Interview écrite


Sylvie_LeKerneau_Edilivre
30 novembre 2015
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Sylvie Le Kerneau, auteur de « Le Parfum de la liberté »

Sylvie_LeKerneau_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
« Le parfum de la liberté » est un roman qui narre les pérégrinations d’une femme, Linda peintre et poète qui quitte le monde rural Français où elle s’est exilée de Paris pour voyager entre New York, la Californie, le sud de la France et la capitale d’un pays imaginaire au rythme de ses rencontres avec des artistes musiciens, peintres ou comédiens. Mais la réminiscence d’un amour passé et sublimé pour une femme de Théâtre qu’elle cherche à retrouver le conduit à ne plus vivre que dans le signifiant de l’écriture, seul espace de liberté donnant un sens à sa vie.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
En tant qu’écrivain, je voulais rendre gloire à tous les styles artistiques qui nourrissent ma propre vie d’auteure et de peintre. J ‘ai écrit ce roman en toute liberté me nourrissant tout autant de mes souvenirs de voyages passés que de mes rencontres artistiques, musicales ou autres que j’ai transformé en narration romanesque, parfois en poèmes ou conte philosophique.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Le livre contient des passages de textes qui s’adressent aux lecteurs. Je les invite à voyager par la lecture, à s’installer confortablement pour suivre la construction des personnages dès le début du roman. Je pense que celles et ceux qui défendent des valeurs artistiques apprécieront, du moins je l’espère mais en soi, ce livre s’adresse à tous.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
La nécessité pour chacun d’être libre. Le message est contenu dans le titre « Le parfum de la liberté »

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans mes souvenirs, mes expériences de vie, mes rêves, mes rencontres mais aussi à travers l’amour que j’éprouve pour celles et ceux que j’aime au-delà de ma vie solitaire d’écrivain.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
C’est une question sur laquelle je suis actuellement en pleine réflexion, il est donc difficile d’en parler maintenant. L’actualité, l’écriture me tiennent à cœur.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Ecrire et être lue est aussi mener un combat contre toute forme de violence.