Rencontre avec … Simone Cavasse Navarre

"De l'Irréel au réel", Simone Cavasse Navarre

"De l'Irréel au réel", Simone Cavasse Navarre

Edilivre : Simone Cavasse Navarre, « De l’irréel au réel » conte l’histoire de votre vie. Pouvez-vous nous en parlez en quelques mots ?

Simone Cavasse Navarre

Simone Cavasse Navarre

Jeunesse bousculée par la guerre, "traumatisme" d'une enfance perturbée. La danse, le piano, les animaux, mes passions m'ont permis de reprendre le dessus, pour une vie meilleure, jusqu'au décès de l'être que j'aimais le plus au monde, ma maman.

Edilivre : Pour quelles raisons teniez-vous tant à mettre votre vie sur feuille ?

Pour que quelques passages de ma jeunesse puissent donner goût à ce métier "non-amateuriste", qui demande d'avoir la passion du travail jusqu'à l'épuisement.

Edilivre : Écrire une autobiographie demande un certain recul sur son vécu. Selon vous à quel moment peut-on faire le bilan de sa propre existence ?

Au moment où vous sentez que vous franchissez le cap du demi-siècle, plus vers la fin que le début, alors une envie merveilleuse vous prend de laisser de vous une trace sur cette terre!

Edilivre : Est-ce que écrire sur sa propre personne permet également de se découvrir un peu plus ?

Oui! Tout à fait. Si ce ne sont que de bons souvenirs, malheureusement ce n'est pas mon cas. Les mauvais restent plus ancrés que les bons.

Edilivre : Si vous deviez revivre un moment ou une période de votre vie, lequel choisiriez-vous ?

Mes états d'âmes ressurgissent, les souffrances continuelles. Être étoile de la Danse, ma seule joie "la scène", mon amour pour les animaux m'ont apporté du bonheur.

Edilivre : Qui pensez-vous toucher avec votre histoire ?

Les personnes de ma générations et la jeunesse, pour leur apprendre les douleurs de la réussite.

Edilivre : Une autobiographie ne se raconte qu’une fois. Avez-vous d’autres écrits en projet ?

Oui! mais différentiel. Plus aux goûts actuels de lecture.
» Voir les ouvrages de Simone Cavasse Navarre

    Commentaires