les conséquences que l’on peut faire. Personnellement, je n’embaucherai jamais de détective privé pour connaître les raisons d’une rupture, mais j’ai trouvé ça drôle d’inclure cette idée pour raconter cette histoire. Et puis j’ai réfléchi à comment être original pour se faire connaître quand on n’est pas connu. Je me suis souvenu de Quentin Tarantino qui s’est fait connaître grâce à Pulp Fiction, même si des films, il en avait déjà fait auparavant. Du coup pour cette pièce, je suis partie dans le même procédé, raconter une histoire en puzzle. Je vous rassure je ferai d’autre pièce de théâtre pas du tout en puzzle.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai trois pièces de théâtre en chantier dont un quasiment finit.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’ai bien l’intention d’en écrire plusieurs pièces de théâtre, j’espère que le secret d’Elise va me porter bonheur, en rapport au statut Facebook que j’ai épinglé pour l’occasion. Alors, j’espère que le bouche-à-oreille fonctionnera. Pour ceux qui veulent me suivre, ma page Facebook s’appelle le monde de Zanatany et mon twitter c’est Tanyben. N’oubliez pas de rajouter un commentaire dans les avis sur cette page si vous avez aimé la pièce.

Livre