Rencontre avec Théophile Marcelin Téhé, auteur de  » Sur le terrain comme dans la vie « 

Théophile_Marcelin_Téhé_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Sur le terrain comme dans la vie est l’histoire bouleversante d’un jeune garçon passionné de football et qui veut à tout prix en faire sa vie. C’est un roman à caractère autobiographique.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
L’écriture a toujours été pour moi le seul moyen de communiquer, de m’ouvrir aux autres et surtout de me faire comprendre. Ce livre est le lourd secret d’une jeunesse que même mes proches ignorent.
L’avoir écrit a été une excellente thérapie et il sensibilisera un public assez large au delà même de mon entourage. D’autant plus intrigant que j’ai choisi de dire toute la vérité sur la vie d’un personnage que j’ai nommé Pinocchio…

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Cet ouvrage n’a pas de cible particulière bien au contraire. Il s’adresse à tous. Évidemment ceux qui aiment le football seront servis, mais pas plus que ceux qui aiment tirer les enseignements d’une véritable leçon de vie. Je pense même que le récit touchera un plus grand nombre de femmes que d’hommes. Entre grand rêve d’enfant et simple atteinte d’objectifs, tout individu traverse des épreuves dans une vie.

Quelles sont les principales qualités de votre livre?
Je dirais la narration, le vocabulaire à la fois simple et moderne, les péripéties, le suspense permanent et Pinocchio, le personnage principal. Le résumé de la 4ème de couverture est assez réussi et attise la curiosité du lecteur.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage?
La vie est une compétition; c’est le regard que j’ai sur elle. Il faut toujours se battre pour s’en sortir, beaucoup travailler car tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais. Apprendre à rester simple, rester soi même, et suivre son coeur.

Où puisez-vous votre inspiration?
Je trouve l’inspiration auprès de mes amis, de ma famille, de mes centres d’intérêt. J’aime beaucoup le sport, la musique et la danse, la poésie, j’aime voyager aussi, découvrir d’autres cultures. Je n’aime pas la routine. On s’inspire lorsque l’on ne cesse d’apprendre et que l’on laisse libre court à son imagination.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir?
Je souhaite écrire trois autres livres dont un roman cinématographique, un nouveau recueil de poésie car j’en ai déjà publié un courant décembre 2013, et pourquoi pas un roman policier durant mes vieux jours.

Un dernier mot pour les lecteurs?
Tout d’abord je tiens à remercier tous ceux et celles qui se sont procurés Sur le terrain comme dans la vie et qui m’ont fait des retours très encourageants. J’invite vivement tous ceux et celles qui liront cette interview à se le procurer aussi, car l’histoire est à la fois touchante et intéressante. Je les remercie aussi pour leur attention