Rencontre avec Serge MONIÉ, auteur de « POLUMNIA »

 

Présentez-nous votre ouvrage.

C’est un florilège de poèmes collant à l’actualité. Certains sont une invite à la réflexion et d’autres plus intimes. Polumnia qui est aussi appelée Polymnie est une muse de la mythologie grecque, patronne de la poésie lyrique.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

C’était un réel besoin pour moi car les poèmes qui le compose, pour certains écrits il y à plusieurs années, avaient besoins de sortir de mes tiroirs pour êtres réunis. J’ai trouvé que c’était le moment car plusieurs sont porteurs de messages très actuels.

 

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

Il s’adresse aux amoureux de la poésie bien sur mais aussi à tous ceux qui ont les yeux ouverts sur le Monde qui nous entoure. En fonction de son cadre de référence chaque lecteur y trouvera des sujets de réflexion. Il lui fera remonter des souvenirs plus ou moins agréables et peut-être des regrets.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Un message d’espoir, d’optimisme et d’amour, mais aussi un message d’alerte. Avec tous ce qui se passe actuellement autour de nous, il faut que les primates que nous sommes arrivent à vivre ensemble en évitant de s’entretuer.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans la rue, dans le train, en voyage, en famille, il suffit d’ouvrir les yeux et les oreilles, tous les instants sont sources d’inspiration. Un mot, un regard, une attitude et mes petites cellules grises, comme dirait un célèbre détective Belge, démarrent au quart de tour.

 

Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

Un livre de contes et histoires pour enfants qui est pratiquement bouclé et aussi un autre recueil de poésie entièrement dédié à l’amour qui demande encore à être retravaillé.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Aimez. Aimez votre conjoint, aimez votre famille, aimez vos amis, aimez vos voisins, aimez ce que vous faites, l’amour triomphe de tout. J’espère que vous aimerez aussi mon livre lorsque vous l’aurez lu.

 

Commentaires