Interview écrite


23 septembre 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Saraï David, auteur de « Histoires urbaines »

Saraï_David_Edilivre3Pouvez vous nous présenter votre ouvrage en quelques mots ?
C’est un recueil de nouvelles qui met en lumière des personnages urbains, agressifs des années 2000, à une époque où il n’y avait ni Facebook ni Iphone.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Pour aborder la violence. Des violences. Ce sont des « textes coups de poing » écrits pour contrer divers préjugés. Je voudrais également que ces écrits servent de leçon à quiconque se sent trop happé par la colère…

A quels lecteurs s’adresse votre ouvrage ?
Les mots sont durs, bruts, ditrects, francs. Ce livre s’adresse à ceux qui connaissent « l’école de la vie » comme on dit. Ce sont des récits éprouvants, qui peuvent faire mal au ventre pour celui qui a ce genre de souvenirs.

Quelles sont les principales qualités de votre ouvrage ?
Un ton direct. Des images qui parlent. Il y a toujours un message positif à la fin des textes.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Le vécu. Ces histoires sont des scènes réelles que j’ai légèrement transformées au gré de la littérature, mais elles ont existé. La vie en ville (notamment paris et sa banlieue) contient une violence gratuite, de la haine qui se diffuse en nous comme un poison. Je me suis servie de ces instants vécus pour metttre en garde contre cette saloperie qu’est la rage destructrice.

Avez-vous un message à transmettre ?
Fuyez la haine. Si vous ne la faîtes pas quitter votre coeur et vos pensées, elle vous tuera ou vous rendra fous.