Rencontre avec Torry, auteure de  » Sébastien, une vie fantôme « 

Torry_EdilivrePouvez-vous introduire, en quelques mots, votre ouvrage ?
Mon livre est un hommage, il aspire à l’espoir lors d’une détresse affective.

Qui est Sébastien ? Que représente-t-il pour vous ?
Sébastien est le père de ma fille unique. Il représente beaucoup bien sûr, il a été un pilier dans ma vie et il reste omniprésent dans mon cœur.

Votre livre aborde le thème de la vie après la mort. Qu’en pensez-vous ?
Je pense que la vie après la mort est tout d’abord une idée rassurante, car moins définitive, mais elle existe au moins sous une forme, le souvenir, puisque nous continuons à chérir nos disparus.Cette énergie qui nous habite lorsque qu’on est vivant, où va-t-elle ? Je ne sais pas, mais j’ai le choix de croire qu’elle peut peut-être se réincarner,. Chacun peut y penser avec liberté.

Quels autres thèmes abordez-vous dans votre roman ?
Les thèmes que j’aborde dans mon livre sont la souffrance, la maladie, le chagrin, le manque affectif, la force de l’esprit humain, et l’espoir. J’ai vécu l’écriture de cet ouvrage comme une rébellion, je ne voulais pas accepter cette mort.

Pourquoi avoir choisi de coucher par écrit votre témoignage ? Quel impact pensez-vous que l’écriture puisse avoir ?
J’ai choisi d’écrire ce témoignage car je voulais chasser la souffrance qui m’habitait, et surtout je souhaitais que Sébastien continu de vivre à travers ces lignes.
Je pense que l’écriture peut avoir un effet bénéfique, elle libère et elle permet une réflexion. Pour moi, elle a été thérapeutique.

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
Aux personne qui liront mon livre, je dis que nos êtres chers ne disparaissent pas en totalité avec la mort, que la souffrance ne doit pas avoir le dernier mot, et que c’est dans notre cœur que réside le meilleur de nous même.