Rencontre avec Sékou Oumar Sylla, auteur de « BAC GÉNIE : les secrets bien gardés des jeunes qui décrochent une mention »

 

Présentez-nous votre ouvrage.

L’ouvrage parle de quasiment toutes les méthodes utiles pour décrocher le bac avec brio. Il s’agit notamment de comment:
se préparer psychologiquement pour la réussite au bac ;
réviser progressivement ;
se fixer des objectifs scolaires et être presque sûr de les atteindre ;
mettre en place une routine et un emploi du temps et y établir un équilibre sur tous les plans.
prendre des notes, se concentrer et mémoriser efficacement ;
se distinguer du lot au moyen de quelques méthodes et astuces extraordinairement redoutables,
etc.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

L’envie d’écrire ce livre est guidée par mon ambition de faire comprendre aux futurs bacheliers qu’ils sont quasiment tous capables de décrocher une prestigieuse mention. A condition, bien sûr, de :
Faire sauter les verrous de leurs barrières mentales ;
Tordre le cou à certains stéréotypes et préjugés négatifs et destructeurs avec lesquels leur entourage les bombardent incessamment ;
Adopter une attitude positive et se réapproprier ces quelques méthodes et astuces qui se sont révélées beaucoup trop efficaces pour tant de bacheliers aussi bien en Guinée que dans bien d’autres pays.

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Ce livre peut trouver écho chez tout lecteur qui prépare un examen, et chez le futur bachelier en particulier. Bien entendu, avec une bonne dose de réalisme, reconnaissons que cet ouvrage ne propose pas de solutions miracles ou de panacées pour réussir au bac sans le moindre effort. Cependant, j’ose croire sincèrement que chacun ( je dis bien « chacun ») pourra y trouver quelque chose d’utile pour son parcours scolaire, universitaire, voire au-delà.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Par cet ouvrage, je voulais transmettre un triple message.
Primo, je voulais montrer, au moyen de ce livre, qu’un futur bachelier n’a pas forcément besoin d’une intelligence supérieure à la moyenne pour exceller au bac en décrochant une prestigieuse mention, par exemple.
Secundo, je voulais également insister sur le fait selon lequel, assez souvent, dans la poursuite vers nos objectifs personnels, scolaires ou professionnels, nous sommes limités par nos barrières mentales. D’ailleurs, je précise dans l’ouvrage que le bac ou tout autre examen, c’est 80% de psychologie et 20% de travail.
Tertio, il s’agissait de faire prendre conscience que tout être humain est un génie qui s’ignore et qu’il revient à tout un chacun de déchainer ce génie, ce potentiel, ce talent brut, que Dieu a déposé en lui.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Mon inspiration, je la puisse de mes vécus, mon entourage, des livres,…bref, de mes lectures, impressions et observations basées sur mes expériences personnelles ou de celles des autres.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

A l’heure où j’écris ces lignes, je travaille en parallèle sur plusieurs autres projets d’écriture.
L’un est titré : L’indéveloppable Guinée ? Pourquoi et comment peut-on déchainer le miracle guinéen
Il y a deux autres qui sont plutôt des recueils de citations. Ce sont :
Vérités, postures et impostures sur l’Afrique : recueil de clichés et anti-clichés sur le jeune continent
Puissantes paroles des élites africaines : Présidents, ministres, écrivains,… disent leurs quatre vérités.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Merci à toute l’équipe Edilivre pour m’avoir accordé cette interview.
Merci au Créateur pour m’avoir donné le souffle et l’inspiration nécessaire pour parvenir au bout de ce projet d’écriture. Aussi, il importe également de remercier mes parents pour leur amour sincère et inconditionnel.
Aux lecteurs, j’aimerais préciser que le bac est une course de forme (aller en cours, faire ses devoirs,…) mais aussi et surtout de fond (méthodologie de travail, capacité de concentration, de mémorisation, révisions, etc.) Pour y exceller, vous devriez donc trouvez un équilibre.