Rencontre avec… Valérie Gasnier

Valérie Gasnier, Rencontre en montagne est votre premier ouvrage publié chez Edilivre. Quelle est l'histoire abordée ? C'est l'histoire d'une jeune femme qui ne trouve pas sa place dans la société d'aujourd'hui. Alors, elle décide de partir faire un long voyage qui pour elle, devait être un voyage sans retour. Cette personne qui depuis toujours est en quête d'amitié, ne connaît malheureusement que solitude, isolement et échecs. Dans sa vie de tous les jours, c'est un peu une "miss catastrophe", dans le sens où elle est très maladroite, étourdie, un peu gauche, naïve et faible et subit sans cesse moqueries et humiliations. C'est un vrai désastre ! Comment vous est venue l'idée d'écrire cette intrigue ? J'ai laissé parler mon cœur tout d'abord en faisant revivre le souvenir d'une personne qui comptait beaucoup pour moi et qui montrait dans la vie de tous les jours, un exemple de force et de courage. Cette source d'inspiration m'a été bénéfique. D'autre part, je me suis laissée prendre au jeu, en accentuant le rôle de Jagnolia par rapport à quelqu'un que j'ai connu. A travers ce récit, j'ai souhaité mettre une touche d'humour à cette intrigue tout en ne négligeant pas le côté sentimental et moralitique. Ecrivez-vous depuis longtemps ? Oui, j'ai toujours aimé écrire. C'est une de mes passions. Cela m'apporte beaucoup et me permet de m'évader. Quand j'étais petite, je prenais plaisir à lire à mon entourage les poésies que je faisais. Plus tard, à une période de ma vie, j'ai vraiment commencé à ressentir le besoin d'écrire. C'était il y a environ dix ans. A cette époque, je débutais par une pièce de théâtre destinée à la jeunesse puis j'ai continué avec des essais, des nouvelles et des contes pour enfants. Parfois, j'ai plusieurs sujets en tête aussi je note mes idées dans un coin et lorsque je suis inspirée, je commence alors à développer le contexte de l'histoire. Je prends également plaisir à illustrer par des dessins, des contes pour enfants. C'est pour moi un réel bonheur ! Avant de publier Rencontre en montagne, l'avez-vous fait lire à vos proches ? Oui, j'ai fait lire certains passages de mon livre à quelques membres de ma famille et à des amis proches. Je voulais avoir leur avis, savoir s'ils trouvaient que mon roman était agréable à lire et si l'histoire était pour eux intéressante. Avant qu'il ne soit publié, chaque fois que je relisais "Rencontre en montagne", je modifiais certaines phrases qui pour moi ne convenaient finalement pas et puis, il n'y a pas mieux pour enrichir son vocabulaire et travailler la langue française ! A travers cet ouvrage, y a-t-il un message que vous souhaitiez délivrer à vos lecteurs ? Je pense que quoiqu'il puisse arriver, la vie est fantastique et il faut vraiment la croquer "à pleines dents" et en profiter jusqu'au bout. C'est le message que je voulais laisser passer. J'ai souhaité que le personnage principal de mon histoire, puisse redonner courage et force de lutter à ceux qui l'ont perdu. Ainsi la vie de mon héroïne : Jagnolia, va changer du tout au tout au moment où elle s'y attend le moins ! Elle connaîtra désormais des instants de pur bonheur et de réconfort et un réel épanouissement. D'autre part, Jagnolia et son ami Grégory nous donnent une belle leçon de vie en nous démontrant que vivre dans la discorde et dans la violence n'apportent rien et qu'il faut savoir profiter des bonheurs simples de la vie. En tant que lectrice, quels sont les livres qui vous ont le plus marqué ? Il est certain que j'ai pris un réel plaisir à lire des romans tels que : "L'homme qui murmure à l'oreille des chevaux" de Nicholas Evans et "l'alchimiste" de Paulo Coelho. Mais, j'apprécie toutes sortes de lectures, notamment les livres du Clezio et de Bernard Werber. Plus jeune, j'ai beaucoup aimé "le monde de Sophie" de Jostein Gerder ainsi que "Le petit Prince" de Saint-Exupéry. Un second livre en perspective ? Deux livres pour enfants vont être édités prochainement. J'ai aussi en projet deux thèmes qui me tiennent à cœur et qui sont destinés aux adultes. J'essaierai également de faire publier les manuscrits que j'ai terminés et qui cette fois-ci concernent la jeunesse.

Commentaires